AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Scott Hawkins - Cryptologue Humain [validé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scott Hawkins
Cryptologue de la route - eh, zavez vu ma grosse rame?
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 30
Temps passé à Hollow Dream : Un petit moment maintenant...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Scott Hawkins - Cryptologue Humain [validé ]   Ven 31 Aoû - 2:56

FICHE PERSONNAGE


Nom: Hawkins

Prénom: Scott

Surnom: Scotty

Rang souhaité: Humain

Age du coma: 25 ans

Temps passé à Hollow Dream: A peine arrivé !

Ancienne profession: Cryptologue

Résistant ou Séparatiste?

Comme il vient de sombrer dans le coma, il ne sait même pas encore ce qui se passe dans la vallée où il vient d’atterrir… Par conséquent, il ne peut être ni l’un ni l’autre.


Description physique:



Vous êtes urgentiste au Boston’s Medical Center. Depuis quelques minutes, vous êtes légèrement stressé. Surement du au coup de fil que vous venez de recevoir. Il s’agissait d’un médecin-pompier… Il vous amène un accidenté de la route… Apparemment un jeune homme, victime d’un terrible accident à moto… Vous tournez en rond devant la porte qui ne va pas tarder à s’ouvrir à la volée en laissant passer un brancard poussé par des hommes que vous ne voyez que trop souvent… Une infirmière vous interpelle… Elle est novice et ne sait pas encore tout faire, elle a besoin que vous l’aidiez… Pourtant, derrière vous les portes s’ouvrent enfin, le brancard et les quatre pompiers que vous imaginiez sont là… Ils s’approchent vers vous. Gentiment, vous souriez à l’infirmière, et tout en courant vers le brancard, vous lui répondez que vous êtes désolé, mais vous êtes occupé, mais que le docteur Fitzgerald est normalement disponible.

Vous vous approchez du médecin-pompier, un ami à vous :


« - On a quoi ? »

« - Quelque chose de pas beau à voir surement… Une hémorragie interne, un traumatisme crânien important, et sûrement quelques fractures, dont l’une ouverte au niveau du poignet droit… »


Vous répond votre ami visiblement pas joyeux… Et il y a de quoi…

« - Bloc opératoire quatre ! »


Les pompiers se mettent en route, vous suivez, derrière, avec votre ami :

« - Mais bon sang ! Que s’est-il passé ? »

« - A ce qu’on a vu, et à ce qu’on raconté les témoins, le jeune roulait à moto, sans dépasser les limites de vitesse, ni enfreindre les règles de circulation, mais il a été percuté par une voiture qui grillait un feu rouge… Il a fini la course sous un semi-remorque qui n’a pas eu le temps de freiner… Et encore, il a eu de la chance, la moto, elle, est passée sous les roues du camion… C’est le chauffeur de ce camion qui nous a appelé, l’automobiliste a prit la fuite, mais des témoins ont le numéro de la plaque et la description de la voiture. »


Vous soupirez avant d’entrer dans le bloc, laissant votre ami et ses collègues sur le pas de la porte :

« - J’espère qu’ils le chopperont, je vais voir ce que je peux faire pour lui. »


La porte du bloc se referme derrière vous. A présent, il faut opérer… Et vite… D’abord, déshabiller la victime de l’accident… Effectivement, il s’agit bien d’un jeune homme, environ la vingtaine, un peu plus, mais le casque vous empêche d’en donner une fourchette plus juste, vous verrez plus tard. Il est grand… Plus grand que vous, dans le mètre quatre-vingt sept ou huit. Quelque chose comme ça… Vous enlevez ses gants avec délicatesse surtout pour le droit. La fracture ouverte n’est pas belle… Le pauvre a du souffrir avant de tomber inconscient… Surement l’hémorragie interne qui l’a plongé dans cet état. Vos aides on enlevé les bottes de cuir. Pour le blouson et le pantalon en cuir noir, vous décidez de faire des incisions au niveau des bras et des jambes pour ne pas avoir à bouger le corps.

Bien sur, impossible de faire dans la dentelle et les vêtements placés en dessous souffrent aussi de cette lacération, mais il aurait fallu les enlever aussi. Le jeune homme se révèle alors à vous dans sa nudité la plus totale… Bien sur ce n’est pas cela qui vous choque, mais plutôt la tâche sombre au niveau de son ventre… L’hémorragie interne… Il faut agir vite sinon il sera trop tard… Vous examinez vite fait le reste du corps, une musculature finement ciselé, ce jeune homme semblait prendre soin de son corps, un peu comme vous, quelques exercices le matin, un petit footing le weekend… Il a la peau mate, et un teint légèrement halé qui contraste bien avec la blancheur de vos gants… Un détail qui vous frappe aux yeux… Vous ne l’aviez jamais vu auparavant ce qui vous étonne… Un dragon tribal tatoué sur la poitrine, au niveau du cœur… C’est peut-être récent…

Doucement vous soulevez la visière du casque noir aux motifs tribaux blancs et gris. Il n’y a pas l’air d’avoir trop de sang sur son visage qui parait serein… Doucement vous enlevez le casque… Non sans un choc dans votre poitrine, ainsi que le cœur qui d’un coup s’accélère, vous révélez ainsi le visage du jeune homme et sa chevelure, qui tombe jusqu’au bas de sa nuque et en de mèches plus courtes sur l’avant, de couleur noire, comme la votre. Sous la lumière du bloc, elle semble avoir des reflets bleus océan. Son visage est légèrement ovale et se termine sur un menton volontaire. Ses lèvres sont fines mais pas pour autant féminines, non c’est bien les lèvres d’un jeune homme. Le nez est fin et droit, peut-être un chouia retroussé, comme celui d’une femme que vous connaissez. Ses paupières sont closes… Armé d’une lampe, vous les soulevez et regardez ses yeux sans vie… De couleur brune très claire, ils semblent vous fixer, mais ce n’est pas le cas… Le pauvre est bien inconscient… Peut-être même plus… Mais vous vous reprenez… Il est temps d’opérer… Des fractures à gérer et une hémorragie interne à stopper… Vous doutez un peu, mais vous vous faite un point d’honneur à le sauver… Pourquoi ? Simplement parce qu’il s’agit de votre propre fils…


[…]

« - Il fait noir… Tellement noir… Où suis-je ? … La voiture… La chute… Le camion… La douleur… Puis le noir complet… Suis-je mort ? Est-ce ça la mort ? Un noir complet ? Et cette lumière ? D’où vient-elle ? »

Une silhouette sombre s’avance dans un domaine encore plus noir que la nuit… S’approchant toujours plus de la zone lumineuse, il parvient enfin à voir le bout de ses doigts et, peu de temps après lui-même… Un jean bleu foncé, un T-shirt à col rond noir légèrement fendu au centre du col à l’avant et sur lequel brille une croix d’argent accrochée à une chaine qui fait deux fois le tour du cou de ce jeune homme… Ses pas résonnent enfin… Le sol noir est devenu une voie pavée… Voila pourquoi ses bottes de cuir noir, renforcées à l’avant et fermées avec des sangles, font du bruit. Son bracelet métallique émet lui aussi un tintement à chaque des mouvements du bras droit de la silhouette lorsqu’il rencontre le large bracelet de cuir ornementé d’une chaine d’argent. Rien de plus, rien de moins…

« - Ca y est… Je vois quelque chose… Mais…. »

Il entra pleinement dans la lumière, le décor sombre avait entièrement disparu…

« - Quelle est cet endroit ?... »



Description morale:




Dans une maison, à Boston, un weekend comme les autres…Enfin presque…

« - Pourquoi je devrais aller voir un psy papa ? »

« - Tu es toujours planté devant ton pc à regarder ces foutus séquences de chiffres sans queue ni tête, ou alors tu sors pour grimper sur cet engin de la mort… »

« - C’est une moto papa ! Une Bandit 650 noire pour être exact ! Et qu’est ce que ça peut te faire ? Je vis ma vie, c’est mon boulot de travailler sur des codes… J’y peux rien si t’es nul en informatique… »

« - Mais tu n’as pas d’amis, on ne te voit jamais avec personne, personne ne vient à la maison… Sans parler d’une éventuelle relation amoureuse… »

« - Chéri… Tu vas trop loin là… » Une voix douce, presque murmurée qui tente de calmer son mari.

« - Pas d’amis ? C’est ce que tu crois ! Quand à mes relations amoureuses, tu te trompes lourdement… Et puis je n’ai pas de compte à te rendre ! Je suis majeur et vacciné, j’ai un emploi plus que stable et qui rapporte bien, et je ne vois même pas pourquoi je discute de ça avec toi ! »


Le jeune homme se détourne et avant de claquer la porte, il dit d’une voix calme, méconnaissable à celle que l’on pouvait entendre avant :

« - Au revoir M’man »


Au dehors, un bruit de moteur qui démarre, puis qui s’éloigne dans la ville…

« - Foutu garçon ! Impossible de discuter avec lui ! »

« - Jerry, tu sais très bien qu’à chaque fois que tu parles de sa vie, tu t’énerves… Vous n’avez jamais réussi à parler de cela sans hausser le ton… »

« - Mais… »

« - Il n’y a pas de « mais »… Tu sais très bien que notre fils travaille dur. Il a un travail qui fait qu’il se trouve derrière un ordinateur presque toute la journée et alors ? Il y en a bien qui la passe à ne rien faire ou à se droguer… Et puis la moto, c’est un moyen pour lui de se changer les idées… Pourquoi reviens-tu sans cesse dessus ? »

« - Parce qu’il peut se tuer… »

« - Scott est un jeune homme responsable, tu le sais aussi bien que moi… Depuis qu’il est tout petit, il a toujours voulu payer ce qu’il considère une dette envers ce que nous dépensions pour lui… Et même maintenant qu’il a un travail, il paye lui-même les courses. Et fait des tâches ménagères pour justifier sa présence encore sous notre toit… C’est un garçon remarquable. Il est acharné dans son travail et ne prend peut-être pas assez de repos, mais on ne peut pas lui enlever qu’il est volontaire et déterminé. Nous avons un garçon comme beaucoup de parents aimeraient en avoir un… »

« - Rachel … Il ne voit personne… »

« - Notre fils a toujours été un solitaire… Déjà petit, il jouait rarement avec les autres, ça n’a pas fait de lui un cas asocial… Je suis déjà entré dans sa chambre alors qu’il discutait avec des amis via le net, ils prévoyaient une sortie à moto… Ton fils n’est pas un ermite, mais il aime être seul, il aime pouvoir se concentrer sur ce qu’il fait, car cela lui demande énormément de réflexion. Il rencontre des gens par son travail, et avec la moto… D’ailleurs la moto… Pour lui c’est toute sa vie avec le travail… Si tu lui enlèves la moto, alors là c’est sur, il devra aller voir un psy parce qu’il fera une dépression. Et le psy ne te dira qu’une chose : « Faites le remonter à moto… » »

« - Tu crois ? »

« - Bien sur que je le crois… Tu sais, je passe mes journées dans la maison avec lui… Des fois il vient même me proposer de l’aide alors que je sais qu’il est écrasé par la charge de travail… Je sais aussi que tu lui manques et qu’il aimerait te voir plus souvent… Il est aussi capable de sentiments… Il ne les montre pas souvent parce qu’il ne sait pas comment faire, ni comment tu réagirais… Il m’en a parlé tu sais… Il m’a dit que c’était pareil pour les filles… Mais que récemment, il en a rencontré une qui partage la même passion que lui, la moto. Ils s’entendent très bien et son déjà venus ici… »

« - Pourquoi tu ne m’en as pas parlé ? »

« - Parce qu’il ne le voulait pas… Il est réservé, et voulait être sûr qu’elle serait la « bonne » avant de te la présenter… Il voulait qu’elle te plaise… Tu sais, il fait beaucoup de choses pour toi sans que tu le saches… Apprend juste à le comprendre… Il t’aime beaucoup tu sais… »

« - … Je lui parlerai ce soir… Je ne savais pas… »


Dernière édition par le Ven 31 Aoû - 18:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Cryptologue de la route - eh, zavez vu ma grosse rame?
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 30
Temps passé à Hollow Dream : Un petit moment maintenant...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Scott Hawkins - Cryptologue Humain [validé ]   Ven 31 Aoû - 2:59

Histoire:


Il y a vingt cinq ans, dans une contrée lointaine, très lointaine… Ah non zut, je me trompe d’histoire là… Scusez… Je disais donc, il y a vingt cinq ans, dans un hôpital connu de tous sous le nom de Boston’s Medical Center, naissait un beau bébé d’environ cinquante quatre centimètre de haut pour trois kilogrammes quatre cent soixante-dix huit grammes. Une espèce de boule de chair rose qui faisait le bonheur de deux autres personnes, son père, Jerry Hawkins, médecin urgentiste et chirurgien dans le même hôpital, et sa femme, Rachel Hawkins, née Stuart, mère au foyer et anciennement infirmière également dans ce bâtiment. Ravi de voir leur mariage honoré du plaisir d’avoir enfin un enfant, les Hawkins élevèrent Scott avec tout l’amour que deux parents heureux pouvaient donner à leur enfant.

A l’âge de trois ans, Scott rentrait en deuxième année de maternelle. Il apprenait vite et bien et n’avait pas vraiment de soucis particuliers… Mais quelque chose frappait sa maîtresse…. En effet, alors que les autres essayaient toujours d’être ensemble pour jouer ou travailler, Scott cherchait la solitude, et se plaçait loin d’eux pour travailler. Jugeant que cela lui passerait, ses parents n’avaient pas jugé nécessaire de faire quoi que ce soit. Après tout, il ne cherchait la solitude que pendant le travail, lorsqu’il s’agissait de jouer, il acceptait avec plaisir la compagnie des autres, mais sans pour autant venir la chercher lui-même.

Les années de scolarité passèrent ensuite comme une lettre à la poste, du moins si l’on ne regardait que d’un niveau purement scolaire. D’un point de vue social, Scott, âgé de huit ans, n’avait pas vraiment changé… Préférant la quiétude d’une solitude pour travailler, il ne s’approchait pas des autres élèves sans que ceux-ci ne viennent le chercher pour jouer au base-ball ou à un autre jeu d’enfants. Des fois même, il refusait, préférant rester à la maison pour aider sa mère à s’occuper de la maison… Elle ne comprenait jamais pourquoi il faisait ça, et elle ne le comprit qu’un peu plus tard, lorsqu’il lui avoua qu’il était gêné d’être entretenu ainsi… Bizarre me direz vous, mais Scott n’aimait pas abuser de ses parents, même si son père gagner largement assez pour subvenir à une famille de trois personnes. Scott avait d’ailleurs demandé de l’argent de poche à son père à condition de ne le recevoir qu’en échange de tâches ménagères, ou d’autres services qu’il pouvait fournir… Gagnant alors durement son argent, il s’était acheté un ordinateur. Ses parents étaient à la fois fier de voir que ce petit garçon avait la notion d’argent et de travail, mais s’inquiétait de sa solitude… Car il était visible qu’il préférait passer son temps devant un ordinateur plutôt que de sortir dehors…

Passèrent alors quatre nouvelles années, les études marchaient pour le mieux et semblaient ouvrir à Scott un brillant avenir. L’ordinateur, contrairement à ce que pensaient ses parents, permis à Scott de se rapprocher d’autres personnes, elles aussi fans de l’informatique et de ce qu’elle permettait, au travers des jeux et des moyens de communication et d’échange qu’elle offrait. Rassurés de voir qu’il discutait avec les autres, ses parents abandonnèrent l’idée de le faire suivre psychologiquement et ne s’inquiétèrent plus de son comportement à l’école, jugeant simplement qu’il était peut-être un peu en avance mentalement par rapport à ses autres camarades et qu’il ne s’entendait pas bien avec eux… Quelque chose que l’on pouvait aisément comprendre.

Les années se suivaient et se ressemblaient un peu du point de vue parental… En effet, Scott réussissait sans problèmes ses années scolaire et se spécialisait lentement dans le domaine des mathématiques sans pour autant rechigner sur les autres matières, mais les mathématiques étaient vraiment son élément. Le jour de ses dix huit ans, il avait entamé une discussion avec son père pour savoir s’il pouvait passer le permis moto. Son père avait refusé en bloc ne voulant pas qu’il se tue sur ce genre d’engins… Scott été revenu à la charge plusieurs fois mais n’avait obtenu aucun accord de son père… Excédé, et sous une impulsion, il décida d’apprendre à conduire sans l’accord de son père et donc en cachette… Il passa les cours avec brio et le permis par la même occasion. Il avait bien sûr payé les cours avec l’argent qu’il avait accumulé pendant ces dernières années, puisqu’il savait depuis longtemps qu’il voulait une moto. Ce n’est d’ailleurs que lorsqu’il rentra un jour à la maison sur une Bandit 650 noire que son père comprit que son fils lui avait désobéi. S’en était alors suivit une grande dispute à la fin de laquelle Scott était reparti sur sa moto sans rien vouloir entendre, jugeant qu’il était assez grand pour savoir ce qu’il devait ou non faire. Rentrant tard dans la nuit, Scott avait rencontré sa mère qui l’attendait avec inquiétude dans le salon de la maison. Ils avaient discutés longuement, sans élever la voix. Oh oui, elle savait parler avec lui… Le comprendre mais surtout l’écouter. Elle avait promis d’en parler à son père, qui le lendemain, ne lui fit pas un scandale, mais préféra éviter le sujet. Il remercia alors sa mère, mais aussi son père qui répondit d’un grommellement incompréhensible. Cela le fit d’ailleurs sourire, et il empoigna son casque avant de filer faire un tour…

Deux ans plus tard, Scott avait intégré une formation spéciale de mathématiques fondamentales et appliquées pour intégrer, à la suite de ce diplôme une Ecole de Cryptologie. Cette formation lui laissant un peu plus de temps, il avait consacré ce surplus à l’informatique et aussi à la pratique d’un art martial, l’Aikido. Très peu connu, cet art est basé sur le fait de pouvoir utiliser la force de l’adversaire contre lui sans ajouter sa propre force… Ainsi plus l’ennemi tape fort, plus il aura mal ensuite… Cet art permet également de vider son esprit et de maitriser ses pulsions ou émotions. Il continuera cet art jusqu’à son accident. Passant ainsi six années dans la pratique de cet art et passant ainsi 1er Kyu. ( Pour information ça va de 6e à 1er Kyu, avec après le 1er Dan, le 2e, le 3e etc… ) Cela ne lui a pas vraiment servi pour le moment, mais qui sait ? Revenons-en aux 20 ans de Scott… En effet, ce jeune garçon avait trouvé sa voie et travaillait dur pour y arriver. Les études devenaient relativement lourdes et difficiles mais cela ne l’empêchait pas d’aider sa mère pour le repas, en effet, il adorait la cuisine et un peu de temps supplémentaires aurait été le bienvenu pour qu’il puisse faire la cuisine plus souvent, mais hélas, il ne choisissait pas tout dans sa vie… Ses relations avec d’autres personnes s’étoffaient, car il avait maintenant un groupe d’amis motards avec qui il faisait des virées ou même des courses sur circuits.

L’année de ses vingt-quatre ans, il rencontra une charmante jeune fille, Mary, motocycliste elle aussi. Pour lui ce fut le coup de foudre… Pourtant il n’eut pas le courage de lui dévoiler ses sentiments avant quelques mois… Elle accepta, et ils profitaient de virée à moto pour passer de bons moments tous les deux… L’amour se voyait dans leurs yeux quand ils étaient proches l’un de l’autre, et ils avaient décidés de bientôt vivre ensemble, voir de se marier un peu plus tard… La même année, il avait décroché un job comme cryptographe dans une société de programmation. Epanoui sur le plan professionnel et affectif, tout se déroulait pour le mieux jusqu’à ce fameux soir… Roulant pour retrouver sa petite amie, Scott fut prit de cours par un automobiliste qui avait grillé un feu rouge… Ne pouvant éviter le choc, il fut projeté avec sa moto sous les roues d’un semi-remorque… La suite vous la connaissez… L’arrivée aux urgences… L’opération… Le corps de Scott s’en est remis grâce au travail de son père. .. Hélas son esprit s’en est allé… Scott est dans le coma… Et il vient d’arriver dans la vallée…



Style de combat:

- Pratique de l’Aïkido.

Phobie(s):

- Celle de perdre en jour la fille qu’il aime plus que tout.
- Celle de ne plus pouvoir un jour remonter à moto

C’est pour ces deux choses que Scott lutte pour revenir dans la réalité et sortir de son coma…

Autres: A part le tatouage de Dragon Tribal sur la poitrine, au niveau du coeur, rien de spécial Razz


Comment avez-vous connu Hollow Dream ?

L’une de vos membres m’a donné envie de venir jouer ici Razz Je ne connais pas son peudo IG dans HD, mais je suis sûr qu’elle se reconnaitra. ( Finalement je crois que c'est Selene Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acrion
Permission longue durée - In the navyyyy...
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 38
Temps passé à Hollow Dream : Elle coule jusque dans mes veines...
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Scott Hawkins - Cryptologue Humain [validé ]   Ven 31 Aoû - 3:02

Didiou ! J'ai jamais eu autant de boulot, z'etes durs surtout à cette heure ci !

M'enfin bref...

Rien à redire, Scott (qui rime avec biscotte n'est ce pas xD )

Fiche validée !


Lorsqu'un admin beaumagnifiquesympatoussatoussa pointera le bout de son charmant minois, tu auras ton rang et ton groupe !


Bienvenue et bon jeu ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Cryptologue de la route - eh, zavez vu ma grosse rame?
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 30
Temps passé à Hollow Dream : Un petit moment maintenant...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Scott Hawkins - Cryptologue Humain [validé ]   Ven 31 Aoû - 3:07

De rien pour le boulot, je sais que je suis pas forcément une partie de plaisir à lire ^^

Je voudrais remercier tout ceux qui m'ont soutenu pour cette fiche, et sans qui rien n'aurait été possible...

Je cite donc : " Canard en sucre mauve " ou " Sirène " et " Lapin rose "

Voila merci à eux ! Angel

Bon ok je m'égare...

Merci pour la validation rapide Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scott Hawkins - Cryptologue Humain [validé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scott Hawkins - Cryptologue Humain [validé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Exemple Humain - Validée] Nami
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» mineur humain pour warhammer jdr
» Meilleur Rpiste Humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: LA PREFACE :: Présentations :: Humains-
Sauter vers: