AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~Echo~
Narratrice mauvaise joueuse
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie   Ven 30 Jan - 22:26

Premier îlot
Anthémis, Samuel et Pookie



    Ca brule, tout ce sable, toute cette flotte, qui s'est infiltrée sous vos
    vêtements, ce maigre rempart contre l'assaut des éléments. Vous
    vous attendiez à vous réveiller bien au chaud dans votre repaire, mais
    c'est sur une plage que vous ouvrez les yeux. Et avec à perte de vue,
    de l'eau, bleue fadasse, qui dégouline encore de vos chaussures. Froide, mais
    heureusement pas salée. Un rapide tour d'horizon vous fait rapidement
    comprendre que vous êtes dans une merde noire. Et que les corps allongés
    à coté du vôtre le sont aussi.





A quelques mètres de vous est échoué sur la plage...



Le kit du débutant en aviron : Bon ok, c'est pas de l'aviron. C'est même plus genre Robinson Crusoé. C'est sec ou mouillé au choix, ça doit grouiller de petits vers blancs et personne ne se dévouera pour y mettre les mains en premier. Des rondins de bois, des cordes dont certaines sont déjà très abimées, entassés les uns sur les autres. Un joyeux bordel que vous allez devoir démêler si vous ne vous voulez pas devenir fou et vous mettre à parler à un ballon de foot déguisé en smiley (ou vous croire dans un épisode de Lost, au choix. On sait déjà qui jouera qui ! )



Vous vous éveillez tous en même temps, à quelques minutes près. Au vu des circonstances, il est préférable de ne pas égorger votre camarade de malchance dans son sommeil, ni durant tout le séjour sur cette île paradisiaque. Qui sait, il pourrait vous sauver la vie plus tard .. ou au mieux ramer à votre place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie
Little Red Riding Hood - monsieur, j'ai trouvé ce doigt, c'est à toi?
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie   Dim 1 Fév - 23:11

Tourbillon du passé. En un souffle tout s'en est allé.
Où es-tu ? Qui es-tu ? Que fais-tu ?

Tant de questions, mais aucune réponse. Tant de questions, mais aucune voix pour les poser.

Le passé n'est rien, le passé n'est plus, à peine plus qu'un souvenir éphémère, à peine plus qu'un désir lointain, q'un tremblement de l'âme, qu'un pincement du cœur.

Elle a été ceci et elle fut cela, elle sera ici, elle n'a pas été là-bas. Mais qui est-elle ? Qui fut-elle ? Qui sera-t-elle ?

L'enfant perdue, la chimère rompue, repue, superflue. Passé oublié, souvenir rongés, avenir enterré.

Tout s'est enfui, enfoui, englouti dans les eaux torrentielles d'un déluge destructeur. A nouveau bête, à nouveau monstre, elle court, elle court mais ne sait où, elle fuit, elle fuit mais ne sait quoi.

Une main sans doute, une main sans doute l'a menée, l'a guidée, l'a portée. Une main, une voix, un chemin, une lumière. Elle court la petite fille, il court le petit monstre.

Et la vague, la main du destin, la langue de la Vallée, qui frappe, s'abat, prise dans le tourbillon, dans la folie, dans l'oubli, elle se noie, elle se noie...


ou peut-être pas.


Et une douleur. Celle de son cœur, son cœur qui bat, qui bat encore et encore, si fort, si vite, si mal. Un sol étrange gratte sa peau, cela gratte, cela gêne. Elle grimace, elle grogne, elle grommèle, elle a mal, tout son petit corps lui fait mal, des pieds à la tête, du cœur à la queue. Ses poils trempés sont alourdis d'une étrange matière qui gratte et qui gêne. Ses yeux s'ouvrent, lentement, doucement, clignement, grimace. Une étrange lumière.

Tout est flou.

Elle se lève, s'étire, titube, trébuche, retombe, se relève, retombe, et reste assise. Ses yeux retardent droit, un horizon au loin, un horizon au bout d'une étendu terne, un horizon et une étrange lumière. Tout est flou, le regard est brouillé, tout est flou, ça devient plus net.

Elle ne comprend pas. Elle cherche à comprendre, mais son cerveau est trop petit pour comprendre. Elle ne sait pas, elle ne voit pas. Où est-elle ? Qu'est-ce que c'est que cet endroit, qu'est-ce que c'est ces petits grains blancs qui grattent et qui gênent.

Renifle, elle renifle, une odeur attire son attention, et son regard se détourne et son corps se met en mouvement.


Pookie – ça sent bon !
Sarah – qu'est-ce que ça sent ?
Wolf – va voir !

Des petits pas de bête curieuse, une masse inerte, ou presque, des couleurs de chair et de tissus, de l'eau et du blancs qui gratte partout et pourtant il y a cette odeur, oui cette odeur si particulière, si remarquable, si indéniablement et si inéluctablement attirante, enivrante, affamante.
Des petits pas, la bête s'approche, des petits pas, la bête renifle.

Sarah – qu'est-ce que c'est ?

La petite bête rapproche son museau de ce corps, de ce large morceau de viande, il n'aime pas les vêtements mouillés, ça le fait éterner. Atcha !
Mais il y a de la peau, elle est nue, elle est chaude, et elle sent bon, elle sent bon la vie, elle sent bon le sang, elle sent bon...


Pookie – manger ?
Sarah – tu crois ?

Elle avance les pattes la petite bête, elle avance les pattes et prend un morceau, une partie, un bout, entre ses petites mains de bêtes, c'est allongé, c'est arrondi.

Sarah – tu crois qu'on peut goûter ?
Pookie – faim !
Wolf – mange !

Et elle avance son museau la petite, elle avance son museau et ouvre la bouche, ses petits crocs, si petits mais si pointus, elle avance ses crocs...

[Hj:précisions : le corps duquel elle s'est approchée, est celui de Samuel. Après soit elle a le temps de mordiller un peu avant que Samuel se réveille, soit il se réveille juste avant qu'elle ne morde. Quant à savoir ce qu'elle mord Rolling Eyes c'est au choix ^^

Cela dit, bien sûr si ça pose un quelconque problème à l'un ou à l'autre je peux changer. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthemis
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 27
Temps passé à Hollow Dream : Arrivée du jour !
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie   Lun 2 Fév - 3:03

Que disait cette vieille chanson déjà.. ?

Il y avait le ciel… Le soleil… Et puis… La mer.. ?

Bercée par le délicat clapotis de l’eau, Anthémis tardait à revenir entièrement à elle. Il fallait avouer qu’elle était bien, allongée sur ce qui lui semblait être une plage de sable fin, si elle en croyait la fluidité qui s’échappait de sa main débordantes de grains entre le blanc et le jaune. Elle se sentait apaisée, et elle pensa alors que toute cette année passée dans cet endroit étrange, cette vallée peuplée de monstres qui avait mystérieusement disparu juste avant de réapparaître quelques mois après son arrivée, n’avait été tout simplement qu’un rêve. Oui, c’était sûrement ça, un simple rêve. Elle devait être en vacances aux Bahamas, et bronzant au soleil elle avait du s’endormir tout simplement. Gardant les yeux clos, Anthémis émit un léger soupir de bien-être… Quel rêve étrange tout de même… Une vallée ou des gens plongés dans un coma atterrissaient, sans vraiment savoir comment ni pourquoi… Un véritable scénario de film fantastique digne des plus grands studios hollywoodien. D’ailleurs n’y avait-il pas une étrange similitude entre hollywood et hollow dream.. ? Si le besoin d’une preuve du fait que tout ceci soit un simple rêve se faisait nécessaire, elle était toute trouvé.

Anthémis détendit son corps, et elle demeura ainsi, immobile et allongée sur cette plage qu’elle s’imaginait être réelle et bien réelle, et elle se laissa aller à un sentiment d’abandon des plus agréable. N’ayant aucune idée de l’heure qu’il pouvait être, la jeune femme se demanda ce qu’elle ferait après avoir quitté la plage. Irait-elle au cinéma, ou bien rentrerait-elle se reposer avant de partir dîner aux restaurant.. ? Mais pourtant, quelque chose n’allait pas, quelque chose n’était pas à sa place dans toute cette histoire… Anthémis se passa une main sur la poitrine, et elle réalisa alors qu’elle était entièrement habillé. Pourquoi l’était-elle, si elle se trouvait allongée sur une plage de sable fin.. ? Se décidant finalement à ouvrir les yeux, son regard resta longuement fixé sur l’étrangeté de la vision du ciel qui s’offrait à elle. Loin du bleu paradisiaque des îles, celui-ci paraissait sinistrement terne.

Elle se redressa alors promptement, se jetant un regard rapide sur sa propre personne pour constater que en effet elle était bien habillé… Plus encore, ces vêtements, c’était ceux des survivants de ce qu’elle avait tout d’abord pris pour un rêve, des vêtement souvent patchworks, que les survivants avaient crées eux-même. Son regard embrassa ensuite son horizon, et c’est la que Anthémis la vit… La mer, il y avait la mer… Mais depuis quand.. ? Si ce n’était pas un rêve, depuis quand y avait-il la mer dans la vallée.. ? Et pour commencer, que faisait-elle là.. ? Anthémis se souvenait bien qu’il s’était passé quelque chose, mais quoi exactement.. ? Tout était confus dans son esprit d’amnésique, comme c’était le cas depuis son arrivée dans la vallée. Elle avait parfois des trous de mémoire, qui lui faisant disparaître de longues heures de son existence.… Et la encore, elle venait visiblement d’en être témoin.

Détachant son regard de l’étendue liquide, Anthémis aperçu alors une petite fille accroupie auprès d’un homme allongée sur le sol. Mais que faisait-elle.. ? Elle le regardait.. ? Ne comprenant rien à tous ceci, la jeune femme porta une main à son front et demanda tout en se frottant doucement ce dernier :

‘’Qu’est-ce que tu fais petite.. ? Et qui es-tu d’abord.. ? Je ne t’ai jamais vu au refuge…’’

Anthémis ne se souvenait en effet pas de l’avoir déjà vu auparavant, et de plus elle la trouvait un peu étrange… Même de dos et accroupit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel
Lucky Luke?...Il tire. Ouais. Il tire.
avatar

Nombre de messages : 700
Age : 33
Temps passé à Hollow Dream : 3 ans deja
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie   Sam 14 Fév - 20:52

[desolé pour le retard Embarassed ]


Du sable... encore et toujours du sable à n'en plus finir...
A défaut de le voir les yeux clos il pouvait le sentir s'insinuer sur chaque parcelle de sa peau, dans chacune des mèches de ses cheveux désordonnés. Ça brûlait ses poumons, ça grattait sous ses vêtements mais Samuel ne fit pas le moindre mouvement pour autant. Allongé les bras en croix, c'était ce même sable honni qui lui offrait pourtant le salut à présent, certes pas des plus confortables dans le genre mais qu'importe puisque l'apaisante chaleur presque oubliée du soleil venait lécher doucement la pâle froideur de son visage. Il aurait presque pu se laisser aller à se prélasser comme le touriste qu'il n'avait plus été depuis déjà trop longtemps. Profiter au maximum des plaisirs les plus simples que la vie pouvait offrir, c'était à peu près tout ce à quoi il aspirait en cet instant mais cela était évidemment sans compter sur cette violente douleur presque insupportable venait marteler avec un acharnement certain ses tempes pour mieux lui rappeler qu'il ne serait sans doute pas senti mieux s'il venait de passer dans le tambour d'un lave-linge en parfait état de fonctionnement...

Ainsi donc il en était...
L'accalmie d'un repos pourtant bien assez mérité lui serait à jamais refusé tant qu'il resterait coincé dans cet enfer, à mi-chemin entre la vie et la mort. A peine avait-il commencé à se remettre de ses blessures que la vallée se faisait dominatrice plus cruelle que jamais. Mais il en fallait bien plus, tellement plus pour parvenir à abattre l'homme fier et solide comme le roc qu'il était. Près d'une année avait passé et bien loin d'encourager ses peurs et ses craintes, cela ne l'exhortait qu'à se débarrasser de ses états d'âme parfois bien inutile sans pour autant le conduire à devenir insensible, car il en était de toute façon bien incapable.

Samuel ouvrit un oeil lentement... Trop intensément clair... Trop agressé par la soudaine lumière trop vive pour ne pas céder à l'irrésistible envie de le refermer aussitôt...

Qu'est-ce qui l'empêchait de rester ainsi encore un instant après tout ?

Peut-être les minuscules mains qu'il sentait agripper son bras... Et cette voix qui s'éleva non loin à l'instant même ou tout une rangée de petits crocs acérés venaient déchirer la chair de sa main gauche déclenchant presque aussitôt ses mécanismes d'autodéfense jusque là restés en sommeil. A peine le temps d'ouvrir définitivement les yeux sur... L'animal ? L'enfant ? La chimère peut être ?... Peu importait ce que c'était, il s'en foutait de toute façon... l'important étant que c'était assez petit pour être projeté avec violence le plus loin possible de lui et de son sang qui s'échappait de sa nouvelle blessure. Et aussi rapidement que ses muscles endoloris le lui permettaient encore, autant dire pas vraiment en fait, il se remit sur ses pieds tant bien que mal pour finalement fouiller le reste de ses vêtements à la recherche de son arme sans laquelle il était bien incapable de se défendre efficacement. Ce ne fut seulement qu'au bout d'interminables et innombrables secondes qu'il pu enfin la braquer sur l'animal et presser la détente à la hâte...

...

Rien ! Pas la moindre réaction de son Desert Eagle encore dégoulinant de flotte ! C'était le bouquet ! Et il le jeta d'ailleurs avec toute la colère dont il était capable sur le sable... non loin de la jeune femme qu'il ne remarquait qu'à peine.


-Ca va je vous dérange pas ?! Vous aurez peut-être le temps de vous barrer pendant que je me fait bouffer à votre place !

C'est vrai quoi ! Pourquoi elle n'avait pas essayé d'empêcher ça hein ? Et maintenant sa main le faisait souffrir inutilement et il allait devoir faire la peau à une espèce de bestiole étrange visiblement affamée...

-Je suis pas comestible merde ! Je suis sûr que t'en crèveras si tu me bouffe !

Et sur ces bonnes paroles, il retourna chercher son arme gisant seule sur le sable...
Il allait peut être mourir certes, mais pas sans elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divine-comedy.bbactif.com/
~Echo~
Narratrice mauvaise joueuse
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie   Lun 1 Juin - 23:37

Eh bien eh bien mes agneaux, on fait la sieste sur le sable chaud? On se dit que si on reste sans bouger, le tyrannosaure ne nous verra pas? Oh allons, depuis tout ce temps, vous m'avez habitué à moins de naïveté...

L'eau monte, jeunes gens. Elle monte vite. A vue d'oeil. Elle est froide. Et je serais vous, je ne ferais pas confiance à ce qu'elle cache.

Alors il est temps d'assumer, il est temps de se décider. Certains d'entre vous ne peuvent pas s'exprimer? Pour une fois, je vous autorise à leur griller la priorité: c'est la panique, l'eau monte, et il faut décider.

Vers où voulez-vous mener votre embarcation. Au Nord? L'Est? L'Ouest? Le Sud?

Choissisez mes chers amis, choisissez. Il me faut au moins une décision par groupe. La première, la majoritaire, que sais-je? Tant pis si vous n'avez pas le temps de discuter, tout le monde n'aura pas le temps de donner son avis. Je n'exige qu'un message. Au moins une voix, un choix.

Sachant que la suite de vos aventures en dépend.


Choisissez. Peut-être que vous aurez de la chance.

Ou pas.


Vous avez jusqu'au samedi 6 juin à minuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthemis
Nouvel arrivant
avatar

Nombre de messages : 27
Temps passé à Hollow Dream : Arrivée du jour !
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie   Mar 2 Juin - 22:19

Lorsque ce qu’elle s’imaginait encore être une enfant tout ce qu’il y avait de plus normal vola au loin, suite au rejet violent de Samuel, Anthemis eu d’instinct l’envie de se précipiter vers cette petite forme lâchement bousculer par un adulte afin de voir si elle allait bien. Mais l’arme braquer la laissa brièvement clouée sur place…

‘’Mais qu’est-ce qui te prend imbécile, c’est une enfant !’’

Lui hurla-t-elle, soulagée de constater que l’arme était devenue heureusement inutilisable. Puis, elle se retourna vers la petite chose, et c’est la que Anthemis vit… Une chimère.. ? Une enfant chimère.. ? Sa surprise fut d’autant plus grande, que hormis Anthéa elle n’avais encore jamais vu le moindre enfant dans la vallée. Ainsi, même ces derniers n’étaient pas épargnée par cette malédiction qui touchait les plus faibles d’entres eux.. ? La jeune femme trouva cela bien cruel, même si, intérieurement, elle ne pouvait s’empêcher de trouver la petite chose plutôt adorable si l’on exceptait sa nature de prédateur carnivore et anthropophage.

Lorsque Samuel lui hurla à son tour sa complainte du grand blessée à l’article de la mort pour un doigt mordu, Anthémis reporta à nouveau son regard sur lui et lui dit d’un air calme et détaché :

‘’Ca va, je n’avais pas vue que c’était une chimère… De toute façon, c’est encore une enfant alors inutile de paniquer de la sorte… Tu es parfaitement en mesure de la maîtriser sans trop de mal, non.. ?’’

Certes, Pookie était une chimère et plus que potentiellement un danger, mais elle était aussi une enfant, et par conséquent le danger qu’elle représentait n’était pas aussi grand que celui d’une chimère pleinement adulte. Il suffisait de faire attention, et puis c’était tout…Laissant là l’apeuré névrosé de service, la jeune femme promena son regard sur l’ilôt qui se révéla n’être finalement qu’un petit banc de sable avec un minimum syndical de verdure. Elle remarqua aussi le tas de bois et les cordes plus ou moins usées, dans l’impression première ne prêtait sérieusement pas au moindre début de confiance. Une autre chose attira son attention… L’eau prenait d’avantage de terrain, c’était un processus assez rapide, pour qu’il soit perceptible à l’œil nu, pour peu que l’on y prête attention. Si elle continuait à monter aussi vite, ce petit banc de terre disparaîtrait sous les flots d’ici peu de temps, les laissant tous trois perdu dans un environnement ou l’avantage ne serait définitivement pas de leur côté.

‘’de toute façon on n’a pas vraiment le temps de se disputer, vous avez vu l’eau.. ? Elle monte de plus en plus…’’

Anthemis regarda une fois de plus Samuel et lui dit :

‘’arrête de jouer les durs avec cette petite chimère, et dis-moi plutôt si tu pense que l’on peux sérieusement envisager la construction d’un radeau avec… Ca…’’

Conclu-t-elle, en désignant sans grande conviction l’amas de bois et de cordes, visiblement pourris…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Îlot n°1 ] Anthémis, Samuel et Pookie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Samuel "Sam" Fisher ? les amis peuvent être pire que les ennemis ?
» NSA : Samuel "Sam" Fisher
» Samuel Krakow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: BROUILLON :: Archives :: Archives RP :: Saison 4-
Sauter vers: