AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Khiel, chimère d'élite [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khiel
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 117
Temps passé à Hollow Dream : 20 ans
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Khiel, chimère d'élite [Validé]   Mar 9 Déc - 19:36

Tout d'abord je tiens à m'excuser pour le retard avec lequel je poste ma fiche ( inscrit en juin ...). Avec les vacances j'ai perdu un peu la motivation d'écrir. Lorsque l'inspiration m'est revenue, et que j'avais bien avancé dans ma présentation mon PC m'a laché. Trop dégouté d'avoir perdu des pages de présentation j'ai laissé un peu de coté les forums RP. Finalement je l'ai refaite.


Nom: Hyre ( Khiel ne le sais pas )

Prénom: N’en a jamais reçu.

Surnom: Khiel

Rang souhaité: Elite

Age du coma: 25 ans

Temps passé à Hollow Dream:
- en tant qu'humain: 1 heure
- en tant que Chimère: 20 ans

Ancienne profession: street fighter ; combat de rue

Loyaliste? Bien sûr !

Description physique: Khiel se démarque des autres individus par son faciès sombre.
Les lignes de son visage, fines et légèrement ciselées, semblent avoir été tracées par une main artistique. Ses traits n’ont que très rarement exprimés la joie de vivre, ils lui donnent plutôt un visage peu rassurant, un visage qui fait d’avantage fuir les regards plutôt que de les attirés par curiosité. Il faut dire que l'expression de son visage est très particulière, seul quelques téméraires osent le dévisager. En faisant abstraction du coté sinistre de son faciès, le visage de Khiel pourrait être agréable à regarder. Remplacez son éternel air menaçant par un sourire et le voila transformé en un ravissant jeune homme au teint blafard. Ce teint qu'il reçut avec la venue de l'hiver sur Hollow dream.


Khiel fait peur de part l'expression de son visage; avant même d’avoir prononcé la moindre phrase, ou commis le moindre geste hostile les gens le craignent. Une cicatrice sous son œil droit, témoin d’un passé difficile, renforce cet aspect ténébreux.
Une longue chevelure noire parsemée de reflets bleutés encadre son visage. Elle descend, lisse et bien coiffée, jusqu’à recouvrir ses épaules et venir effleurer la partie supérieur de ses pectoraux, en lui conférant l’aspect d’un noble chevalier des temps de jadis.

Surmontés par deux sourcils fins, deux yeux agressifs dont les pupilles sont colorées d’un bleu très clair, contrastant avec sa chevelure sombre. Leur contour est légèrement coloré par un bleu cyan ( pourtant il ne se maquille pas !). Son regard perçant et glacial en ferrait pâlir plus d’un. Il arrive parfois que ses yeux expriment de la gaieté et que ses lèvres décolorée laissent transparaître un sourire mais cela reste très exceptionnel, et d’ailleurs ce n’est encore jamais arrivé à Hollow dream.

Khiel est homme dans la force de l’âge. Son mètre quatre vingt cinq se répartit sur quatre vingt kilogrammes. Son thorax ample et très peu pileux est assez bien musclé : il n'a pas le profile de l'haltérophile, mais plutôt celui du coureur de fond. Ses muscles sont condensés pour lui donner la meilleure mobilité possible. D’ailleurs sa sous alimentation passée a empêché toute hypertrophie musculaire, ce n'est pourtant pas le manque d'exercices physiques qui lui a empêché de s’épaissir.
Ses muscles dorsaux dessinent parfaitement la forme du V des grands nageurs. De même, son abdomen est quadrillé par ce que l’on appelle couramment « la tablette de chocolat ». Cette charpente de sportif, il la doit à son passé sombre que vous découvrirez quelques lignes plus bas.
Khiel possède des membres supérieurs robustes dont les muscles bien dessinés et bien développés lui permettent de porter des coups ravageurs. Ses ongles ont laissé place à de véritables de griffes rétractiles qui, lorsqu’elles sont déployées, peuvent atteindre cinq centimètres de long. Ce sont de véritables armes meurtrières, tranchantes comme le rasoir, témoins de sa métamorphose bestiale. Il s'en sert pour taillader la chaire.

Pour continuer dans son aspect animal, sa dentition a été légèrement modifiée. En effet ses quatre canines sont hypertrophiées. Elles restent la plus part du temps dissimulé, visible qu’à l’occasion des rares sourires qu’il affiche, ou lors des cris gutturaux qu’il lance lorsqu’il se laisse submerger par des excès de rage. Leur principal rôle: déchiqueter la viande humaine.

Pour finir avec les particularités physiques de Khiel, une queue [au sens osseux du terme, hein les esprits mal placés ^^] d’un bon mètre vingt prolonge sa colonne vertébrale. Elle est entièrement recouverte de poils bruns. Cette excroissance de son rachis lui est très utile en combat par le fait qu’il peut la manier dans toutes les directions ce qui en fait un véritable troisième bras.

Coté vestimentaire : Khiel s’habille principalement de couleurs sombres avec une prédominance pour le brun et le noir, harmonie parfaite avec le crainte qu’il inspire. Il porte une longue cape doublée de fourrure qui le protège du froid de l’hiver. Manteau rembourré, veste de cuir ou chemise noir, il s’adapte au climat, et ses vêtements portent parfois une connotation médiévale.
Avec l’expérience de la guerre à Hollow dreams, Khiel s’est confectionné des brassards métalliques qu’il porte aux avant bras, véritable bouclier pour parer les attaques des armes blanches.
Certes Kiel est un bel homme, mais ses traits sombres et son regards déroutants détournent d’avantage les regards féminins plutôt que de les attirés.


Description morale: De caractère froid, Khiel est craint. C’est un grand solitaire. Il n’aime pas la lumière du jour. La nuit est son allié, l’obscurité est son refuge. Mystérieux et solitaire, il est très peu bavard. Il ne supporte que la présence de Cold et de quelques autres chimères ; c'est un grand sauvage. Malgré son manque de contact il sait quand même s'exprimmer dans un français convenable. Par on ne sait qu'elle miracle ses traumatismes psychiques infantiles n'ont pas perturbé le déroulement de sa pensée : elle reste cohérente et compréhensible , même si la chimère montre par moment quelques signes de folie. Jadis Khiel avait deux personnalités, de nos jours le coté obscure à complètement écrasé le coté humain qui s'était développé grâce aux quelques relations pseudo amicale qu'il avait eu avec seulement deux personnes. Mais qui sait, un jour peut être pourra-t-il faire faire preuve de compassion, d'amitié ou d'amour, même si aujourd'hui il en est bien loin. Son coté humain est complètement refoulé, il n'a pas disparu ...
Khiel est quelqu'un de discret, on ne le voit que très rarement en publique car il se cache dans l’ombre. Il est pour beaucoup d’Hommes et d’Ombres connus uniquement de par son nom et ses actes, peux de ces derniers ont croisé son chemin.
Khiel éprouve une aversion totale pour les Humains, et en particulier pour ceux de sexe masculin ; il les hait plus que tout, d’avantage que les Ombres. A ces yeux ils ne sont que de la nourriture. Cette haine démesurée prend racine sur les rives de son passé ; il n’a été que trop de fois trahi par l’humanité.
La chimère a un tempérament de feu. Très sauvage il ne se laisse pas facilement approcher. Manquez lui de respect et votre vie est en péril. Trop souvent dominé dans son enfance maintenant il ne supporte plus qu’on lui donne des ordres, Cold est le seul qui puisse réussir à se faire obéir de lui. Il éprouve un profond respect pour son chef. Cold a fait ses preuves, Khiel lui est très loyal.
Les lèvres de la chimère sont immobiles. Il ne sourit quasiment jamais, son visage semble gravé dans la roche, inexpressif en temps de paix, laissant de temps à autre transparaître un faciès rêveur lorsque ses yeux se posent sur un visage familier, une silhouette lui rappelant l’une des rares personnes qu’il considérait comme ses amis lors de sa vie sur Terre.
Khiel a été trop de fois trahit, il a apprit à ses dépens que la confiance est quelque chose de précieux et qu’il ne faut la remettre qu’entre les mains des personnes que nous connaissons le mieux et qui, après un jugement minutieux, s’avèrent être digne de la recevoir. Et une fois cette confiance acquérie, Khiel s’avère être un puissant allié. Nullement perfide, il n’a qu’une parole, c’est un homme de confiance.
La bête a toujours été combative. Elle ne baisse pas facilement les bras, se tuant à la tache pour exaucer les ordres de Cold. Malgré son passé sombre Khiel n’est pas quelqu’un de dépressif. Il ne laisse jamais transparaître le moindre signe de faiblesse ce qui est tout à fait normal pour un élite ; il doit montrer l’exemple, il ne doit pas se laisser abattre même si ce ne sont pas les occasions qui manquent.


Style de combat: Epéiste remarquable, Khiel est devenu maître dans l’art du maniement des armes blanches, avec une préférence pour les épées. Il n’aime pas les armes à feu et s’en est d’ailleurs jamais servi.
Au corps à corps la chimère fait preuve de beaucoup de rapidité, bien que n’égalant pas celle des ombres. Il est très habile et sait parfaitement utiliser sa grande force physique ainsi que ses griffes acérées. Sa queue dissimulée sous sa cape lui sert de cinquième membre, il a su en tiré profit dans de nombreux combats et a s’en est servi pour surprendre bon nombre de ses ennemis.
Khiel se bât avec beaucoup de férocité, mais il sait prendre le temps de réfléchir avant de sauter sur son adversaire ;d’ailleurs il a pris pour habitude d’espionner furtivement sa proie avant de l’attaquer ouvertement.
Les humain luttent pour survivre, lui se bat pour massacrer.

Autres: Khiel déteste les chaleurs trop élevé. Lorsqu'il se trouve dans un lieu où le mercure plafonne au dessus des 35 degrés il commence à étouffer. Le froid ne lui fait rien, le chaud diminue ses aptitudes.


pour éviter toute confusion ses paroles sont écrites en jaune


comment avez vous connu HD : par Valandra ( coucou Lilou ! )


Dernière édition par Khiel le Sam 13 Déc - 1:30, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khiel
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 117
Temps passé à Hollow Dream : 20 ans
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Khiel, chimère d'élite [Validé]   Mar 9 Déc - 19:54

Histoire: Si vous voulez lire une histoire heureuse, pleine de joie et d’amour, vous pouvez encore revenir sur vos pas ; car l’histoire de Khiel est loin d’être onirique. Elle est pleine de tristesse, d’injustices et de drames…


La mère de Khiel était une jeune femme très pauvre. Sans famille ni amis, elle avait dû se prostituer pour vivre. Coincée dans la misère depuis son plus jeune âge elle avait trouvé refuge dans la drogue qu’elle devait consommer régulièrement sous peine de succomber à d’atroces crises de manque. Son travail indigne lui permettait de payer ses stupéfiants et un logement dans la maison close où elle exerçait ; elle n’avait rien d’autre. Pour éloigner la concurrence, elle acceptait parfois d’avoir des rapports non protégés. Dans son malheur elle eut la chance de ne jamais attraper de maladie sexuellement transmissible, mais elle eut bien plus ; ce qu’elle attrapa, ce fut un enfant. Elle ignorait qui en était le père. Consciente qu’elle devrait l’élever seule et qu’il l’obligerait à arrêter de « travailler » elle décida pourtant de ne pas avorter. Sa grossesse se poursuivit un peu moins de neuf mois ; peu être que le fœtus s’était-il lassé de baigner dans l’héroïne, il décida de venir voir ce qui se passait à l’extérieur, faisant de lui un beau petit prématuré. Et par miracle la consommation de stupéfiant de la mère n’avait pas eu d’impact sur sa progéniture.

Un accouchement est censé être un bel événement, un moment merveilleux où une famille s’agrandit par l’arrivé d’un nouveau petit être. Certes la douleur d’une mise au monde est très forte, mais le résultat est tellement beau qu’une fois le travail accomplie la mère devient comblée de bonheur. Toute cette joie censée accueillir son arrivée, Khiel en fut privé. Lorsque la sage femme lui déposa son enfant sur sa poitrine, la jeune mère pleura. Elle venait seulement de réaliser que ce petit garçon n’avait pas d’avenir ; elle n’en avait pas les moyens. Au travers de ses yeux à moitié clos elle voyait tout son échec social.

On dit que les murs ont des oreilles, cette expression est très illustrative de ce qui ce passa. Le lendemain de la naissance de Khiel un homme vint se présenter à la mère. Il avait passé par hasard devant la chambre de Khiel et avait entendu sa mère s’apitoyer sur son sort dans un torrent de larmes. Intéressé par le désespoir de la femme il s’informa en détail sur la situation, et c’est ainsi qu’il vint proposer d’acheter Khiel pour une sommes très attrayante pour une femme aussi démunie. La mère accepta, le destin du nourrisson venait d’embrasser son chemin lugubre.



Khiel fut conduit dans un laboratoire. Il fut privé complètement d’amour. Les simples contacts qu’il avait avec l’espèce humaine se résumaient à l’alimentation. Un enfant à besoin d’une figure maternelle pour survivre, une personne à qui s’attacher pour pouvoir construire sa personnalité, et la seul personne que Khiel trouva, se fut son propre reflet dans le miroir semi transparent par lequel les scientifiques l’observaient. C’est grâce à ce miroir qu’il survécu psychologiquement, et de se reflet naquit un compagnon : Khiel dès son plus jeune âge devint schizophrène, cette maladie psychique lui sauva la vie.

Très tôt on l’initia à l’art de combattre. On lui apprit à obéir aux ordres. Il dut endurer de nombreuses épreuves physiques pour fortifier son corps et son esprit. L’objectif du projet Khiel : conditionner dès l’enfance un être humain pour en faire une machine de guerre.
Durant l’année de ses 8 ans une nouvelle personne intégra l’équipe scientifique qui s’occupait du projet Khiel : une jeune femme, qui contrairement à ses confrères possédait ce que tout chercheur devrait avoir : le respect de l’ethnique. Elle savait parfaitement que si elle affichait son mépris concernant les moyens utilisé elle serait immédiatement limogée, c’est pourquoi elle joua le jeu de la scientifique sans scrupule devant ses camarades, mais dans leur dos elle essayait d’entrer en contact avec Khiel. Il fallut attendre un bon mois pour que l’enfant daigne montrer l’ombre d’une attention envers la femme, mais une fois le lien établi, Khiel connu une esquisse d’amitié. La jeune femme lui apprit à parler, elle lui conta les épiques aventures d’Arthur et les chevaliers de la table ronde. Ces histoires marquèrent sont esprit à jamais, des reliquats de cette période sont perceptibles de nos jours au travers de son style vestimentaire.
Hélas cette relation amicale avait eu un impact sur le comportement de Khiel. Il éveilla des soupçons qui poussèrent l’équipe de recherche à le surveiller d’avantage. L’inévitable se produisit : la jeune scientifique fut démasquée alors qu’elle rendait visite au projet. Un chercheur fit irruption dans la cellule. Fou de rage il frappa la femme au visage. C’est alors que la voix de son reflet dans le miroir résonna en lui, celle de son ami d’enfance qui lui avait permis de survivre psychologiquement ; et cette voix résonnait en un unique écho : « tues le ! »
Khiel bondit sur l’agresseur et lui brisa la nuque. La femme hurla, horrifiée. Dans son regard le jeune garçon perçut du mépris, de l’incompréhension, de la déception. Khiel ne put le supporter. Il profita du fait que la porte était restée ouverte pour s’enfuir du laboratoire. Son chemin vers la liberté l’obligea à tuer une autre personne qui lui barrait la route. Au bout de sa course il trouva la rue, froide ; il n’avait alors que 16 ans …

Ce fut une nuit glaciale d’hiver qui accueillit Khiel à bras ouverts. Le jeune homme leva les yeux vers le ciel, ce fut la première fois qu’il put en contempler un. Son regard fut attiré par la lune. Majestueuse ; régnant au dessus du monde, elle envoyait sur Terre une douce lueur blafarde, donnant naissance à maintes silhouettes qu’elle créait en venant caresser les reliefs de la ville. Il y avait tant de choses nouvelles dehors, le jeune garçon ne savait plus où donner de la tête. A de nouvelles images s’ajoutèrent de nouvelles sensations ; et celle qu’il ressentit en premier fut le froid. Les rues étaient glaciales, et Khiel ne portant que de légers vêtements en fut frappé de plein fouet. Le climat eut raison de lui ; il perdit connaissance pendant la nuit.



Lorsqu’il se réveilla le lendemain il était allongé sur un lit rudimentaire. Un homme se tenait près de lui. Khiel le dévisagea

« Tu veux ma photo sal mioche ? »

L’homme le frappa au visage. Khiel en l’espace d’une fraction de seconde se retrouva sur son agresseur. Il le fit tomber à terre et porta ses doigts autour de son coup. Deux autres hommes qui se trouvaient dans une pièce à coté vinrent voire ce qui provoquait ce tapage. Ils attrapèrent Khiel et l’immobilisèrent au sol. Celui qui avait frappé le garçon se releva et lui assainit de violents coups de pieds. Alors une quatrième voix résonna derrière eux.

« Et bien messieurs, vous êtes obligés de vous y prendre à trois pour le maîtriser ? ».

Cet homme s’appelait Logan. Il était le dirigeant d’un réseau clandestin de combat de rue. La manière dont Khiel faisait preuve de férocité l’avait beaucoup impressionné, et dans son esprit tordu naquit des plans monstrueux : il allait faire de Khiel sa nouvelle arme secrète.

Une fois de plus le jeune homme fut enfermé dans une cellule. Cette nouvelle cage était encore plus précaire que celle dans laquelle il avait passé son enfance. Son lit était une planche de bois, et les murs des grilles couvertes de barbelé. On le força à se battre plusieurs fois par jour contre plusieurs adultes en même temps, et tout les jours il recevait une bonne dizaine de coup de fouet. Tous ces mauvais traitements qu’on lui infligeait réduisaient de plus en plus la part de sa personnalité humaine au profit de son autre « moi » bestial, celui qui l’avait poussé à tuer il y a quelque temps de cela.

Ce fut l’année de ses 20 ans qu’on le mit dans l’arène pour commencer les combats à mort. Khiel s’avéra être une véritable machine à tuer. Sa rage démesurée faisait de lui un fou assoiffé de sang. Il remporta de multiple combat et affronta des Hommes de plus en plus forts et difficiles à tuer.

Un jour alors que Khiel était allongé dans sa cellule, regardant fixement le plafond, une jeune femme vint la voire. Au début Khiel l’ignora complètement, puis, lorsqu’elle prononça une phrase, il se leva d’un bon et l’examina attentivement. Les sons que le jeune homme avait entendus réveillèrent des souvenirs de jadis, car la jeune femme avait une voix très ressemblante à celle de la scientifique qui s’était occupé de lui autrefois. Il s’approcha de la grille et la dévisagea. Sa longue chevelure noire qui descendait en cascade sur ses épaules et venait caresser la cambrure de ses reins, ce doux visage finement ciselé, ces lèvres pulpeuse et ce regard curieux, Khiel les avait déjà observés chez une autre personne. La jeune fille, nommée Cassandra, était la fille de Logan. Elle se contenta d’observer Khiel puis repartit d’où elle venait. Elle lui rendit régulièrement visite et essaya d’établir une conversation avec lui. Après un petit mois elle réussi à obtenir une réponse, cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas prononcé le moindre mot ; Khiel retrouva la chaleur d’une relation humaine, ce qui se répercuta par une baisse de son agressivité lors des combats à mort. Logan s’en rendit compte et ne mit pas longtemps pour en trouver l’étiologie : il interdit à sa fille de revoir sa « brute ».

Le dernier combat de Khiel eut lieu une semaine après ses 25 ans. Bien entendu il n’eut pas de fête d’anniversaire puisqu’il ignorait lui même sa date de naissance. Ce combat s’annonçait comme étant ce qui est de plus banal pour le jeune homme : il devait affronter un homme surentraîné et dopé aux amphétamines pour faire gagner de l’argent à son maître et à une partie des parieurs qui aurait misé sur lui. L’homme qu’il s’apprêtait à combattre était une véritable montagne de muscle. Pour pimenter le combat on leur jeta dans l’arène des épées. Fidèle à lui même Khiel désarma son adversaire et le plaqua au sol, la pointe de son épée sur la gorge de son ennemi. La foule hurlante transpirait la colère, et leurs cris quémandant la mort de l’Homme vaincu, majorés par la fureur qu’avait apportée le combat vint se confronter à la voix de Cassandra qui résonnait dans la tête du jeune Homme, tel un écho de bonne conscience apaisant. Alors Khiel se redressa lentement. De sa main tremblante glissa son épée. La foule le huait. Khiel prit une profonde inspiration, et ses entrailles se contractèrent pour crier haut et fort :

« Je ne veux plus tuer ! »

Une vague de protestation retentit. Logan se tourna vers Cassandra dont le regard fixé sur Khiel était imprégné de respect et de fierté : elle avait réussi à le raisonner, elle pensait avoir détruit le meurtrier qui s’était emparé de lui.
Dans un excès de colère Logan la frappa au visage
« Tout ça est de ta faute, je t’avais interdit de l’approcher !» Il se tourna vers deux Hommes armée situé sur sa droite « Abattez le ! »

Khiel avait suivi toute la scène d’un regard horrifié. Il s’était élancé à la rencontre de Logan, commençant à escalader les grilles qui délimitaient la zone de combat. Arrivé au sommet des trois mètres de grillages il releva la tête pour s’assurer que Cassandra n’était plus menacée, et au même instant, surpassant le brouhaha de la foule, un coup de feu retentit. La foule se tut, une tache rouge s’agrandissait sur la poitrine de Khiel. Le jeune Homme bascula en arrière et vint s’étaler de toute sa hauteur sur le sol poussiéreux de l’arène. Ses yeux fixaient inlassablement le plafond, son thorax avait perdu le rythme de sa respiration haletante. Cassandra hurla, ses yeux exprimant un chagrin démesuré contemplait avec désarroi le corps inanimé de Khiel.



Quelques minutes plus tard les autorités de l’ordre pénétrèrent dans ce lieu de délinquance, sûrement le fruit d’une longue enquête policière. La foule s’empressa de s’enfuir, des Hommes furent arrêter, Khiel fut emmener en urgence à l’hôpital. La balle qu’il avait reçut à la poitrine s’était logé près de son cœur. Les lésions occasionnées était trop importantes, et bien que l’hémorragie fut stabilisée, et que Khiel vivait encore avec l’assistance de machine, son cerveau et bien d’autres organes nobles avaient trop souffert de l’insuffisance de perfusion lié à l’hémorragie : le coma l’accueillait à bras ouvert.



En cette période de crise, y a-t-il une place dans les soins pour un Homme sans famille, sans papier, sans identité ? Khiel fut débranché. La lueur des néons précairement fixés au plafond projetait à terre l’ombre du médecin qui venait de mettre un terme à sa vie ; et l’âme de Khiel, de cette ombre qui gît flottante à terre, ne s’élèvera jamais plus …


Dernière édition par Khiel le Sam 13 Déc - 1:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khiel
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 117
Temps passé à Hollow Dream : 20 ans
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Khiel, chimère d'élite [Validé]   Mar 9 Déc - 19:58

Hollow dream


« Ton esprit subsistera par delà la mort, et ici il sera à jamais enfermé. »

Pendant ce temps, alors que son corps était supposé reposer sur un lit d’hôpital, Khiel vivait une tout autre expérience. Il avait repris conscience quelques minutes après la scène de l’arène. Par instinct il posa sa main droite à l’endroit où se trouvait son cœur : il n’avait rien, pas la moindre trace de blessure par balle. Khiel se releva. Mais où était il ? Il y avait des arbres, des roches, et une brume filtrant la faible lumière du soleil qui avait percé difficilement le ciel couvert de nuage. Le paysage avait cette étrange coloration grise, une teinte triste pour un avenir sombre.

« Khiel ! »

Cette voix féminine ne lui était pas inconnue.

« Cassandra ! Que c'est il passé ? »
« Je ne sais pas, je me rappelle juste que tu as reçu une balle. Après la police a fait irruption dans le bâtiment. Dans la panique totale j’ai été bousculée. Ma tête a heurté quelque chose de dur et me voilà ici. Sommes nous morts ? »
« Je ne pense pas. Je me sens bien vivant »

Sitôt sa phrase achevée Khiel perçut comme une sensation étrange qui le prenait au plus profond de ses entrailles. Quelque chose n’allait pas, il sentait comme un conflit interne entre deux tendances opposées.
Il s’approcha lentement de la fille. Son regard avait changé, il brillait d’une lueur menaçante. Cassandra le perçu et recula lentement.

« Qu’est ce qui te prend ? »

Dans les méandres de son esprit ses deux personnalités s’affrontaient. L’une humaine, qui ne voulait plus être un meurtrier, et l’autre bestiale, avide de sang, corrompue par la haine. D’une certaine manière Khiel était prédisposé à devenir une chimère. Elle sommeillait en lui depuis sa plus jeune enfance ; et c’est aujourd’hui qu’elle prit le contrôle total de son corps.

« J’ai enfin réussi à me débarrasser de ce parasite qui me refoulait depuis trop longtemps. C’est à cause de toi s’il est devenu plus fort que moi. Par tes belles paroles tu l’as encouragé à devenir meilleur. Et voies tu où cela nous a mené : nous avons pris une balle en pleine poitrine. »
« Khiel tu me fais peur, je ne te reconnais plus »
« Peur, j’adore inspirer la peur. N’ai crainte, bientôt tu ne ressentiras plus rien »

Cassandra tenta de s’enfuir mais Khiel fut le plus rapide. De sa main droite il l’attrapa à la gorge et la souleva.

« Ne fais pas ça, je sais qu’il y a du bon en toi »
« Il y en avait, maintenant c’est terminé »

La jeune femme cessa de se débattre. Son corps inanimé pendait au dessus du sol. Khiel la déposa sur une pierre. Ce meurtre signifiait beaucoup pour lui : il marquait la rupture avec toute humanité. Le clan des chimères pouvait accueillir un nouveau membre.


Durant une semaine Khiel erra en solitaire sur les rives de Hollow Dream. Silencieux et invisible il se faufilait dans le brouillard à la recherche de proie pour apaiser sa rage, mais plus il tuait, plus il était assoiffé de sang ; sa haine pour l’espère humaine était devenue telle qu’elle occupait chacune de ses pensée, alimentant un incommensurable désire de vengeance. Il se cachait, repérait sa victime, tuait et regagnait la pénombre, jusqu'au jour où il fut pris de vitesse par un inconnu : les deux êtres avaient jeté leur dévolu sur la même proie. C’est ainsi que Khiel fut pour la première fois confronté à quelqu’un de son espèce. Son habituel agressivité avait laissé place à la curiosité : qui était cet être qui se mouvait bizarrement, pourquoi tuait il aussi les humains ? La chimère ayant aisément reconnu l’un des siens prit le temps de tout expliquer à Khiel et le ramena dans le refuge de sa race, mais Khiel ne s’y intégrera jamais. Préférant la solitude à la compagnie des siens il entretenait un sentiment de crainte de la part de ses confrères. Cold fut le premier à venir à la rencontre de Khiel. Ayant toujours été sous les ordres d’une unique personne, la nouvelle chimère transposa la figure autoritaire qu’il avait toujours eu en la personne de Cold. Il lui confia plusieurs missions réalisées avec brio, ce qui lui ouvrit la porte de l’élite des chimères.

Khiel n’a jamais approuvé l’alliance de son peuple avec les humains. Par delà leur soit disant envie de pactiser il décelait déjà en eux leur future félonie. La race humaine ne lui jamais inspiré confiance. Ce que Khiel prévoyait ce produisit : Marry Malone les trahit pour une illusion de liberté.

« Naïfs humains : comment avez vous pu croire en votre salut ? Savourez le goût amer de la déception. Vous êtes les seuls responsables de ce cataclysme qui s’est abattu sur notre terre de désolation. Ma haine envers vous n’en serra que plus grande, et mes crimes que plus horribles. Je déchiquetterai les entrailles de vos compagnons en mémoire de ce jour. Soyez maudits ! »

Le froid s’abattit sur la vallée. Les habitants de Hollow Dream ne s’étaient pas préparés à ce changement radical de climat. Certain frissonnaient, d’autres se resserraient les uns les autres pour se réchauffer, Khiel lui ne semble pas affecté par le froid, au contraire, cette nouvelle saison semblait être en parfaite harmonie avec son caractère et le climat de son cœur. Sa peau devint progressivement très pâle et des reflets bleus vinrent colorer ses cheveux, ses paupières et ses lèvres.
La rude vie de la cité du coma reprit son chemin lugubre, avec à bord un nouveau personnage que tout le monde se serait bien gardé d’accueillir : les bêtes. Le jour de leur apparition Khiel faisait partit des téméraires qui avaient tenté de les repousser hors de leur refuge. Un brin de courage pour 3 brins de folie ; Khiel faillit y laisser sa vie. Il dut faire accepter le fait que ces monstres étaient plus puissant que les chimères et renoncer à les affronter ce qui l’aurait mené vers une mort certaine.
Toute saison se termine un jour, et bien que l’hiver parut interminable, elle arriva à son inévitable fin. La neige fondit, l’air se réchauffa. Khiel par delà la fenêtre de sa chambre au Cardinal’s Jail contempla pensivement la pluie tomber. Le doux bruit du ruissellement de l’eau combiné aux clapotis sur le sol avait comme un effet hypnotique. La chimère, dont l’esprit s’était échappé par delà le bâtiment , quitta la résidence. Sa démarche désincarnée le mena jusqu'à la forêt où il s’estompa dans la brume pour ne jamais réapparaître.

De nos jours Khiel est toujours porté disparu. Il reviendra en temps voulu, sous forme humaine, la mémoire vide…




edit : pour ceux ayant lu la présentation le jour où je l'ai posté, j'ai effectué quelques petites retouches, notamment sur la partie physique et sur son aspect moral pour mieux cadrer sa personnalité et faire un lien avec son passé.

Voilà j'attends la validation ou les petits détails à rectifier avant de commencer à jouer.


Dernière édition par Khiel le Sam 13 Déc - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirahil
Sa louve - Ouaf ! Ouaf !
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 27
Temps passé à Hollow Dream : Cet hiver là.
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Khiel, chimère d'élite [Validé]   Ven 12 Déc - 22:21

Des petites fautes par ci par là à effacer ...
Sinon, 16 personnes cela fait beaucoup en une fois à 16 ans, ne vaudrait-il pas mieu quelque chose de plus discret ?

Ton personnage est très fort. En tant que chimère il est parfait, dur, implacable, puissant, efficace, sans pitié, sans humanité (enfin très profondément refoulé). Il serait interessant de lui donner une faiblesse, quelque chose qui ne le laisse pas de marbre pour que, justement, il ne soit pas trop fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khiel
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 117
Temps passé à Hollow Dream : 20 ans
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Khiel, chimère d'élite [Validé]   Sam 13 Déc - 1:47

Oui effectivement en relisant ca parait gros de tuer une dizaine de personnes à 16 ans, loin ( très loin ) de moi l'envie d'en faire un gros billy

Ses faiblesses, disons qu'il est perturbé quand il voit une femme qui ressemble à quelqu'un qu'il a connu et qu'il a apprécié ( ce qui se réduit à deux femmes ). J'ai du en parler quelque part quand je parlais de son sourir mais j'ai pas très détaillé.
Physiquement certe il est fort, mais pas invinsible. Je vais ajouter qu'il craint le feu. Il supporte bien les température très basse, mais déteste lorsque le mercure monte trop haut.

J'édite ma présentation dans la soirée

et pour les fautes j'en retrouve à chaque fois que je me relis mais j'ai du mal à les voir. Je vais refaire une lecture attentive dans la soirée.

edit : voilà j'ai trouvé pas mal de faute que j'ai corrigé. Et j'ai ajouté ce que je parlais juste au dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirahil
Sa louve - Ouaf ! Ouaf !
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 27
Temps passé à Hollow Dream : Cet hiver là.
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Khiel, chimère d'élite [Validé]   Sam 13 Déc - 14:39

Fiche validée.


Prends garde cependnat à ne pas trop user de la force de ton personnage. DU moins pas d emanière démesurée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khiel
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 117
Temps passé à Hollow Dream : 20 ans
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Khiel, chimère d'élite [Validé]   Dim 14 Déc - 0:13

Merci ^^
Go tuer tout le monde ( je plaisante lol ) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khiel, chimère d'élite [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Khiel, chimère d'élite [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: LA PREFACE :: Présentations :: Chimères-
Sauter vers: