AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mirahil [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirahil
Sa louve - Ouaf ! Ouaf !
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 26
Temps passé à Hollow Dream : Cet hiver là.
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Mirahil [Validée]   Lun 25 Déc - 16:27

Prénom: Mirahil


Surnom : Mon ange, Alhem, La Louve, la veuve grise, la grise (voir grisette)


Age du coma:
17 ans

Temps passé à Hollow Dream: 24 ans
- en tant qu'humain: 8 ans

- en tant qu'Ombre: 16 ans

Ancienne profession: Espion, Assassin, prostituée auprès de très hauts personnages (roi, empereur)

Loyaliste? Non


Description physique: Mirahil est pale comme la lune, et ses cheveux sont de la couleur des ténèbres qui environnent celle-ci cependant comme les étoiles dans la nuit, des reflets argents font brillé ses cheveux. Entourés par ses cheveux devenus sauvages, que le vent aime à emmêler, la grise semble venu droit de l’imagination quand on croise son visage gris, son corps pale et ses couleurs inexistantes. On la croit partie intégrante de la vallée tellement ses couleurs se confondent avec le paysage. Dans ses cheveux, quelques reliques, par instant une chaîne argentée si fine que cela pourrait être un cheveu blanc. Elle a des lèvres foncées, mais pas entièrement noires. Elle a sur son front un Dramlan, c'est à dire un collier avec un pendentif en forme de carré avec à l'intérieur, le serpent qui mord sa queue, des fois rarement elle l’enlève … depuis quelque temps on ne la revoit plus avec ce bijoux … peut-être l’a-t-elle perdue …. Habillée de sombre, habit de prostituée de Luxe, des haillons qui laissent entrevoir presque tout son corps, des lambeaux de cuir, un vêtement sur mesure d’un grand couturier … Un cuir si sombre qui fait ressortir sa peau fantomatique, effrayante, attirante, elle sait la beauté de son corps et le terrible désir qu’il fait naître chez les hommes. Une longue cape noir la recouvre, ne laissant rien apparaître d’elle sauf quand le vent s’y prend et la dévoile … Mais cette cape elle la perdue, larcin de Chahîd … Des bracelets d’agent sur ses poignets tintent doucement quand elle agite ses bras, menace d’un combat, souvenir d’une époque perdu. L’ombre ne veut plus être belle, elle craint sa beauté qu’i dit-elle est mensongère. L’intérieur de son âme lui semble si laid qu’elle refuse sa beauté extérieure. Cependant, paradoxalement, elle veut être belle pour plaire à sa chimère, pour être à sa hauteur, car la grise le trouve magnifique, de l’intérieur surtout …

La grise est aveugle, ses paupières fermées sur des orbites vides son cachée par un bandeau gris sombre. Un peu effrayée de cette perte, les apparences pour elle devienne obsolète, elle ne fuit plus son reflet, elle ne regarde qu’à l’intérieur des êtres … La beauté et la recherche de beauté qu’elle a toujours chercher, une quête absolue que pourtant elle trouvait sans fond est devenu elle aussi impossible …

L’ombre fait 1 m75 pour 56 Kg, pourtant elle n’est pas maigre … Elle est plutôt fin, et cette finesse fait ressortir son élégance et la rend bien plus fantomatique. Son corps est une arme, humaine elle était déjà puissante, morte sa rapidité est devenu bien plus impressionnante. Très souple, elle sait vraiment bien se battre, mais elle préfère faire de son corps un rempart.

D’apparence faible, fantomatique étrange, elle semble être un mystère de la vallée à elle seule. Souvent on la voit errer dans celle-ci, se confondant avec la neige, avec les arbres sombres. La grise semble être l’ange glacé, le froid par excellence. Sa démarche est hésitante parfois, pas encore habituée à son statut d’aveugle, ses pas cherchent leur chemin, seul son imagination et sa connaissance parfaite de la vallée, l’aide à être fière et à ne pas avoir à tendre les bras pour savoir où elle est. Ses sens comme l’ouie, l’odorat, le toucher sont entrain de prendre la place de sa vue …


Description morale: Avant l’on ne pouvait dire quand elle était triste ou quand elle était plus heureuse. Puis ses yeux l’ont trahis bien des fois, le désespoir l’a envahi si puissamment qu’il ne fait qu’un désormais avec elle, un désespoir joli, poétique, amoureux, étrange …
Sa vie d’autrefois ne lui a pas plus, la vallée est devenu sa maison, son endroit, son territoire …. Elle ne désire plus retourner sur terre mais rester prêt de celle qu’elle imagine comme la dame sombre : une magnifique femme auquel elle donne vie par des pensées des paroles, qui, montée sur un immense destrier noir vagabonderait cruelle et moqueuse pour voir ses habitants. Sur la vallée elle a une idée bien précise. La grise veut son indépendance, ne plus être mouton des guerres entre clan, elle veut former une sorte d’alliance qui réunirait un peu tout le monde. Ce n’est pas forcément par altruisme, c’est plutôt pour se simplifier la vie, car l’abîmes entre les clans la rend paria, elle veut pouvoir aimer sans se préoccuper de quoi que se soit …
Elle peut se montrer froide mais cela est rare car malgré sa pâleur elle est plutôt chaleureuse et affectueuse. Elle est très difficile a cerné pour la simple raison qu’elle est naturellement paradoxale. Par exemple : elle déteste vraiment les chimères, mais se serait peut-être plutôt par jalousie que pour ce qu’ils sont vraiment, en effet ils la fascinent. Elle les trouvent magnifiques .. Amoureuse des animaux, de la sauvage nature, du cruel chemin, perdue entre ses choix et ses désirs, la grise est une ombre bien étrange qui aurait aussi pu être chimère si le désespoir n’avait pas été si puissant à sa mort …

Déchirée entre Chahîd, Vincent, Maxime, elle est restée longtemps dans l’incertitude, ce fut alors pour elle un grand bouleversement. Toutes ses idées, tout ses choix qui lui avaient parus juste furent remis en cause, brisée elle ne pu que recollé les morceaux après avoir choisi la chimère … Et les déchirures sont encore présente, cicatrices a peine fermés qui lui font mal des fois ….

Vincent son frère de meute, son magnifique compagnon d’éternité qu’elle a trahi, dont elle s’est détachée, son nom à son oreille lui fait mal, son souvenir la ronge, elle s’en veut la veuve grise, elle s’en veut d’avoir fait mal …

Chahîd, elle l’aime … Vraiment … À sa facon … Dans sa folie. Il lui semble que la chimère la comprend, et puis elle n’a pas le choix … son cœur lui appartiens …

Maxime, son ami, son premier véritable ami humain, qui l’agace souvent par son courage, mais qu’elle ne peut s’empêcher de sauver … D’ailleurs c’est lui qui l’a maintenu à la vie, en la tenant dans les bras, alors qu’elle se croyait seule .. et prête à mourir …

L’ombre est devenu folle …

Vraiment folle …

Et tellement lucide à la fois …

Ses yeux morts cachent ses sentiments qui violents se battent dans son âme, toujours blessées, toujours chancelante, rarement calme, son esprit est son propre bourreau. Souvent son image lui parait bien ridicule, ses faiblesses, elle les cachent pour qu’on ne les voit pas, pleine de pudeur la grise ne veut pas qu’on la voit en profondeur, elle aimerait que son âme soit sage et refuse de se faire mal, et des fois elle essaie de se convaincre le contraire de ce qui se passe pour se protéger ou pour se blesser plus profondément encore …

Seulement, pour certaines personnes elle semble être un livre ouvert, et sa la rend folle … Ses faiblesses se dévoilent, ses protections s’affaissent et si Chahîd la rend plus forte ce n’est pas le cas de tous …
La grise à un côté très humain, et des faiblesses bien humaines, d’ailleurs elle aime les humains pour leur courage, pour leur choix qui s’ouvrent devant eux. Pour l’oiseau et Maxime elle ferait tout pour qu’ils vivent. Chaque blessures qu’ils s’infligent sont des dards empoisonnés dans son cœur …



Style de combat: Mirahil a deux talents pour le combat sa souplesse et sa rapidité, rapidité encore plus puissante quand elle est devenu ombre.


Comment avez-vous connu Hollow Dream? Par la pub sur vampires


Dernière édition par Vincent le Mer 26 Sep - 16:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Chef des Ombres - Idole martyrisée
avatar

Nombre de messages : 1098
Temps passé à Hollow Dream : Trop longtemps...
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Mirahil [Validée]   Mar 26 Déc - 2:31

Bien, je ne vois pas grand chose à redire, mise à part que personnellement ta formation me surprend un peu. Mais comme ton histoire se tient et que la fin me plaît beaucoup, ça ne pose aucun problème - et puis tu es loyaliste, alors... ^^

Bienvenue à Hollow Dream!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hollowdream.darkbb.com
Mary Malone
Without a trace
avatar

Nombre de messages : 1749
Age : 32
Temps passé à Hollow Dream : 4 longues années...
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Mirahil [Validée]   Mar 26 Déc - 2:43

Bienvenue jeune demoiselle! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirahil
Sa louve - Ouaf ! Ouaf !
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 26
Temps passé à Hollow Dream : Cet hiver là.
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Mirahil [Validée]   Mar 26 Déc - 13:32



Histoire:

Mirahil est issue d'une famille de pauvres dans les quartiers d'Amérique latine. Ils étaient pauvres et blanc, ils avaient voulus faire fortune et c’était entièrement trompé. En effet arrivé en Amérique, ils s'étaient fait volé, et étaient désormais bloqués. Mirahil mangeait peu mais son coeur grandit vite, elle vit toutes les horreurs que la faim causait sur l’homme et la laideur de l’humanité. Son histoire n’est pas plus glorieuse que celles des autres enfants pauvres que l’on vend, prostitués, en espérant vivre plus longtemps. Son histoire n’est ni blanche, ni rose … C’est l’histoire d’une enfance brisée, d’un meurtre d’un enfant, d’un cœur en lambeau, d’une rage, d’une colère. Elle ne revit plus ses parents …
La colère, la douleur, l’absolu horreur de toutes ses nuits, de toutes ses secondes s’enchaînant les unes aux autres pour former une vie. Une fleur qui se perd, une feuille qui tombe doucement et qui s’en va. Perdue entre deux horizons, morte et vivante, terrifié et haineuse, enfant et adulte. Où est donc la pureté l’innocence ? Non il n’y a plus rien. L’enfant est devenu laide au contact de la si belle civilisation. On la tué, l’enfant blanc, la si jolie enfant si priser des messieurs trop adultes, trop ‘touristes’. Des larmes sur son visage broyé ne changent rien, elle est si belle déjà. Elle se refuse déjà. L’enfant brise les miroirs, casse les vitres pour ne plus se voir, ce corps qui la trahi et qui a si mal. Elle le noirci de boue, elle ne coiffe pas ses chevaux, mais l’enfant se trompe, elle s’embellit avec se maquillage de pauvreté et les hommes la prennent de force sans se soucier. On la lave, on la fait belle, on la déshabille, poupée gonflage qui pleure silencieusement, qui se ronge, qui se broie et qui attend …

« Dis ma belle est-ce que tu sais ce qu’est un loup ? »

Et l’enfant adulte déjà si intelligent cherche dans sa mémoire ce mot étrange. Enfin elle murmure une citation qu’elle a entendu une fois alors qu’une dame s’éloignais à son passage, prise d epitié et de peur peut-être.

« L’homme est un loup pour l’homme. »

L’homme la regarde, et trouve de la haine dans les yeux noires, si noires de celle qui déjà le juge, le rabaisse, le hais.

*Aller joue donc adulte, joue donc avec moi avant de me briser … Poupée cassée ….
Je te hais, je te hais …. Adulte, je haie tout les adultes…. *

Mais l’homme n’écoute pas les yeux de l’enfant et lui raconte les loups, et doucement la petite fille entend sa première histoire … Enchantée, envoûtée, elle comprend enfin que l’existence eput avoir un but …

« Dis ma petite louve, voudrais-tu partir d’ici venir avec moi ?
Oui »

Mirahil avait 8 ans, elle prit la main que l’adulte tendait et elle s’en alla, fière, le regard haut pour ne plus revenir … Ce n’était pas un simple home, c’était un haut représentant, un espion, un assassin, celui qui lui appris son pouvoir sur les autres, sa séduction comme arme son corps comme épée, ses mots comme armure, la puissance d’un poison, la folie du protocole et les faiblesses des haut de ce monde. Entièrement dévoué, loyale jusqu’au bout, elle fut peut-être la plus belle machine à tuer … Son apprentissage dura 7 ans.

A ses 15 ans, Mirahil commença à "travailler". Rapidement ses patrons se rendirent compte d'un gros problème : comment la faire rentrer dans les cours royale, ou auprès des présidents. Ce fut elle qui trouva la solution, elle n'aurait qu'a se prostitué auprès de quelques membres autour du roi ou du président, ou même de lui, pour pouvoir s'infiltrer. Sa première mission fut de trouver si un tel roi voulait se battre avec un autre pays, la question de base de toute politique, connaître avant de subir. Mirahil mit son dévolu sur le prince qui était beau et bon amant. Elle réussit à s'en faire aimer et bientôt il lui raconta les avis de son père et de lui- même. Charles car c'était ainsi qu'il s'appelait, était contre les avis de son père qui voulait la guerre. Il était plus pacifique, et aspirait à une paix durable et sans tension. Quand Mirahil fit son rapport a ses patrons, ceux-ci choisirent aussitôt qu'il fallait tuer le roi et ainsi mettre le roi au pouvoir. Un soir où la lune avait disparue du ciel, Mirahil s'infiltra dans la chambre du roi armé de son couteau et le tua dans son sommeil. Le roi ne sentit rien, Mirahil non plus ....

La femme était devenue cruelle, joueuse, adroite, rien ne l’effleurait, une protection de verre autour de son esprit, une barrière sure et délicate, elle était forte, et sa toile en brisa plus d’un …


Après cette première mission nombre s'en suivi. Certaines finissant sans violence, d'autres où Mirahil dut tuer. Mais elle le faisait sans appréhension, en appréciant même se geste simple, primaire : le meurtre. De sa vie ce fut le passage qu'elle préféra, simple et clair malgré toute les embrouilles et les intrigues qu'implique la politique.
Mirahil appréciait un homme, "un collègue de boulot", et souvent comme celui-ci l'aimait, elle allait passer des nuits chez lui. Mais celui-ci Samuel, ne supportait pas que Mirahil ne l'aime pas et surtout qu'elle se prostitue ou fasse l'amour a tout le monde et a personne à la fois, il souhaitait se poser mais elle ne le souhaitait pas. Fou de jalousie il ne pouvait cependant s’empecher de l’aimer et de l’accepter dans son lit. Alors un jour où il avait but jusqu'en être ivre, il laissa du poison dans le vin de Mirahil, un poison rapide et sans douleur, indécelable. Pourtant Mirahil la seconde où elle but le verre, le sentit et pour mourir en beauté, mis ses affaires les plus sexy et tout ses bijoux préférés. C'est ainsi qu'elle arriva à l'hôpital, inconsciente. Mais Mirahil survécut, peut-être parce qu'elle avait au fur et a mesure de sa carrière d'assassin but chaque jour une goutte de chaque poison encore et encore pour ne plus avoir peur de se faire empoisonner. Mais son plan n'avait pas tout a fait marcher car elle resta dans un coma, un coma stade trois ....


Mirahil arriva donc dans la vallée de Hollow Dream. Quand elle vit l’endroit quelques secondes sa lui plut, juste avant qu’elle se rende compte vraiment d’où elle était … Elle ne pouvait partir, 2 fois elle essaya de s’enfuir par la forêt pour arriver fatigué a en mourir toujours dans cette vallée, cette vallée qu’elle haïssait, cette vallée qui la faisait vomir. Au fur et a mesure du temps elle réussit a s’habitué et a connaître ses règles. Malgré cela elle cherchait, comme toute les âmes de Hollow Dream encore vivante, à partir, à revenir dans sa vraie vie. A force de volonté elle se força a tenir, entra dans un groupe d’humain qui voulaient résister a tout pris. Elle luttait de toutes ses forces pour ne pas renoncer ne serait-ce qu’une seconde, elle s’empêchait de désespéré, elle essayait d’oublier les risques, tenant comme un glacial mur, dans sa position d’humain. Mirahil espérait, toujours et encore, elle espérait mais vient un jour, à l’époque du grand débranchement la fatalité ….

Mirahil était en train de parler quand soudain elle sentit quelques chose d’étrange, elle ne comprit pas tout de suite mais sentit … on était en train de tuer son corps, elle hurla. S’enfuyant, elle partit dans la forêt où elle était libre, libre de hurler. Elle pleura des heures dans le silence de la forêt, elle pleura jusqu'à s’endormir, quand elle se réveilla, Mirahil était une ombre, elle le sus car ses gestes se firent plus rapide, sa peau avait blanchi. Elle se regarda devant une flaque d’eau et découvrit, elle était toujours la même mais en même temps elle était différente. Mirahil voulut rejoindre son groupe d’amis mais ceux-ci la repoussèrent effrayés. Alors elle se sentit mieux comme … nourrit. Elle se repaissait désormais des terreurs humaines et cela quelques secondes lui fit peur. Elle se ressaisit peu de temps après …


Mirahil, ombre désespéré mais n’en montrant rien arriva dans le château de Vincent. Elle demanda de s’y installer, elle voulait vivre avec ses comparses, elle voulait vivre auprès des ombres qu’elle trouvait si belles. Mirahil était une guerrière et fut bien accueilli car les rumeurs couraient que les humains s’alliaient aux chimères contre les ombres. Que les humains étaient bêtes, s’allié avec leurs bouchers … Mirahil était jalouse, très jalouse et ne pus s’empêcher d’aller la nuit, faire peur aux hommes, se repaître de leur terreur, elle était cruelle mais jamais elle ne tuait ces êtres qui lui paraissait prêt a se briser en quelques secondes. Puis se fut la guerre où Mirahil combattit de toutes ses forces, car plus que tout elle aimait ses nouveaux pouvoirs, ses allures fantomatiques.
Quand arriva l’hiver, l’ombre eut une de ses terreurs subites, une terreur sans nom, elle courut de toutes ses forces, fuyant les bêtes. Mais comme toutes ses terreurs, elles durent peu, juste le temps de la surprise et bientôt elle essaya de nouveau de se battre, mais auprès des bêtes elle rencontra une force sans égale, et même elle, forte combattante du s’avouer vaincu et partit avec les ombres dans leur château. Depuis Mirahil observe, des fois elle sort du château essayant d’en savoir plus de leur ennemi. Mais Mirahil en a marre de rester enfermer dans le château elle veut sortir comme avant, reprendre ses libertés …. Par contre jamais Mirahil ne remit en cause leur chef car elle ne savait que faire d’autre en plus que Vincent faisait déjà.


Souffre …

Souffre ….

Un nom qui porte la douleur d’une âme, sa douleur, la grise l’entend des fois dans un phrase, elle le murmure des fois … Et l’ombre mourante lui reviens au visage comme un de ses cauchemars que l’on repousse et qui revienne aussitôt … Souffre la si jeune ombre qui lui faisait confiance, elle lui avait dit de fuir pour la protéger et …. Le dragon l’avait broyé, le laid, si laid dragon …. Juste devant elle, la grise n’avait rien pus faire …
La rage comme alliée, le désespoir comme sœur, elle avait lutté pour ne pas sombrer. Elle avait enlacé le dragon, embrasser une chimère sans se rendre compte que déjà sa folie la prenait, que déjà elle avait changé... Mais elle avait refusé, elle ne voulait pas choisir entre Vincent son frère de meute et les autres et Chahîd, alors elle avait sombré …
Dans un chaos sans fond, dans une inconscience, dans un amour irraisonné, dans une folle quête, dans un bannissement brûlant, dans une haine profonde, dans un chaos sans nom, dans une peur étrange, dans un état de faiblesse si violent …

Elle s’était rendue compte de sa puissance déchue, de sa haine, de son amour, de ses paradoxes, de sa mémoire ardente, de son cœur fourbe, de son âme déchirée, de son corps trop beau, de ses sentiments trop intenses …

Une explosion, de colère, des couleurs, de sens, de paysages, de larmes, de cris, de vengeance, de mots jetés à l’échafaud …
Et la solitude, l’angoissante solitude qui avait finie de la briser …
Et puis la veuve était allée défier la bête, elle avait parlée, elle avait attendu … Mais l’ombre n’avait pas vu la mort, elle avait juste sentie son étreinte, juste aimer son terrible ardeur et son désir de vivre, encore, un peu , pas pour elle … non pour être aimer …
Et ses yeux étaient morts …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mirahil [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mirahil [Validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: LA PREFACE :: Présentations :: Ombres-
Sauter vers: