AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ° 'Pookie' ° [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pookie
Little Red Riding Hood - monsieur, j'ai trouvé ce doigt, c'est à toi?
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 2:20







Coucou
Moi je m'appelle Sarah, Sarah O'Connor. Mais tu peux m'appeler Pookie. C'est moi toute seule qui aie trouvé, comme une grande. C'est Grand Monsieur qui m'a dit de trouver un autre prénom, mais il m'a pas dit pourquoi, mais j'aime bien c'est rigolo, en plus c'est nous qu'on choisit celui qu'on veut.
Un rang? Je ne sais pas moi, je ne sais pas ce que c'est. C'est nous qu'on choisi aussi? Et bien alors moi je veux... "cute kitty"... non, non j'ai changé d'avis, je veux "Innocence" parce que c'est ce que ma maman et Grand Monsieur me disait tout le temps, que je suis la fille "la plus douce et la plus innocente du monde", de tout le monde entier.
*Un sourire plein de fierté sur les lèvres* I'm ten. Enfin, j'avais dix ans quand je suis venu ici. Mais par contre je ne sais pas quel âge j'avais lors du coma, je n'ai jamais eu le coma. C'est quoi le coma?
Ah! Je suis ici depuis quelques jours, peut-être une semaine, il faudrait demander à Grand Monsieur, peut-être qu'il sait... Mais je ne suis pas une chimère, je suis un petit chat, depuis hier. *Se dresse fièrement sur ses pattes, avec un sourire plein de joie.* Tu as vu? Je suis mignonne hein? Je suis un petit chat tout mignon maintenant, c'est Grand Monsieur qui l'a dit.
Loyaliste? Qu'est-ce que c'est? Tu dois bien parler toi, tu emplois que des grands mots que je ne comprends pas. Mon papa disait toujours que les grandes personnes elle s'expriment bien, elle s'expriment mieux que les petits enfants, et qu'il valait mieux se taire que de mal s'exprimer. Tout ça c'est les grands mots, parce que les petits ils ne connaissent pas de grands mots eux, c'est pour ça qu'ils s'expriment mal et qu'il ne faut pas qu'ils parlent. Moi j'obéissais toujours à mon papa et à ma maman. Moi tout ce que je veux c'est avoir à manger et des caresses. Mais il faut que je trouve quelqu'un pour m'aider maintenant qu'il n'y a plus Grand Monsieur...
Dis tu veux bien me faire un câlin toi?




Le jeune homme cligne des yeux. La fatigue lui joue des tours. Il a cru voir dans le noir...
Un cri dans la nuit et .... un ronronnement...

Plus loin. Repue, une petite boule rousse passe une langue sur ses petites dents acérées, puis se lèche la patte avant. Son poil est doux, long et soyeux. Une petite boule d'un roux-orangé plein de vie et de fraîcheur, excepté sur l'intérieur des pattes, le ventre et la pointe de la queue qui arborent un blanc immaculé. Une fois débarrassée de toute trace de ce si envoûtant et si chaud liquide d'un pourpre si pur, la petite boule se lève, deux pattes ou quatre aucune différence pour elle, elle remet son petit manteau rouge qu'elle avait enlever pour être plus à l'aise, elle aime son petit manteau rouge avec des boutons en formes de fleurs.
Lentement elle pose sur les ténèbres qui l'entourent son regard violet qui transperce l'obscurité. Ses petits yeux violets tour à tour masqué par une pupille noire, ou tout juste rayés d'un fin trait. Ses petits yeux pétillants, brillants même dans la nuit la plus noire. On lit dans ses yeux une grande douceur, une infinie tendresse, et la plus pure innocence. Cependant on y trouve aussi une lueur plus profonde, plus sombre et beaucoup plus inquiétante.

Ses longues et fines moustaches vibrent légèrement, puis...
Elle bondit dans la rue déserte, vive et rapide.

Un homme caché dans un long manteau sombre, elle s'arrête juste à côté de lui, se frotte à sa jambe en ronronnant. L'homme passe une main attentionnée dans les longs cheveux roux de la petit boule. Elle lève la tête vers lui. Son visage est ce qui semble encore le plus humain. Un petit visage, avec un mignon petit museau de chat, des traits brun-roux rayant ses joues et d'immenses yeux de chat mais à forme humaine. Son visage affiche un mignon petit sourire, sourire qui à dire vrai ne disparaît que très peu. Pattes avant et arrières tendues, elle s'appuie sur l'homme, son immense queue touffue se recourbant pour venir toucher son dos, ses petits griffes qu'elle a sortit pour se grandir encore un peu et pour faire comprendre encore mieux ce qu'elle veut, atteignent le ventre plat de l'homme.
Miaou...
L'homme, un sourire sur les lèvres, se penche et la prend dans ses bras avec délicatesse. Elle se roule en boule au creux de ses bras forts, qui la porte avec une grande facilité grâce à la légèreté de la petite créature. Il la caresse et s'avance dans la nuit. Lui, il n'a rien à craindre.
Ils disparaissent dans les ténèbres.




Un mot....

Innocence.

Sarah est la plus pure innocence qui soit. Innocente même lorsqu'elle fait preuve de la plus impitoyable cruauté. Innocente même lorsque ses petits crocs déchirent la peau et la chair d'un corps encore chaud, mordent avidement dans un coeur encore palpitant.
Innocence sertie de douceur, de tendresse et de délicatesse ou ornée de brutalité, de rage, de colère...
La colère, il semble que ce soit la seule chose qu'elle tienne de son père. Une colère, immense, toujours bafouée, refoulée, cachée.
Jusqu'à maintenant.
Une colère qui s'exprime lorsqu'elle mort en vous souriant, lorsqu'elle griffe en vous caressant, lorsqu'elle vous mange en chantonnant. Une colère âpre et dure qui se déchaîne lorsque la faim ouvre la chasse. Mais elle se fera chaton doux et affectueux, une fois son ventre apaisé. Une fois son ventre apaisé, elle est calme, toujours paisible, prenant son temps, prenant le temps, vivant tranquillement.
Cependant lorsque la faim arrive...
Mais personne ne l'a jamais vue, cette colère, cette rage qui enflamme ses yeux si doux, ou du moins personne encore en vie...

Caresse en société. Repos dans un coin douillet. Contemplation des étoiles. Balade dans un coin reculé et sombre. Le petit chat va et vient selon ses envies, n'écoutant que ses instincts, que ses désirs. Vacant à ses occupations sans se soucier des personnes qui l'entourent, ou suivant un être apprécié, recevant ses caresses et ses soins, son instinct de chat ne se plie pas à la volonté des autres mais à la sienne propre. Seul compte désormais ce qu'elle veut, ce qu'elle décide.

Elle est si discrète cette petite créature, si discrète que vous ne la remarquerez peut-être jamais...



Un style de combat?

Ce village... obliger une enfant à avoir un style de combat...

En mignon petit chaton, Pookie essaiera d'abord de charmer. Qui a envie de frapper un être si adorable, si fragile, sans défense dans ce monde si dur? Bien sûr, une Chimère pourrait être suffisamment sans pitié pour s'en prendre à elle, mais étant elle-même une créature, (in)justement appelé monstrueuse, elle ne devrait à priori rien à craindre d'elles. Quant aux Ombres, elle ne verront sûrement que peu d'intérêt dans le fait de s'en prendre à elle. Ainsi son innocence apparente, son aspect fragile et mignon sont sa première défense.
L'homme qu'elle appelle Grand Monsieur a voulu lui apprendre quelques trucs et astuces pour se battre, prises et autres katas, mais très peu sont restés dans son esprit, aussi elle n'a pas vraiment de style, se contentant souvent de griffer et de mordre, là où elle peut et là où ça semble le plus fragile jusqu'à ce qu'elle est le dessus ou qu'elle soit forcée de fuir. Cependant ses griffes et ses dents, pointues et acérées sont assez efficaces...
Elle est certes beaucoup plus forte que n'importe qu'elle fille de son âge, mais elle est moins forte que la plupart des Chimères, cependant elle comble ce manque par une agilité, une vivacité et une rapidité plus élevée que la moyenne. Bien sûr elle ne battra pas une Ombre à la course, mais bon nombre de Chimère seraient certainement laissée derrière.




Voici deux liens vers les auteurs des images que j'ai utilisées :

~psychedelicmind~
~faboarts~



...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie
Little Red Riding Hood - monsieur, j'ai trouvé ce doigt, c'est à toi?
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 2:38

I



Un petit pied se pose sur la pierre froide d'un escalier. La trop fragile Sarah, bien emmitouflé dans son pyjama panda, descend marche par marche, sa main glissant le long de la rampe de bois.

Elle a six ans et des poussières. Plus petite que son âge, trop mince, devenue maigre, elle a la peau très pâle. Et le plus grave c'est que la fragilité n'est pas qu'une apparence chez elle. En effet de crises d'allergies en maladies, le corps de Sarah s'est affaibli. Excepté pour aller chez le médecin, à la pharmacie, ou à l'hôpital, la petite Sarah ne sort jamais de chez elle. Trop dangereux. Pourtant elle aimerait bien courir avec d'autres enfants, être comme les autres, surtout qu'elle a une furieuse envie de vivre cette enfant, cette condamnée trop tôt par la génétique. Ou peut-être par la fatalité, le destin... Son envie de vivre elle l'exprime dans son amour pour sa mère, elle aime sa mère de tout son coeur.
Et son père? Son père elle ne sait pas, elle aimerait l'aimer mais...
il est étrange son père, on dirait que...

Ses petons se posent finalement sur le sol du rez-de-chaussée. Elle a soif, et sa maman n'est pas là, elle travaille. La cuisine. Elle se dit qu'elle mangerait bien quelque chose aussi. Et oui même si on ne le dirait pas à la voir si maigre, c'est une petite vorace. On se demanderait presque si elle connaît le sentiment de satiété. Elle ouvre le réfrigérateur. Prend de ses mains trop petites l'immense bouteilles d'eau fraîche qu'elle pose sur la table. Elle prend dans un placard un grand verre, une bouteille de sirop à la grenadine et un pot de pâte à tartiner à la noisette (bien sûr un objet après l'autre) qu'elle pose sur la table.

Elle ne peut demander de l'aide à son papa. Lui il est à la maison. Elle ne peut pas lui demander parce qu'il se fâcherait, il se fâche souvent. Il se fâcherait parce qu'il n'aime pas qu'elle lui demande quelque chose, il lui a dit de ne lui parler que quand elle saura bien s'exprimer. En plus il lui a dit de ne pas le déranger, qu'il travaillait dans son bureau et que si elle osait le dérangeait, il ....

Assise sur la table, une flaque rouge, parfum grenadine, par terre, de l'eau et du sirop sur la table, du chocolat un peu partout sur elle et sur la table, elle mange tranquillement une tartine de pain tartinée de cette si succulente pâte...

Lorsqu'elle a finit de manger, engloutir?, les deux tartines que comme une grande elle s'était préparée et qu'elle a vidé son deuxième verre de grenadine, elle descend de la table et entreprend de ranger et de nettoyer... enfin elle essaie...

En voulant remplir la bouteille d'eau, elle s'est à moitié trempée et a mis de l'eau tout autour de l'évier, l'éponge et les feuilles d'essuie-tout n'ont que peu arrangé les choses. Le sol du côté gauche de la table de la cuisine et rosé et humide, la table est également humide et quelques traces de chocolat persiste. Assez satisfaite de son travail, qui est plutôt honorable pour une fille de six ans, Sarah se lave les mains et va dans le salon. Elle s'installe sur l'immense canapé de cuir dans lequel elle s'enfonce assez profondément, après avoir pris le livre qui traînait sur la petite table du salon. Elle l'a déjà feuilletait plein de fois, mais elle l'aime bien, il y a plein de jolies images, en plus c'est un cadeau du gentil nouveau médecin.

Elle l'a rencontré la semaine dernière. C'est un médecin spécial, il est venu pour elle parce que c'est une fille spéciale. Il est gentil. Elle aime bien sa façon de caresser sa joue avec un sourire sur les lèvres. En plus elle l'aime bien parce qu'elle a beaucoup apprécié le jour où elle l'a rencontré. En effet, son père, pour une fois depuis longtemps, était venu avec elle et sa maman. Elle se souvint qu'elle s'était jeté dans ses bras quand il était entré dans le cabinet, enfin plus précisément sur ses jambes, il était un peu en retard parce qu'il sortait du travail. Elle lui avait fait un énorme câlin sous les yeux joyeux et les sourires attentionnés du médecin et de sa maman. Son papa avait râlé, mais ce n'était pas grave pour Sarah, il le faisait tout le temps, elle aimait bien quand il râlait, il était rigolo, une fois sa mère lui a même racontait que c'était une des choses qu'elle aimait chez son papa, elle disait que c'était un gros nounours bougon et jamais content, Sarah avait beaucoup ri ce jour là.
Alors son papa avait pris ses bras dans ses larges mains pleines de force pour l'écarter, puis la soulevant par la taille il la posa sur sa maman. Sarah avait adoré ce contact avec son papa. Il ne la prenait que très rarement dans ses bras, en fait Sarah ne se souvenait plus de la dernière fois qu'il l'avait portée, en dehors de ce jour là, sûrement lorsqu'elle était bébé et elle ne s'en souvenait plus, il faut dire qu'elle était lourde maintenant, un peu plus de 17 kilogrammes avait dit le médecin avec un drôle de regard.
Elle regardait les images dans son livre, les jambes repliées sous elle, quand...

un cri étrange perça le silence de la maison...

Intriguée, elle posa son livre, et ses pieds sur le sol froid et marcha lentement. On dirait que le cri venait du bureau de papa, en s'approchant elle commença à entendre des bruits étranges, elle se demandait ce que c'était, elle avait déjà entendu ça une ou deux fois, enfin à ce qu'il lui semblait.
Elle tendit la main vers la poignet, la tourna...


"Daddy?"


Tout se passa très vite. Elle ne vit rien, et n'eut pas le temps d'aller plus avant dans la pièce, son père apparut dans l'entrebâillement de la porte, il avait les cheveux décoiffés et les vêtements un peu défaits et froissés. Il avait un regard qui faisait peur. Sarah recula instinctivement, elle n'aimait pas quand son papa était comme ça, il la terrifiait.
Elle sentit une douleur au bras lorsqu'il s'en saisit, il la regardait dans les yeux. Sarah tremblait...


"What did I say?"


Il la monta dans sa chambre, en un instant Sarah se retrouva sur son lit...

"Now, stay quiet or..."


Il ferma la porte avec violence et elle entendit ses pas dans l'escaliers, il ferma bruyamment la porte de son bureau, et au bout de quelques instants Sarah entendit à nouveau un cri étrange, puis un autre, ils étaient de plus en plus forts, cependant la femme qui criait, parce que Sarah était presque sûre que c'était une femme, ne semblait pas souffrir, enfin Sarah n'en n'était pas sûre, elle ne comprenait pas ce qui se passait. Elle restait blottie contre une peluche, ne pouvant s'empêcher de revoir les yeux de son père la fixer avec ce regard si effrayant.
Elle pleurait rarement, préférant sourire, mais elle n'avait pas pour autant perdu le mode d'emploi et de minuscules perles d'eau tombèrent sur son lit...

Bientôt, troublée, fatiguée par le choc et par ses larmes, elle s'endormit, gardant à l'esprit une question qu'elle n'osera jamais poser...


"What was there behind the door?"



*
[- Papa?
- Qu'est-ce que j'ai dit?
Maintenant reste tranquille! ou ...
- Qu'y avait-il derrière la porte?]


II



"You know that your daddy loves you?"


La mère de Sarah était assise à côté de sa fille, dans la chambre aseptisée de l'hôpital où la petite restait depuis quelques jours maintenant. Elle lui caressait les cheveux dans un geste maternel si tendre, sa fille releva la tête vers elle, les yeux toujours brillant, et le sourire toujours sur les lèvres, malgré la pâleur de son visage et la faiblesse de son corps.

"I know. He does not know how to show it. Right Mum?
- Yes, sweetheart."


Le sourire de Sarah s'agrandit.

Il n'était pas encore venu. Mais Sarah savait qu'il était occupé. Il travaillait beaucoup, surtout depuis que sa maman avait arrêté le travail pour s'occuper d'elle tout le temps. Elle savait qu'il viendrait un jour, elle attendait avec impatience. En attendant maman était toujours là, et elle aimait sa maman, et puis il y avait le gentil médecin, qui avait toujours le sourire et le regard tendre, surtout lorsqu'il regardait ma maman. Je crois qu'il aide beaucoup maman, il faut dire que ce n'est pas facile pour elle, ma maladie et tout ça, elle a besoin d'aide. Il est gentil le médecin.

Sentant venir les larmes, la mère de Sarah secoua la tête, retira sa main des cheveux de sa fille et se leva, elle devait aller chercher quelque chose, du café. Elle sortit de la chambre, fit quelque pas, s'adossant ensuite à un mur, elle n'en pouvait plus, elle laissa les larmes envahir ses yeux et couler sur ses joues. Après plusieurs minutes elle se redressa et se dirigea vers les toilettes les plus proches se passer un peu d'eau sur le visage.

De son côté Sarah était sorti de son lit et s'était approché de la fenêtre, trop petite malgré ses 9 ans pour voir, elle monta sur une chaise pour pouvoir regarder au dehors. La fenêtre de sa chambre offrait une belle vue de la ville, notamment, deux étages en contre-bas, un parc pour enfant. Sarah suivait avec un regard envieux les enfants qui courraient, jouaient, sautaient, s'amusaient. Elle, elle n'avait pas le droit de sortir, elle devait resté dans sa chambre, c'était trop dangereux pour elle dehors. Pourtant elle avait tellement envie d'être parmi les autres, de pouvoir faire la même chose que les petites filles et les petits garçons de son âge.

Elle appuya son front contre la vitre froide, ses petites mains posées sur le verre légèrement humide. Elle s'évadait, elle se voyait parmi les enfants... elle sourit...


"What are you doing?"


Sa mère était revenue, un verre cartonné fumant dans la main, les yeux légèrement rougis.
Sarah se tourna vers elle, lui fit son plus beau et plus grand sourit.


"Nothing. Just looking through the window."



*
[- Tu sais que ton père t'aime?
- Je sais. Il ne sait pas comment le montrer. C'est ça maman?
-Oui, mon coeur.
-Qu'est-ce que tu fais?
-Rien. Je regarde juste à travers la fenêtre.]


Dernière édition par le Lun 30 Juil - 2:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie
Little Red Riding Hood - monsieur, j'ai trouvé ce doigt, c'est à toi?
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 2:39

III



10 ans déjà...

Même si son corps si petit et si maigre paraît celui d'une fille de 7 ans, Sarah a 10 ans. Cependant...

Ce n'est pas un anniversaire comme les autres. En effet, la fatigue qui ne quittait que très peu son corps, a finit par définitivement fermer ses yeux. Morte? Pas vraiment, endormie. Elle semble si paisible dans ce lit aux draps blancs, malgré tous ces tubes, tous ces fils qui la relient à des machines dont le bruit envahit la chambre.

Elle dort depuis quelque temps déjà. Sa mère ne tient plus vraiment compte des heures et des jours, elle n'a pas le temps, elle doit rester au chevet de sa fille, la fixant de ses yeux injectés de sang et toujours humides, si jamais elle...

Mais elle ne se réveille pas, elle dort profondément. Il y a une semaine, ils ont sorti un nouveau trucs de leur chapeaux de charlatans, tous ses médecins incapables et incompétents... "stade 3".

Aujourd'hui on a enfin réussi à la convaincre de sortir, de laisser...
...elle est prostrée dans sa salle de bain, en larmes sous une eau froide.

Le papa? Il serre délicatement le dernier dessin de sa fille, le dessin qu'elle a fait pour lui, le dessin qu'elle n'a pas pu lui donner. Il n'a pas pu voir son sourire, ses yeux brillants alors qu'elle tendait les bras toute contente.

Les formalités sont remplies. Il n'y a plus d'espoir.

Il pose un baiser sur le front de sa fille en lui caressant les cheveux. Le premier et le dernier baiser qu'il fera à sa fille, le premier et le dernier geste de tendresse. Une larme tombe sur le front si pâle de la jeune enfant endormie.

Il se relève.

Le beep s'arrête, les machines se taisent.

Silence...

C'est fini...


~ ° ~

Un jour de printemps, le soleil brille.
Un cimetière.

Une jeune femme, vêtue de noir et portant encore sur le visage les marques de ses nuits blanches et des larmes qu'elle a versé et qu'elle verse encore parfois. Elle est accroupie devant une pierre grise, posée là depuis quelque jours maintenant. Elle pose un magnifique bouquet, dont elle a soigneusement choisi les fleurs. Une larme fait un long saut pour s'abattre sur la pierre. Quelques tâches apparaîtront avant qu'une main n'arrête leur chute.


"I love you so much..."


Elle posa un baiser sur le bout de ses doigts avec lesquels elle effleura le nom gravé sur la pierre...
Elle resta ainsi un moment, puis finit par se relever. Elle s'écarta de la pierre et se tourna vers le jeune homme qui l'accompagnait. Un jeune médecin très séduisant. Il s'approcha d'elle et lui tendit un ballon rouge qui flottait dans les airs et qu'il maintenait par une ficelle. La femme prit le ballon, le fixa un moment, puis levant les yeux au ciel, elle le laissa s'envoler...


"My love... I'll see you in heaven..."



*

[-Je t'aime tellement...
Mon coeur... je te reverrai au (ciel/paradis)...]


IIII



In heaven?
maybe not...

Où? Monde étrange, noir et froid. Effrayant.
La petite fille court, elle ne comprend pas ce qui se passe, où est-elle, quel est ce monde. Des milliers de bruits l'entourent et l'effraient. Une maison, un refuge? Elle s'y engouffre, cherche un recoin sombre, sec, elle s'y blotti, s'y cache et ne bouge plus, tremblante.




Un homme la trouvera peu de temps après, il arrivera à l'approcher, à la calmer, s'en occuper...

~°~

- Dis comment tu t'appelles?
- ...
_

- Dis Grand Monsieur, c'est quoi?
- De la viande.
- J'aime bien la viande. Mais celle-là elle est plus rouge que celle de l'hôpital ou de ma maman.
_

- Dis Grand Monsieur, où on est?
- Hollow Dream.
- Hollow Dream? C'est quoi?
- ...

_

- Dis Grand Monsieur, quand est-ce que je reverrais ma maman et mon papa?
- Jamais.
- Pourquoi?
- Parce que tu ne les reverras jamais, tu resteras ici pour toujours. Il faut te faire une raison. La seule façon pour toi de partir et de mourir. Tu ne veux pas mourir hein?
- Pourquoi tu dis ça? Tu es méchant.

* pleur. tristesse. colère?*

_

- Exprime un peu ta colère? Arrête de tout garder.
- Qu'est-ce que tu veux dire?
- Je ne sais pas moi, casse une chaise par exemple.
- Pourquoi je ferais ça.
- Parce que t'es coincée ici, parce que ton papa et ta maman ils vont t'oublier et refaire leur vie alors que toi tu seras toujours là toute seule, avec personne qui t'aime.

*bois contre terre*

_

- Comment tu fais pour que la viande soit chaude alors que tu n'a pas de four?
- Elle refroidit lentement c'est tout. Et puis je viens vite ici pour t'apporter les meilleurs morceaux.
- C'est gentil ça. Merci Grand Monsieur.
- Dis moi! Tu ne voudrais pas pouvoir trouver la nourriture par toi-même?
- Comment on fais?
- Il faut chasser.
- Chasser quoi?
- ...

_

- Alors c'est vrai? Je ne reverrais plus ma maman et mon papa.
- Oui.
- Pourquoi?
- Je te l'ai déjà dit, c'est comme ça. Une fois qu'on arrive ici, on n'en ressort plus.
- Qu'est-ce que je vais faire?
- Apprendre à vivre ici, apprendre à te battre, à lutter pour la survie.

* le dernier espoir s'écoule au travers de larmes qui tombent sur des petites mains blanches... alors que de "l'autre côté" le 'silence' se fait...*

_

- Regarde Grand Monsieur! Regarde! J'ai des oreilles, et une queue et des griffes et... un museau de chat. Tu as vu Grand Monsieur, je suis un chat. Tu as vu?
- Oui, j'ai vu. Et tu es encore plus mignonne.
- Merci Grand Monsieur.
- Maintenant tu n'auras plus besoin de moi.
- Pourquoi tu dis ça?
- ..."


~°~

Pookie, jeune créature qui ne sait que peu de chose sur le monde dans lequel elle vie désormais, est penchée, les pattes et les dents tachées de rouge, au-dessu du corps sans vie de son ami. Elle est étonnée de ce qu'elle peut faire avec son nouveau corps. Grand Monsieur lui a demandé de drôle de chose à faire avant de mourir, mais elle s'exécute quand même, il était gentil Grand Monsieur, elle lui doit bien ça, en plus elle avait faim...

Elle ne mangera pas tout, elle l'écoute et prend quelques morceaux et les mets dans un sac, elle ne sait pas encore chasser. Elle met son petit manteau préféré, manteau qu'elle ne pouvait jamais mettre de son vivant, manteau qu'elle mettra toujours dans sa mort.

Elle mit le nez dehors, se souvenant des derniers mots de Grand Monsieur...


"Vas à Cardinal's Jail!"


Mais c'est quoi Cardinal's Jail?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cold
Chef des Chimères - Gentil bisounours !
avatar

Nombre de messages : 313
Temps passé à Hollow Dream : Longtemps, trop longtemps
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 3:02

Wow, chimère atypique. Il risque par contre d'avoir quelque problème de mon côté que je ne saurais exprimer clairement.

La transformation de ton personnage est très peu décrite. Ce n'est pas un peu de colère qui transforme un humain en chimère, sinon ils seraient tous chimère. Non c'est vraiment de la haine (ou un débranchement, mais techniquement je sais pas si on peut debrancher facilement un enfant).

Néanmoins tel quel, ton personnage sera rejeté du Cardinal's Jail. Il a beau être une chimère, dans un clan où la hiérarchie est déterminée par celui qui cogne le plus fort, ton personnage risque d'être rapidement laissé sur la distance. Il pourrait même devenir l'animal faible du troupeau, il y en a toujours, un animal isolé qui se contente de suivre les autres et de ramasser les miettes. C'est lui qui sert de tête de turc et qui attrape les maladies en premier.

Je reste pantois, c'est quand même bien écris. J'ai juste peur que tu ais choisis le clan des chimères juste pour avoir une forme mi-animale et mi-humaine et non pas pour le concept.
C'est mon sentiment, Vincent te dira ce qu'il en pense.

Bon-suaire sur Hollow Dream ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://night.darkbb.com
Pookie
Little Red Riding Hood - monsieur, j'ai trouvé ce doigt, c'est à toi?
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 3:30

C'est rapide niveau réponse.

Alors pour ce qui est de sa transformation, elle a était provoqué par le débranchement. Même si l'homme qui s'est occupé d'elle essayer de la décourageait et de la forcer à se transformer. Pour le débranchement d'un enfant, il faut savoir qu'elle était malade depuis toute petite, ça faisait plus d'un an qu'elle était à l'hôpital (qu'elle vivait à l'hôpital) son corps était très affaibli et même si elle s'était réveillée de son coma (sachant qu'elle serait passé par Hollow Dream), elle aurait été malade et sur le point de mourir, donc le père a décidé de la laisser partir plutôt qu'elle continue à souffrir, surtout que la mort n'aurait pas été bien loin.

Sinon, je sais que je ne l'ai sûrement pas assez fait sentir, mais Pookie a vraiment de la colère en elle, même si elle ne s'en rend pas forcément compte. Elle a toujours nourrit une haine contre les autres enfants qui n'étaient pas malades et pouvaient jouer dehors. Quelque part elle haïssait son père (même si elle ne le savait pas vraiment) parce qu'il ne lui a jamais montré d'affection. Seulement elle n'a jamais exprimé sa colère, manger était sa façon de compenser, compenser sa frustration, c'est pour ça que maintenant elle "explose" quand il s'agit de manger.
Je ne voulais pas trop dévellopper le caractère parce qu'après ça me bloque parce que je veux respecter à la lettre et j'ai parfois du mal. Je veux que ce soit un peu comme une sorte d'animal enragé (pardonnez moi l'expression) mais qui n'est pas complètement conscient de ce qu'il fait.

Pour ma place dans le clan, et l'entrée à Cardinal's Jail, il faudrait déjà que je trouve Cardinal's Jail. Et puis quel mal à être la tête de turc, ça pourrait peut-être être intéressant. Et les maladies, Sarah elle connaît lol.

Sinon je n'ai pas choisi le clan des chimère pour pouvoir faire un être mi-humain, mi-animal, si je l'avais choisi pour une raison bête ça aurait été pour le nom. C'était surtout pour faire un rôle un peu différent (quoique c'est peut-être râté là) le côté force brute qui réfléchit pas trop et qui mange les humains m'a intéressé. Je pense que je peux dire que c'est le concept qui m'a intéressé, mais je peux me trompé sur mes véritables motivations.(me seraient-elles cachées? Suspect scratch )


Dernière édition par le Lun 30 Juil - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 3:45

J'ai rien à dire, mais je suis plutôt pour, et en ce qu'il conserne de trouver Cardinal's Jail, je veux bien l'aider niveau Rp(même si il est moins élevés)

Voilà, Bienvenue parmie nous !
Revenir en haut Aller en bas
Cold
Chef des Chimères - Gentil bisounours !
avatar

Nombre de messages : 313
Temps passé à Hollow Dream : Longtemps, trop longtemps
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 3:47

Autant pour moi, je dois dire que je n'ai parcouru ta fiche que très succintement. Je déteste lire les fiches en réalité.

Tu me dis que tu n'as pas choisis le clan pour juste un faire un petit neko tout mimi, ça me convient déjà largement ^^.

Pour la place au sein du clan, okais on fait comme ça si tu le trouves ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://night.darkbb.com
Vincent
Chef des Ombres - Idole martyrisée
avatar

Nombre de messages : 1098
Temps passé à Hollow Dream : Trop longtemps...
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 15:46

Citation :
J'ai rien à dire, mais je suis plutôt pour,

Drak/ C'est le staff qui gère les fiches, tu sais... Rolling Eyes La prochaine fois, fais-lui ta proposition de RP par MP, merci.


Alors, Pookie... Ai-je eu peur? Oui, un peu quand même - disons que mon détecteur d'encombrant machin poilu s'est allumé en voyant les caractères du titre de ta fiche, et qu'il a crevé le plafond en découvrant ton avatar... oui, j'ai eu (et ai toujours) une mauvaise expérience avec une bestiole encombrante sur un autre forum, mais c'est une autre histoire. Rolling Eyes

J'avais un peu la même crainte que Cold concernant la neko hors-sujet, mais finalement tu me parais avoir bien intégré l'ambiance locale. Du temps que tu as conscience que pour rester avec les Chimères, il va falloir faire profil bas, tout va bien.

Et puis, ta fiche est juste trop originale et bien écrite. ^^



Bienvenue à Hollow Dream! Evil smile 3

[Fiche validée]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hollowdream.darkbb.com
Elhil
Ombre vacillante - fatal uke larmoyant
avatar

Nombre de messages : 544
Age : 26
Temps passé à Hollow Dream : 10 ans
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 16:02

Vincent a écrit:


Alors, Pookie... Ai-je eu peur? Oui, un peu quand même - disons que mon détecteur d'encombrant machin poilu s'est allumé en voyant les caractères du titre de ta fiche, et qu'il a crevé le plafond en découvrant ton avatar... oui, j'ai eu (et ai toujours) une mauvaise expérience avec une bestiole encombrante sur un autre forum, mais c'est une autre histoire. Rolling Eyes

[Fiche validée]

Angel ...

Bienvenue Pookie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niladhevan.deviantart.com/
Lucie Dervian
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Temps passé à Hollow Dream : Plusieurs mois
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   Lun 30 Juil - 17:37

Hellooooo pookie ^_^

Je sens qu'on va bien s'entendre ^______________^ Hrp du moins XD

*Part en courant avant que Vincent ou Mary ne vienne la taper pour flood*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ° 'Pookie' ° [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
° 'Pookie' ° [Validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: LA PREFACE :: Présentations :: Chimères-
Sauter vers: