AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Coin ! Coin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Coin ! Coin !   Mar 9 Juin - 16:54

Après qu’elle fut emportée par la violence de cet océan nouvellement arrivée dans la vallée, Anthéa avait fermé les yeux afin de ne pas voir tous ce bouleversement dont elle avait bien cru ne jamais sortir vivante. Mais heureusement, en les rouvrant ce fut le visage tendre et aimant de Griffin qui l’accueillit et cela suffit à la fillette pour la soulager quelque peu. Il était vrai, que sa situation n’était pas des plus brillante… Perdue au beau milieu d’un océan qui était subitement apparut en quelque heures, et qui avait eu, en plus, le plus que mauvais goût de la séparer de sa petite maman chimère Comble du ridicule, elle avait été obligé de s’engoncer dans cette ridicule bouée de bébé pour sauver sa vie. Décidément, la vallée savait se montrer bien cruelle parfois…

Anthéa, tout en serrant bien précieusement Griffin contre elle en faisant attention de ne pas trop l’exposer aux flots, tourna alors son regard sur la seconde place dont disposait la désormais légendaire bouée canard. Celui-ci se fit alors dubitatif et quelque peu suspicieux. C’était vrai, elle était malheureusement là, elle aussi… Alors que elle pensait s’en être vu débarrassé après avoir été éjectée de l’ilôt, Myst avait réussi, elle ne savait trop comment, à la rejoindre et à se glisser à son tour dans la bouée salvatrice mais non moins ridicule pour autant. D’ailleurs, si Anthéa se trouvait absolument stupide dans cette bouée, que dire de l’ombre adulte qui s’était invitée à ses côté sans la moindre gène… A sa place, la fillette aurait très nettement préférée se noyer, plutôt que de sombrer dans une situation aussi pathétiquement honteuse. Dans un soupir , Anthéa dit à Myst de son petit aire sérieux :

‘’Je te préviens, n’essaye pas de profiter de la situation pour essayer de me faire quoi que ce soit, c’est compris.. ? Sinon…’’

Sinon, hé bien… Non seulement elle ne se laisserait pas faire, mais en plus Sol lui mettrait une raclée si jamais elle lui faisait le moindre mal… De toute façon, il lui suffisait de ne pas avoir peur et de ne pas se laisser impressionner par ce monstre à qui il manquait visiblement une ou deux cases en moins selon elle. C’était sur cependant, une ombre était nettement préférable à une chimère dans une telle situation…

Bien que consciente de son impossibilité de s’éloigner réellement de Myst, Anthéa mit toutefois le plus grande distance possible entre elles. Elles partageait peut-être la même bouée, mais hors de question pour autant de se laisser aller à se coller contre elle, il ne fallait tout de même pas exagérer non plus. De toute manière, la fillette avait Griffin et dans la situation présente c’était bien plus que suffisant… Quand à Myst, hé bien… Elle n’avait qu’à faire un câlin à la tête de canard en plastique, si vraiment elle avait envie de serrer quelque chose dans ses bras d’albâtre…

En silence, Anthéa pensa à Sol… Se demandant ou elle pouvait être… Avec qui… Allait-elle bien.. ? Etait-elle en sécurité, contrairement à elle.. ? Déposant sa tête sur celle de Griffin, la fillette se prit alors à espérer, peut-être, la retrouver très prochainement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Dim 14 Juin - 14:06

Bête? Qui est bête? Les yeux relevés vers le ciel aux teintes sinistres, Myst glissait ses doigts dans ses cheveux. La conversation n'avait plus grand chose d'attrayant, de fait. Tant que le sujet qui l'intéressait n'était pas évoqué. Peur, confiance, méfiance, mensonges... Elle lâcha à peine un rire moqueur en entendant les noms cités par l'enfant. A vrai dire, quel bon sens! Balancer le nom de deux chefs pour cacher le sien, ça aurait presque pu être crédible. Mais Vincent n'était pas aussi petit, ni aussi poilu. Quoique, la danseuse n'a pas été vérifier. Mais en tous les cas, Vincent ne ressemblait pas à un chat déformé et gras du bide. Non, le chef, lui, il avait de la prestance, de la classe, et ne pouvait en aucun cas rassurer une enfant dans le noir glacial.

Tien, en parlant de glacial... C'était étrange, ses jambes avaient un peu plus froid tout à coup. Les yeux sombres de Myst se portèrent vers le bas. Oh! De l'eau! Mais... Elle n'était pas sur le sable auparavant? Oh, ça montait! Brrr... Un petit frisson lui remonta l'échine, et elle noua avec soin ses chaussons à sa taille, puis vérifia ses armes, à sa cuisse, avant que celle-ci ne se retrouve sous l'eau. Oups, ça montait vite!

"Ne nous oublie pas! Je t'en prie..."

"Non non, vilaine fille. Nous allons vivre, tu le sais bien. Chut à présent! Dors pendant que je m'occupe des détails. Tu ne voudrais pas souffrir par inadvertance, n'est-ce pas?"
"Je reste."

"Hm..."

Une moue de déception, un petit haussement des épaules... Tien, les épaules, c'était encore tout ce qui dépassait. Myst chancela légèrement. C'était que le courant était fort! D'ailleurs...
Le hurlement strident lui vrilla les tympans. Elle poussa un profond soupire de lassitude en se tournant vers la fillette qui essayait d'échapper en vain à l'eau et l'homme... Oups! Plus d'homme! Mince alors! Et maintenant? Pauvre créature humaine. Décidément, à part servir de bétail, ils n'étaient bons à rien, ceux-là. Bon, et la bouée? HEY! C'était son jouet à elle, ça! Qui a dit que les bouées c'était pour les enfants? Myst baissa les yeux de nouveau, ses petits petons graciles ne touchaient plus le sable. Aaaaah, la vallée! Quel sens de l'humour! Hilarant! D'ailleurs, Myst commença à rire, ses bras balayant l'eau autour d'elle dans un mouvement régulier. Elle rit, joliment, un rire pure et innocent. Elle s'amuse, décidément. Oui, c'est dangereux, mais qu'est-ce qu'on se marre, quand même!

Une brasse, deux, elle chantonne et ne rit plus, s'approche de la fillette agrippée à sa bouée, et pose ses mains sur l'objet. Mais elle ne tire pas, elle ne repousse pas l'enfant. Elle se contente de rester à proximité. Après tout, on ne s'éloignait pas du garde-manger.


_______


Coin-Coin!
La fillette ne dit plus rien?
Si elle est en train de rêver,
La danseuse peut la manger?


"Pas les enfants..."

"Oooooh..."

Déçue, Myst. Elle incline la tête sur le côté, observe le faciès enfantin en train de se réveiller. Ah, la peluche lui bouche un peu la vue, mais ce n'est pas grave. C'est trop secondaire. Néanmoins, elle se réveille, la petite, et menace. Sinon... Sinon quoi? Je t'aime plus? Je te dis zut? C'est mignon, une enfant. La main pâle de la danseuse vient tapoter avec une étrange douceur le crâne de la fillette.

"Si mignonne!"

Puis elle se détourne, regarde autour d'elle. Avec l'eau, comem ça, difficile de voir le bout de l'étendue. Un regard à droite, un à gauche, derrière... Que d'eau! Alors ses bras d'albâtre s'étendent, et oui, elle entoure la tête du canard, étend ses jambes derrière elle. Ses pieds nus sortent de l'eau qu'elle bat distraitement, sans trop réfléchir. Elle chantonne une petite mélodie, de sa voix douce. Une mélodie connue, alors que, dans sa tête, l'autre vilaine fille murmure les paroles distraitement...

"Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jaaambeuh..."


Puis ce fut le silence.

"Chut!"

Voilà, elle se retourne vers Anthea. Elle ne sourit pas. Elle est sérieuse. Diablement sérieuse.

"Ecoutes... Tu entends? Le grondement... Comme le ventre d'un grand monstre qui a faim. ça, c'est le bruit de la mort, non?"

Un peu comme une IMM-ENSE chute d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Jeu 18 Juin - 16:26

Bien que caressante, la main légère et fantomatique de Myst sur sa chevelure, contrastant fortement de par sa ténébreuse couleur avec celle de la peau de l’ombre, fit doucement frissonner Anthéa qui enserra encore un peu plus Griffin afin de ne pas céder à une panique en perpétuelle attente de la moindre faiblesse de la fillette. C’était la première fois que Anthéa côtoyait une ombre d’aussi près, et elle devait bien avouer sa surprise… a première vue, Myst n’avait rien de monstrueux, contrairement à une chimère avec ses griffes et ses longues dents acérées. Elle paraissait même presque normale, si on faisait exception de son teint plus que blafard et de cette attitude un peu trop enfantine pour une adulte digne de ce nom… Enfin, normale… Aussi normale que pouvait l’être une personne légèrement déficiente psychologiquement parlant, et qui se promenait avec des couteaux autour de la cuisse.

D’ailleurs, pourquoi une ombre avait-elle besoin d’une arme.. ? D’après ce que Sol lui avait dit concernant ce type de monstre, ils utilisaient les sentiments les plus négatifs comme la peur ou bien encore le désespoir, afin de piéger les humains. Dans ce cas, pourquoi cette ombre qui partageait cette ridicule bouée, avait-elle besoin de couteaux.. ? Anthéa trouvait cela louche… Très, très louche même… Mais en même temps, la fillette se dit que si elle parvenait à lui en prendre au moins un, elle aurait de quoi se défendre le cas échéant. Après tout, sa petite maman chimère lui avait toujours interdit d’utiliser une arme, parce que elle était là pour la défendre, et d’ailleurs cet arrangement lui plaisait assez bien puisque cela signifiait que Sol prenait encore plus soin d’elle. Mais là, maintenant, Sol n’était pas à ses côtés et en attendant de la retrouver, car Anthéa ne doutait pas un seul instant de ce fait, Elle allait devoir tout faire pour ne pas succomber sous les assauts d’un quelconque monstre.

La question qui se posait donc, était la suivante : comment convaincre l’ombre de lui donner un ou deux de ses couteaux.. ? Le fait qu’elle soit très clairement dérangée pouvait sans doute lui faciliter la tâche, mais c’était un état à double tranchant car son raisonnement ne devait sans doute pas suivre un parcours aussi logique que celui de la fillette. Tout en songeant à la manière d’arriver à son but, Anthéa jeta un regard en biais sous la surface de l’eau en direction de Myst… Sans toutefois, se départir d’une certaine attention prudente à l’égard de l’ombre, qui était en train d’enlacer la tête de canard en plastique tout en chantonnant une comptine enfantine, certes appropriée, mais qui n’était sans doute pas vraiment la bienvenue au vue de leur situation des plus dramatique… Plus la moindre bande de terre à l’horizon, une immensité liquide, plus ou moins bleuté si on gardait une vision positive de la chose, à perte de vue et une totale incapacité à se repérer dans ce milieu uniformément stérile de tout point de repère digne de ce nom.

Une autre chose inquiéta aussi Anthéa… Si l’ombre qui n’avait pas voulu faire la bonne action de se laisser noyer tranquillement n’avait pas besoin de manger, du moins dans le sens le plus humain du terme, ce n’était pas le cas de la fillette comme le grondement sourd et lancinant de son ventre le lui rappela très cruellement. Elle se colla encore un peu plus à Griffin afin de se donner du courage pour ne plus penser à sa faim, tout en espérant que sa compagne de bouée n’ai rien entendu grâce au bruit répétitif des vagues et à sa chansonnette.

Puis, Myst cessa de chanter et se tourna en direction de Anthéa d’un air étrangement sérieux. Toute trace de malice avait disparu de son visage, et la fillette eu soudainement une curieuse appréhension au plus profond de ses entrailles… Allait-elle brutalement lui sauter dessus, comme une sauvage affamée.. ? Dans ce cas, il allait falloir qu’elle fasse un choix… Rester et se défendre en tentant désespérément de lui arracher une de ses armes pour la blesser, ou bien fuir et abandonner la bouée pour se perdre dans cet océan inconnu et sans fin.. C’était dangereux, mais la fillette savait pertinemment que en dépit de toute sa bravoure et son courage, elle ne pourrait soutenir bien longtemps un assaut physique aussi rapproché. Heureusement, rien de tout ceci n’arriva… Chut.. ? Quoi, chut.. ? Anthéa n’avait plus dit un seul mot depuis sa tentative d’intimidation envers l’ombre… C’était elle, la pauvre folle, qui n’arrêtait pas de gesticuler dans tous les sens et de faire du bruit en chantant et en écrasant le plastique de la bouée qui crissait sous ses assauts de tendresse quelque peu déplacé pour une adulte.

Lorsque Myst lui parla du grondement et qu’elle le compara aux gargouillis d’un monstre, ainsi que à la mort, Anthéa prêta une oreille attentive. Au bout de quelques instants, elle dut en effet admettre qu’il y avait bien quelque chose dans l’air qui ressemblait à un grondement. Mais c’était tellement lointain, tellement sourd… Il lui était totalement impossible de dire s’il ce bruit venait de la mer, ou bien s’il venait du ciel… Un peu, comme lorsqu’un orage approchait doucement mais sûrement, se faisant ainsi annoncé quelques heures auparavant. Si cette ombre tentait de lui faire peur, c’était raté. Anthéa ne se laisserait pas avoir de la sorte, pas question !

‘’Ne dis pas n’importe quoi, il n’y a pas de monstre aussi gros dans la vallée…’’

Lui dit-elle alors ; assurée de son propos. Accessoirement il n’y avait pas de mer non plus, mais ce n’était pas le moment d’entrer dans ce genre de détail avec une ombre un peu bancal du côté cérébral et addict des canards en plastique.

‘’N’essaye pas de me faire peur, tu n’y arriveras pas…’’

Poursuivit-elle, soutenant avec un courage indéniable le regard inquiétant de l’ombre.

‘’Et tout d’abord, c’est quoi ton nom à toi.. ? Quand on demande son nom à quelqu’un, normalement on donne le sien aussi, c’est la moindre des politesses…’’

Non mais, qu’est-ce qu’elle s’imaginait cette ombre.. ? Elle aussi, pouvait mener la conversation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Jeu 18 Juin - 17:30

La pataugeoire... Tiens, quel étrange vision! Une petite fille blonde, dans une jolie petite robe rouge à froufrous, à côté d'une dame en fauteuil roulant. Elle regardait, plus loin dans le square, cette pataugeoire où une flopée de marmaille bataillait allégrement. Des jeux d'eau palpitants. Mais la petite fille ne faisait que regarder, une main sagement posée sur l'accoudoir de la dame en chaise roulante. Elle attendait, tout simplement. Elle aurait voulu une réponse à cette question implicite "dis, maman, je peux aller jouer?". Mais pas de réponse. La dame regardait dans le vide devant elle, les poings serrés. Elle maudissait les rires, les jeux. Elle maudissait ces enfants qui s'amusaient, ces parents qui affichaient un sourire radieux sous un merveilleux soleil. Et elle partit. Et la fillette en robe rouge suivit, docile, sans n'avoir jamais rien osé demandé.

Mais maintenant, vilaine fille, tu pouvais jouer! Ta pataugeoire était-elle assez grande pour toi? L'eau est un peu froide, je le concède. Mais vois-tu, dans la vie, on ne peut pas avoir toujours ce qu'on veut. C'est un peu comme ce grondement lointain, tu sais. Celui qui te fait penser à une longue descente aux enfers, celle qui te fait pensée aux gargouillis d'un monstre gigantesque et affamé. Non, pas un gargouillis rikiki comme celui qui nous a à peine effleuré les oreilles. Je parle d'un grondement qui oblige les petits et les grands à trembler de terreur. Car seuls les inconscients peuvent ignorer la mort.

Alors? Elle entendait, elle aussi? Allons, petite, tu entends, je le sais. Mais peux-tu seulement connaître ne serait-ce que la moitié des dangers qui hantent cette vallée? Les monstres seuls ne suffisent pas à justifier la moitié des décès, après tout. Peur? Oh non, elle ne voulait pas faire peur. Si elle l'avait voulu, la fillette ne serait plus qu'un petit cadavre flottant sur l'eau à côté de sa peluche. Oh non, Myst est trop douce à l'instant pour chercher à faire peur. Mais elle garde son air sérieux, lançant à peine un petit "hm" mélodieux en baissant les yeux sur l'eau. Dans quelle direction va le courant? Elle le sentait à peine avant, mais maintenant...

"Tu n'as pas donné ton nome, jeune fille... Utiliser ceux des personnes les plus connues de la Vallée n'est pas nécessairement une bonne idée quand on s'adresse à quelque chose qui n'est plus humain. Vois-tu, il arrive que certains monstres vivent assez longtemps pour apprendre à connaître quelques personnes. L'humaine Marie... Le chef Vincent... Aaaah, Vincent!"

Un petit soupire, un sourire admiratif. LE chef avait survécu, lui. Mais où était-il? Il lui faudrait réunir les ombres à nouveau. Enfin chaque chose en son temps.

"Mais je crois qu'on pourra se présenter une fois que nous auront pu nous sortir de ce piège, Ne sens-tu pas l'eau qui va plus vite? Le bruit qui se rapproche? aujourd'hui, à l'école de la Vallée, la leçon parle de la mort, de l'eau, et du bruit que fait une grande chute..."

Ses pieds battaient encore un peu l'eau, mais elle glissa sous la surface, bien à l'extérieur de la bouée qu'elle saisissait maintenant à deux mains. Elle commença à nager, en douceur, dans une direction perpendiculaire au courant. Il devait forcément y avoir une rive, mais se laisser emporter vers la fin ne la motivait à vrai dire pas tout à fait. Et elle chantonnait encore la petite comptine, battant des jambes en rythme. Et la fillette pourrait bien serrer sa peluche et râler, c'est le même prix.

"Dis, vilaine fille... Tu sais que sans elle, je pourrais nous sortir plus facilement de là?"
"Je t'en prie..."


"Ah la la!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Ven 19 Juin - 2:23

Myst ne daigna visiblement pas donné suite aux propos de Anthéa, lui signifiant plus ou moins de cette manière un désintérêt des plus totale à son encontre. La fillette s’en sentit un tout petit peu vexée, jugeant par là même que de cette manière elle n’était pas vraiment prise au sérieux, et afin de montrer son indignation toute enfantine à l’ombre, elle détourna la tête dans la direction opposée. Vexée, mais aussi et surtout contrariée de ne pas arriver à être prise au sérieux au même titre que les adultes. Pourtant, elle le savait… Elle était bien plus forte que une grande majorité d’entre eux, plus courageuse, plus… Plus… Mais elle savait aussi que son âge contredisait tous cela, et c’était bien là le plus triste selon elle. On préférait faire confiance à un adulte uniquement parce qu’il était grand plutôt que à une petite fille comme elle, en ne tenant pas compte de tous le reste… Décidément, c’était vraiment trop injuste !

Heureusement, Sol, elle, la prenait au sérieux, et dans le fond c’était bien ce fait le plus important à ses yeux. Après tout, n’avait-elle pas accepté qu’elle vienne avec elle, vivre dans leur petite grotte aménagé avec amour par toutes les deux.. ? Bah… Tous les autres, monstres ou bien humains n’étaient que des idiots, et cette folle amoureuse du canard en plastique qui ornait la bouée, la première. Lorsque Myst lui indiqua qu’elle n’était pas dupe de sa fausse identité, Anthéa se retourna immédiatement dans sa direction et lui dit sans l’ombre d’une hésitation :

‘’Qu’est-ce que tu crois.. ? Je ne suis pas assez stupide pour donner mon vrai nom à un monstre !’’

Bien que assez violent, le ton de la fillette ne l’avait pourtant pas été volontairement. Ne pas être prise au sérieux, même par une folle comme l’ombre qui l’accompagnait, l’exaspérait de plus en plus, et de surcroît Sol n’était pas là pour la rassurer en la prenant dans ses bras toujours bienveillants Alors oui, oui, Anthéa se laissait aller à être une vilaine petite fille. Elle pouvait bien le faire, puisque pour cette ombre, comme pour tous le monde d’ailleurs, elle n’était qu’une gamine dont il ne fallait pas tenir compte. De toute façon, elle lui donnerait son vrai nom elle.. ? Anthéa en doutait très fortement, songeant que les propos d’une ombre inscrite aux abonnés absents comme Myst était sans doute sensé une fois sur une infinité… Et encore c’était peu de le dire selon la fillette..

Pourtant, ce qu’elle venait de lui dire sur le bruit entendu précédemment semblait être assez juste… Et en effet, le courant accélérait doucement mais sûrement le mouvement des vagues, et Anthéa avait de plus en plus de difficulté à se maintenir dans la relative direction que l’ombre et elle avait prise. Myst évoqua alors une chute, et la fillette failli lui rétorquer que c’était absurde, qu’il n’y avait pas de chute d’eau dans la vallée… Mais une fois de plus, il n’y avait pas non plus de mer dans ce lieu, il y avait encore une journée de cela…

A contre cœur, Anthéa admit l’idée que l’ombre voyait sans doute juste concernant leur situation. Elle la regarda alors se détacher quelque peu de la bouée et se mettre en position afin de la faire dévier de façon perpendiculairement au courant qui se faisait ce plus en plus puissant au fil des secondes, s’interrogeant sur ce qu’elle devait faire elle-même… Devait-elle laisser l’ombre faire tout le travail.. ? Ha ça non, pas question ! Il était absolument inenvisageable de lui laisser croire que c’était elle et elle seule qui les avait sauvé de ces hypothétiques chutes d’eau, la fillette ne voulait rien lui devoir si jamais elles s’en sortait. Affichant alors un faciès dont l’assurance n’était nullement à mettre en doute, Anthéa se tortilla maladroitement afin de se positionner plus ou moins dans le même sens que Myst, et elle se mit à battre vigoureusement des jambes afin de l’aider à lutter contre le courant.

‘’Je ne peux pas mourir maintenant…’’

Se contenta-t-elle de lui dire en une certitude absolument éhontée, sans vraiment s’adresser à l’ombre elle-même… Puis, elle assit précautionneusement Griffin sur le bord de la bouée tout en le calant avec force contre sa poitrine, et de sa main libre elle fendit avec toute la vigueur de sa juvénilité, les flots à la manière d’une rame…

‘’Ne t’en fais pas, on va s’en sortir et on finira par la retrouver, je te le promets…’’

Dit encore Anthéa, s’adressant cette fois-ci ouvertement à Griffin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Ven 19 Juin - 4:00

Non, pas de suite aux propose. Était-ce pour autant que Myst ne la prenait pas au sérieux? Pouvait-on décemment dire que Myst prenait tout le monde au sérieux? Hm... Là était toute la question. Non, elle n'allait pas rendre la pareille quand celle-ci n'existait pas. Il n'y avait eu qu'un mensonge, pas une présentation. La maman de la petite demoiselle avait sauté une étape importante dans son éducation. Ou alors elle n'avait pas voulu suivre convenablement ses leçons. Oh, elle ne remettait pas en cause l'importance de la fillette. Sa vie valait bien celle de n'importe quel être humain. Non, de fait, elle valait même un tout petit peu plus, sinon la vilaine fille aurait laissé Myst la tuer sans se poser de questions. Décidément, cette petite soulevait plus de merveilles qu'elle ne pourrait elle-même le supposer. Pour la peine, Myst se serait bien mise à chantonner à nouveau! Mais à défaut, elle marmonna d'une vois fluette et pourtant mélodieuse.

"Pas de nom à donner, pas de nom à rendre. Le nom n'a pas d'importance, si nous mourrons il n'y aura pas de funérailles ici. Pas d'endroit où inscrire ce que nous avons été. Mais si nous vivons..."

Battant toujours des pieds, elle se tourna vers la fillette, un sourire adorable sur les lèvres.

"... Je te donnerai le mien et tu pourras me donner le tien si tu veux!"

Et elle se concentra d'autant plus sur natation. Un battement régulier, musclée. La danseuse au corps effilé fendait les flots sans trop de mal, entraînant le bouée et le précieux chargement qui s'y trouvait. Elle en venait à contempler le ciel, ses long cheveux de neige s'étalant dans l'eau autour d'elle. Elle ne cherchait pas vraiment à lutter contre le courant, mais à se servir de sa force à bon escient. Inutile de se fatiguer pour rien.

Et tout à coup, ça allait un peu plus vite! Non, pas le courant, leur déplacement. Un "hm" de surprise franchit les lèvres pâles et la danseuse redressa la tête, reportant son regard noir sur la fillette qui, comme elle, se mettait à présent à nager. Si mignonne! Myst eu un sourire débordant de tendresse. Étrange pour une ombre, non? Ainsi elles iraient plus vite. De préférence avant la chute. Myst se retourna légèrement, chercha à regarder. Il y avait une bande de terre, mais encore loin. Et proche également, en suivant le courant, le commencement d'une colonne de vapeur. Non, de brume... Bref, un phénomène assez naturel accompagnant les chutes.

"Non non, nous non plus nous ne voulons pas mourir... Enfin pas encore. C'est pénible, ça se répète, et il y a un moment où ça suffit."

Ses battements se firent plus rapides, plus amples aussi. Il valait mieux ne pas trop traîner à présent. Et la petite qui rassurait sa peluche... Touchant! Finalement, il n'y avait pas que les ombres qui pouvaient avoir quelques légères tendances à la schizophrénie... Myst commença à sourire, puis à rire. Un rire léger, éphémère. Elle se reconcentra sur la nage. Assez joué! Alors elle avançait.

"Merci merci! C'est gentil d'aider! Maintenant, on v peut-être survivre à plusieurs. C'est mieux que de survivre à moins. Mais tiens-toi bien, tu ne voudrais pas perdre ton ami, hein? On sait jamais, avec le courant qui va de plus en plus vite..."

Sans compter sur leurs propres mouvements à toutes les deux. Ah non, Myst n'irait pas sauver le popotin à une fillette bravat le danger pour une peluche. Et ce, quoique Carmen puisse dire, faire ou geindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Ven 19 Juin - 22:51

‘’Je ne laisserais jamais Griffin se…’’

Anthéa se rendit tout à coup compte de son erreur… Elle venait d’appeler Griffin par son véritable nom, tant elle s’était laissé emporter par son rejet total de la simple idée de le laisser happer par qui ou bien quoi que ce soit… Dans un regard noir en direction de l’ombre, la fillette se maudit intérieurement d’avoir réagi aussi bêtement. Revenant finalement sur l’horizon, elle maugréa en silence sur sa stupidité tout en reprenant son rôle de ‘’barque humaine’’ afin de donner un peu plus de force à leur tentative d’échapper à l’attraction sans cesse grandissante du courant de la chute d’eau. Car désormais, le doute n’était plus permis comme Anthéa pouvait elle-même le constater en levant les yeux en direction du ciel lointain. Cette brume… Ce bruit… Oui, elle avait déjà vu et entendu ça lorsqu’elle avait été en vacances avec ses parents. C’était ou déjà.. ? Ha oui… Les chutes Victoria lui semblait-il… A l’époque elle n’était encore qu’une toute petite fille, et elle se souvenait avoir été profondément marqué par le gigantisme de cette chose pourtant naturel. Anthéa se souvenait aussi avoir voulu aller voir ce qu’il y avait derrière le rideau aquatique, s’imaginant y trouver une grotte ou un quelconque endroit dont seul les enfants on le secret. Les enfants et l’imagination… Un mystère, sans doute aussi grand que la vallée elle-même… Mais ce qu’elle s’était dit aussi, c’était que tomber de tout la haut devait sûrement faire mal… Très, très mal même…

Cette seule pensée la fit redoubler d’effort, et ses jambes, ainsi que son bras libre, accélérèrent alors sensiblement leur allure…

Pour un monstre, l’ombre lui paraissait étrangement gentil… Elle ne cessait de lui sourire de manière plus ou moins régulière, et même si cela pouvait avoir un certain effet rassurant sur la fillette, celle-ci ne pouvait s’empêcher de ressentir un certain sentiment dérangent entre cette attitude amicale et son apparence des plus étrange. Non pas que Myst était horrible, ni même laide, car bien au contraire son étrangeté lier à son épiderme d’albâtre et à ses yeux d’un ténébreux encore plus profond que celui de Anthéa, faisait que la fillette la trouvait même plutôt… Jolie, oui… C’était une chose étrange, mais oui… Jolie était bel et bien le mot. Une beauté trompeuse sans doute, mais Anthéa été bien trop occupée pour développer son raisonnement jusqu’à ce point. En tout cas, elle la trouvait plutôt jolie et gentille… Pour un monstre, bien entendu…

De toute façon, elle savait ne pas trop avoir le choix, perdue dans cette immensité aquatique avec une chute d’eau qui risquait de les entraîner si elles ne combinaient pas leurs efforts pour lui échapper. Lorsque le courant se fit plus puissant encore, Anthéa accéléra une fois de plus ses mouvements sans penser à s’économiser. Elle n’avait qu’une seul idée en tête, rejoindre la première terre venue le plus rapidement, et partir à la recherche de Sol. Sa vue de simple humaine étant très nettement moins performante que celle d’une ombre la fillette ne vit le banc de terre aperçut par Myst que bien plus tard. Lorsque ce fut le cas, elle cessa brièvement tout mouvement et tendit son bras mouillée droit devant elle…

‘’Regarde ! c’est la terre ! On est sauvé !’’

S’écria-t-elle alors à l’encontre de Myst avec un air très clairement enjoué. Cet oasis providentielle était certes encore bien lointaine, mais dans l’esprit de Anthéa qui ne doutait assurément de rien, cela n’était finalement qu’un détail… mais c’était là l’apanage des enfants en fin de compte. Elle lui avait dit cela avec, pour la première fois depuis leur rencontre sur cet ilôt éphémère, un sourire généreux et lumineux, qui la rendait bien souvent adorable comme un petit cœur, tandis qu’elle s’était tourné dans sa direction. Anthéa était heureuse, tout simplement… Un petit bonheur sans doute ridicule, mais rare étaient ces derniers dans la vallée pour une petite fille.

Comme requinquée par cette seule vision pourtant non garantie, Anthéa reprit sa nage et augmenta encore un peu plus sa cadence. Elle ne pensait même pas à savoir si oui ou non elle arriverait à maintenir son effort jusqu’au bout… Il y avait la terre, et c’était tout ce qui comptait pour elle.

‘’Courage Griffin…’’

Ajouta-t-elle, ne pensant nullement à ce qui arriverait une fois sur la terre ferme avec l’ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Sam 20 Juin - 2:00

Griffin? C'était le nom du machin poilu et tout mouillé? Voilà une information digne des services secrets. Sauf que, concentrée sur sa nage, Myst ne parut pas l'entendre. L'avait-elle entendu? Peut-être. Ou peut-être pas. Elle n'en dit rien, elle avait les oreilles dans l'eau. Peut-être alors qu'elle n'avait vraiment rien entendu finalement. Oui, il valait mieux croire ceci, pour ne pas avoir à supposer cela. Le nom d'une peluche pourrait-il lui servir de monnaie d'échange? De menace à venir? C'était une très très bonne question. Et la réponse était... Non. Que pourrait bien désirer Myst qu'une peluche en danger pourrait lui apporter? Rien. Des ennuis tout au plus. Des tympans vrillés par les hurlements stridents d'une fillettes. Que des choses gênantes, désagréables. Non, Myst ne s'y intéressait pas.

Par contre, le canard... C'était une grande histoire d'amour, ce canard. Grâce à lui, c'était plus facile de traîner la fillette. Grâce à lui, la nage était moins fatigante. Et puis comme ça, même la petite pouvait nager plus facilement! Aaaaah, le canard... Tiens, voilà un vieux souvenir qui commençait à remonter. Et elle battait des pieds, elle battait des pieds, et...

"C'est la danse ces canards
Qui en sortant de la mare
Se secouent le bas des reins
Et font..."

"Coin-coin!"

Certes, le charisme de Myst en prenait un coup. Un coup sérieux. Tellement sérieux qu'elle en redevenait elle-même sérieuse en fixant le ciel gris. Quelle vilaine fille, l'autre, décidément. Elle l'entendait même rire, pour la première fois depuis trente ans. Un rire sincère, pas un rire nerveux. Un rire incontrôlé, pas un rire amer et douloureux. Elle aurait dû avoir des enfants, la vilaine fille. Dommage que maman en ait décidé autrement, pas vrai? Et là, le rire disparu. Elle se tu, elle n'avait rien à dire, rien à rire. Et Myst lança un sourire acerbe au ciel de la Vallée. Et...

Hm? La terre? Myst se redressa, sensiblement, jeta un nouveau regard dans la direction qu'elle prenait. Ah oui, la bande de terre qu'elle avait très vaguement aperçue. Mais une personne de plus la voyait maintenant. Il ne s'agissait donc pas d'un bête rêve comme elle l'aurait pensé. Comme elle avait presque failli y penser. Oui, la terre. Et la petite semblait redoubler d'ardeur pour chercher à la rejoindre. Sans cesser son avancée, la danseuse fixa un instant le visage juvénile affichant... Le bonheur? Étrange... Et à la fois terriblement excitant. C'était si bon, de détruire ce genrede bonheur, de voir la terreur déformer les traits pourtant purs et innocents. Mais la pensée sombre fut à nouveau chassée. Non non, en agissant mal elle allait faire pleurer la vilaine fille. Et ça lui faisait mal quand elle pleurait. Quel horrible situation, vraiment.
Myst poussa un soupire de lassitude qui s'estompa dans sa respiration devenue régulière, rythmée par ses pas de danse esquissés dans l'eau. Battement, battements, en pointes, bien évidemment.

"Sauvées... Peut-être sauvées! Ce serait bien... Pour nous toutes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Sam 20 Juin - 23:57

Sans cesser de nager avec ardeur et, dans une certaine mesure, avec rage au vue du prix qui les attendaient au bout de leur effort, Anthéa tourna brièvement la tête en direction de l’ombre qui s’était remise à chanter… La danse des canards.. ? Décidément, la fillette ne savait pas vraiment sur quel pied danser avec la danseuse qui s’était soudainement mise à interpréter cet hymne international que tous les enfants du monde avaient eu, au moins une fois dans leur courte vie, eu la malchance de devoir interpréter devant une assemblée de parents en complète extase devant le talent artistique plus que douteux de leur merveilleuse progéniture. C’était forcément bien, puisqu’il s’agissait de leur enfants…

Elle voulu lui faire une remarque du genre ‘’t’es trop vieille pour chanter ça…’’ Ou bien encore ‘’Qu’est-ce qu’y t’arrives.. ?’’, mais la fillette s’en abstint. Après tout, si elle voulait chanter ce genre de chose à son âge, c’était son affaire… C’était elle qui était ridicule, pas la fillette. Celle-ci reporta à nouveau son regard sur le fin bandeau de terre qui paraissait osciller entre ciel et mer, donnant parfois l’impression de vouloir disparaître comme englouti par l’horizon vorace de cette vallée qui n’en était peut-être plus une désormais.

Coin coin… Vu l’intérêt que l’ombre semblait porter à la bouée et à son animal de prédilection, Anthéa se promit de lui en laisser l’entière jouissance une fois arrivée sur la terre ferme. Certes, le ridicule ne tuait pas, et encore moins une personne déjà morte, mais il fallait bien avouer qu’il amochait assez sérieusement les gens… Bien que visiblement, il n’y avait plus vraiment grand chose à amocher chez cette ombre selon Anthéa. D’ailleurs, celle-ci s’était-elle finalement rendu compte de sa situation des plus grotesque.. ? Toujours était-il que l’ombre cessa rapidement de chanter, ce qui en fin de compte n’était peut-être pas le plus rassurant lorsque l’on y songeait. Le silence était bien souvent plus angoissant que le bruit, surtout en plein milieu de l’eau.

Lorsque Myst émit l’hypothèse que en effet, ce serait bien d’être sauvée, Anthéa acquiesça énergiquement de la tête en un mouvement de bascule répété, mais ajouta toutefois :

‘’Mais ne sois pas aussi pessimiste, c’est sur que on va y arriver..’’

Anthéa poussa un petit soupir bref, et enchaîna :

‘’C’est toi l’adulte ici, c’est toi qui devrais être optimiste, pas moi tu sais… Je ne pensais vraiment pas que les ombres pouvaient être aussi négative…’’

Conclu-t-elle, sachant pourtant que le négativisme était l’essence même d’une ombre selon ce que lui avait expliqué Sol… Mais tout de même, la fillette ne pensait pas que cela allait jusqu’à douter de la réussite d’une chose aussi évidente que le simple fait de rejoindre une terre à porté de vue… Heureusement, Sa petite maman était devenue une chimère, c’était bien mieux,… Sans l’ombre du moindre doute…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Dim 21 Juin - 21:19

Mieux valait s'abstenir de faire des critiques sur ce qu'il était bon de chanter ou pas quand on était adulte. Après tout, était-ce un mal de retomber en enfance de temps à autre? Myst n'a jamais eu d'enfance, elle. Elle est née comme ça, et...
Ma foi, Carmen aurait été bien méchante de ne pas lui partager quelques comptines et autres musiques aussi ringardes soient-elles. D'ailleurs, la vilaine fille n'a jamais dansé façon canard devant sa famille. Non, elle, elle a toujours été un petit rat. Un vilain petit canard pour sa maman qui l'a haït quand elle s'est transformer en cygne, mais pour les autres...
Juste un petit rat qui tournait et levait les bras! En parlant de bras...

Voici Myst qui ramait. Une main par-dessus la tête, qui coulait sous l'eau, se rattachait à la bouée, puis l'autre qui s'élevait à son tour, exécutant le même ballet que sa jumelle. Un petit crawl sur le dos, qui aurait parut paisible d'un regard extérieur. Mais elle avançait vite, très vite. SA carrure fine prêtait souvent à rire. Un monstre pas très convaincant au vu de sa frêle stature. Mais tout n'était que muscles gracieux, et dans ce remake de la Bible, cela lui servait plutôt bien.

Pessimiste, elle? Oh, pas vraiment. Myst ne faisait qu'évoquer un fait qui lui était plaisant, et non pas signaler qu'elles n'avaient aucune chance. Le courant devenait plus fort, et elles se rapprochaient du vide. Sa seule certitude, était qu'elle, Myst, allait nécessairement survivre. Elle qui pouvait flotter sur les vents et s'offrait une distance de lévitation de plus en plus réduite. Mais Anthea? Si la fillette chutait, la vilaine fille n'en sortirait pas indemne. Et ça, ça gênait Myst. Porter la tristesse d'une autre était toujours quelque chose d'atrocement pénible et lassant. Même si cela faisait plus de trente ans.

"Je ne suis pas adulte, ni enfant. Je suis juste autre chose... Mais aujourd'hui, tu auras appris une chose en plus!"

Une bonne leçon de donnée! Quoique celle-ci allait-elle servir à la fillette? Hm... Pas si sûr. Mais elle n'arrêterait pas de nager pour autant n'est-ce pas? Qu'il était mignon d'être si optimiste! C'était des personnes comme cette petite fille que Myst adorait tuer. D'abord, elle leur faisait entrevoir que les ténèbres existaient. Puis qu'il n'existait plus que les ténèbres. Et enfin elle les glaçait, d'abord l'esprit, puis le corps, gelait leurs âmes sous un glacier d'horreur. Et elle se nourrissait de cette terreur qui ne connaîtrait pas de faim. Puis venait le désespoir. Puis la mort. Que c'était bon! Si délicieux qu'un sourire pensif et nostalgique revenait étirer ses lèvres. Un doux souvenir. Pourvu que beaucoup d'humains aient survécu!

"Tu veux tellement vivre... Que c'est délicieux!"

Un petit frisson saisit l'ombre qui redoubla d'ardeur pour nager au plus vite jusqu'à la terre ferme. Elle avait faim!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Lun 22 Juin - 17:02

Ni adulte, ni enfant, mais autre chose… Surprise de cette réponse, Anthéa demeura légèrement perplexe tandis que de ses quelques forces restantes elle persévérait dans sa lutte contre ce traître de courant qui affirmait de plus en plus avidement son emprise sur les deux naufragées qui formait un bien étrange duo de femme enfant et d’enfant femme. Mais comment cela pouvait-il être possible.. ? On était soit l’un, soit l’autre… Autre chose, c’était quoi tout d’abord.. ? Vous parlez d’une leçon, la fillette se dit en son for intérieur que Myst devrait sérieusement revoir sa définition du mot ‘’leçon’’, qui, en temps normal, devait amener à une compréhension certaine de la chose évoquée et non pas la rendre encore plus abscons qu’elle ne l’était déjà.

‘’Puff… Puff…’’

Les premiers signes visible de fatigue commencèrent à apparaître chez la fillette qui pourtant ne ralentissait pas pour autant la cadence de ses membres dans l’eau, de plus en plus rythmé par un halètement discret mais bien présent qui s’échappait de sa bouche légèrement entrouverte. Entre deux souffles, Anthéa répondit à Myst :

‘’Je t’ai dit que… Puff…Je ne peux pas mourir ici… Puff… Puff…’’

Une réponse qui avait le mérite d’être concise et plus que explicite, et qui en disait peu tout en énonçant une raison sous-jacente sans doute bien plus importante que le simple fait de devoir survivre pour le simple fait de survivre. Car bien évidemment, Anthéa avait une raison de vouloir ainsi survivre avec autant d’obstination, une raison extrêmement importante même… Elle avait des grands yeux rougeoyants rempli de tendresse, des mains griffues aussi douce que le souffle d’une brise d’été matinale, et des crocs qui ornaient une bouche aimante… C’était la somme de toutes ces choses, la raison qui la faisait lutter encore et encore, en dépit de la fatigue qui s’emparait sournoisement peu à peu d’elle. Persévérant dans son effort, elle ajouta à l’encontre de Myst :

‘’T’en fais pas…Puff… Puff… Une fois sur terre je ne te demanderais pas de rester… Puff… Avec moi… Puff…’’

Ca, c’était Anthéa… Courageuse, brave… Sans doute un peu stupide sur les bords vu le contexte, mais cela n’enlevait en rien à la grandeur de son attitude. De plus, qui pouvait dire si une fois sur un sol bien solide, l’ombre n’aurait pas l’envie de se distraire d’un ennui que la nage lui occupait pour le moment.. ? Non, c’était sans doute bien mieux comme ça selon la fillette… Elle d’un côté, et l’ombre de l’autre… Avec son amie, la bouée canard… Et ainsi, les moutons seront bien gardé comme le disait souvent la vieille dame qui vivait dans la maison à côté de celle de ses parents. Anthéa songea aussi qu’il lui faudrait trouver le moyen de soutirer une de ses armes à l’ombre, juste avant de se séparer. Même si elle ne savait pas s’en servir, un couteau c’était toujours mieux que rien du tout en cas de danger. Du moins, jusqu’à ce qu’elle retrouve Sol, car ensuite elle le savait… Elle n’aurait plus rien à craindre… Cette dernière pensée, mit en image dans l’esprit de la fillette, lui arracha un curieux petit sourire qui, vu de l’extérieur, n’avait aucune raison d’être. Un sourire que certains qualifiait parfois de bête, alors qu’il ne l’était assurément pas.

En dépit d’une fatigue grandissante, Anthéa se mit à accélérer sensiblement le battement de ses jambes sous la surface de l’eau… L’échec n’était pas une option, c’était une évidence même selon elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Mar 21 Juil - 19:50

"Flotch-flotch-flotch", faisaient les pieds nus de la danseues en troublant la surface de l'eau qui courrait de plus en plus vite dans cette direction gênante, ce bruit de gros estomac qui gargouille. Hm, elle voyait la rive, elle voyait donc une possibilité de chasser, de se cacher. Hm... C'était peu. Une autre pensée vint gentiment s'insinuer en elle. La chaire fraîche, c'était bon, mais... Combien des siens avaient survécus? Un certain nombre, elle l'espérait. Le chef peut-être? Et s'ils se retrouvaient tous sans chef? Comme dans le chaos d'il y a un peu plus de trente ans? Au fait, était-ce trente et un? trente-deux? PLus? Myst se pedri dans un calcul mathématique d'une profondeur telle qu'elle en oubliait l'inquiétude première qui était de retrouver les siens. Diables! Ou était-ce trente-trois?
L'autre en elle poussa une sorte de soupire tremblant. Terre! Souviens-toi de la rive, et n'oublie pas de nager! Ah oui. Myst avait sensiblement ralenti le mouvement, plongée dans ses réflexions. Ah la la, l'eau ne lui réussissait pas. Elle voulait un sol sec, un peu de chaleur humaine à voler, et remettre ses chaussons pour danser, danser encore les bras au ciel, comme une provocation à la vallée qui ne l'avait toujours pas définitivement tuée.

"Puff-puff"? Oh, les humains se fatiguaient si vite! Peut-être que la petite fille apprécierait d'être morte! Moins de fatigue. Bon, il y avait parfois la faim qui obligeait à faire des choses pas très très honorables, mais l'un dans l'autre, il y avait pas mal à y gagner, non?
Non, pas pour la vilaine fille. Mais elle n'était de toute manière jamais vraiment contente celle-là
Mais non, la petite demoiselle ne voulait pas mourir de toute manière. Elle n'en avait pas le droit. C'était mignon! Pas le droit. Ou qu'elle ne pouvait pas. C'était pareil, ou pas.

"Un jour peut-être, quelqu'un d'autre décidera pour toi ce que tu pourras ou non. Et ce jour-là..."

Myst ria à nouveau, un rire tout mignon, presque timide. Puis le silence revint et ses battements accélérèrent sensiblement. Le canard gonflable défiait le courant.

"Oh... Tu ne nous aime pas? Tant pis. De toute manière, elle ne veut pas toucher aux enfants. Alors il va falloir que j'aille tuer quelqu'un d'autre! C'est dommage. J'ai faim. Très très faim."

Et re-"flotch-flotch-flotch". Le courant était décidément fort. Mais soudainement, la danseuse cessa purement et simplement de nager. Un petit "hm" lui échappa, elle baissa les yeux dans l'eau aussi sombre que ses orbes. Étrange chose que voilà. quelque chose lui paraissait avoir sensiblement changer. Et si...

"Hihi! Fini de se fatiguer!"

Enfin... ça dépendait. Il y avait toujours ce courant. Mais Myst bougea légèrement et les deux naufragées ne bougèrent plus. Enfin si. Anthea dériva un instant avec la bouée avant que les doigts fins de s'agrippent plus fermement. Myst avait pied!
Elle commença à chantonner, reculant cette fois-ci gentiment vers la rive, tirant Anthea et sa bouée. L'eau lui arrivait à peine en dessous des épaules, mais ses pieds délicats s'enfonçaient dans la vase et les gravats. C'était peut-être un peu douloureux, mais c'était si bon aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Dim 20 Sep - 14:34

Lorsque Myst attrapa Anthea afin de la tirer en avant, la fillette eu, l’espace d’un moment, un début de crainte qui s’insinua en elle. L’ombre avait-elle finalement décidé de se débarrasser d’elle, en dépit de ses belles paroles qu’elle voulait sans doute rassurante pour la fillette.. ? Le doute fut certain pour celle-ci, et par instinct elle se raccrocha encore un peu plus à Griffin. Puis, elle sentit à son tour le vide aquatique sous ses pieds devenir plus solide, bien que très meuble. En voyant Myst émerger de l’eau de seconde en seconde, elle réalisa alors ce qu’il était en train de se passer… Elles avaient réussi, elles avaient enfin atteint la rive…

Revigorée par cette nouvelle des plus rassurante, Anthea usa de ses ultimes forces afin de s’avançer à son tour en prenant appuis sur ce sol mou. Courageusement, elle commença par faire émerger son pauvre petit Griffin qui était tout trempé, et dans un ultime efforts elle mit enfin un pied à terre… Et puis un deuxième… Enfin, ils étaient sauvé de ces immensité liquide et de cette effroyable cascade meurtrière. D’un mouvement d’épaule elle se dégagea de l’étreinte de l’ombre, et après avoir fait quelques pas en avant se laissa tout simplement tomber sur ses petites fesses rebondit. Un long soupir de soulagement retentit alors de ses lèvres essoufflée, et elle se reposa quelques instants avant de s’occuper de Griffin qui était en bien piteux état après une telle aventure. Anthea pressa en une succession de petits mouvements le peluche, afin de faire s’écouler l’eau contenu dans celle-ci. Puis, après avoir fait de son mieux, elle déposa son ami pelucheux sur le sable, juste à côté d’elle, afin qu’il puisse tranquillement sécher au soleil..

‘’Voilà… Encore un peu de patience, et tu seras tout sec Griffin…’’

Lui dit-elle alors, sans tenir compte de ce que Myst pourrait penser de ce comportement des plus étrange aux yeux de la plupart des gens. La fillette se laissa ensuite tomber en arrière tout en se soutenant de ses bras fatigués, puis elle répondit à l’ombre concernant ses dernières paroles…

‘’Tu sais Myst… Ce n’est pas que je ne t’aime pas, mais… Hé bien… Tu manges les humains, et c’est mal… En plus, tu l’as dit toi-même, tu me mangerais si tu pouvais…’’

Encore que concrètement Anthea n’avait pas vraiment compris la raison pour laquelle elle ne le pouvait pas, mais l’un dans l’autre cela l’arrangeait plutôt pour tout dire. La fillette tourna ensuite son regard en direction de l’ombre, et demeura silencieuse durant quelques secondes. Ses yeux emplis de ténèbres lasse fixèrent la ballerine avec attention, et finalement elle reprit :

‘’je suis sur que tu serais quelqu’un de sympathique si tu ne nous mangeais pas, et je serais alors contente d’être ton amie… Ma maman aussi a fait de la danse quand elle était jeune, tu sais… Elle a même failli devenir une vraie danseuse à l’opéra, avec la tenue et tout, et tout…’’

Puis elle se tut, continuant de fixer la créature blafarde de son regard attentif tandis que sa respiration reprenait un rythme de plus en plus régulier…

‘’Puisque tu ne veux pas me manger, on pourrais peut-être essayer, non.. ? Je veux dire… Devenir amies… On pourrait même s’échanger des cadeaux, pour montrer que l’on est devenues des vraies amies.’’

Anthea fixa ensuite le ciel d’un air songeur, se demandant bien ce qu’elle avait à offrir à une ombre totalement dérangée. Elle n’avait pas grand chose dans ses poches, et la plupart de ses trésors étaient dans la caverne ou elle vivait avec Sol… Elle réfléchit intensément pendants d’interminable secondes, et finalement elle trouva. Se redressant, elle porta ses deux mains à son cou et en retira une chaîne en argent au bout de laquelle pendait un petit carnet, lui aussi en argent, dont les pages cependant étaient plastifiés de blanc et rigides, et qui étaient doté d’une reliure en spirale… Un petit journal en miniature, que sa mère lui avait offert pour ‘’contenir tous ses petits secrets’’ les plus intimes. Elle tendit ce dernier en direction de l’ombre, et lui dit :

‘’Moi je te donne ça, c’est quelque chose auquel je tiens beaucoup, alors c’est précieux… C’est ce que l’on donne à une amie. Toi… Hum… Par exemple, tu pourrais me donner un de tes couteaux… J’ai vu que tu y tenais beaucoup sur l’ile… Comme ça, on deviendrais des vraies amies…’’

Conclu Anthea, qui avait finalement trouvé un moyen pour soutirer l’une de ses lames à Myst sans qu’elle ne puisse refuser… Tout au moins, selon elle. Si l’amitié venait en même temps ce serait un plus non négligeable, mais cela restait une option qui ne s’avérait nullement indispensable dans les faits…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Poupée Danseuse - jolie, jolie tête qui roule...
avatar

Nombre de messages : 444
Temps passé à Hollow Dream : 33 ans et des poussières... Enfin nous croyons.
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Lun 12 Oct - 16:56

C'était bon, de se retrouver hors de l'eau, non? En tout cas, Myst souriait béatement en tirant suer la bouée. Si le sol avait été un peu plus solide, peut-être même qu'elle se serait permise un petit sautillement. A défaut, elle recommença à chantonner, tirant par légers à-coup au rythme de la mélodie. Bientôt, elle furent hors de l'eau, ce qui n'était pas pour déplaire à la danseuse. Elle finit par lever les bras, laissant la fillette se libérer, soulevant la bouée qu'elle reconsidéra d'un regard décidément perplexe, inclinant la tête sur le côté en fixant le bec en partie dégonflé. Décidément, la Vallée avait beaucoup d'humour, si si! Même qu'elle en rit à nouveau, avant de se pencher, les chevilles encore dans l'eau, pour déposer la bouée et la relâcher, laissant le courant l'emporter lentement en direction de la cascade. Gracieusement, elle leva sa main dans un au revoir très théâtral avant de poser ses doigts sur son propre coeur éteint, lançant dans le vent quelques murmure de deuil. Paix à l'âme du canard! Tu es né de la Vallée, tu retourneras à la Vallée...

Bon! C'était bien joli tout ça, mais Myst, elle avait quand même faim! Elle sorti ses pieds nus et tâchés de base, un peu griffés aussi par les gravats, et rejoignit la berge où l'étrange fillette au faux nom avait déposer son truc à poil et tout mouillé. Au fait, c'était quoi comme animal, ce machin? Bah, un truc bizarre de plus! Il y avait tant de choses bizarres dans la Vallée de toute manière... Les doigts fins de l'Ombre se resserrèrent sur les pans désordonnés de sa jupe, essorant avec soin le tissu ruiné, lissant de ses paumes le bustier détrempé comme pour en faire fuir quelques malheureuses gouttes d'eau. Elle lança un "hm" interrogatif quand la petite humaine lui parla à nouveau, alors qu'elle n'avait visiblement pas réagit quand elle avait parlé à la peluche.

"Mal...? Pourquoi ce serait mal? Ils me donnent à manger, avec leur peur et leur bêtise. Ils sont si bons quand il tremblent. Mais je n'appelle pas ça mal, j'appelle ça juste. Même si parfois elle ne veut pas l'accepter, la vilaine fille."

Oui, après tout, les humains volaient tuer les Ombres.... Parce que les Ombres les tuaient. Oui, et alors? Carmen n'était pas Ombre quand on l'a tuée, elle! Et ce n'était pas un monstre de la Vallée qui l'avait achevée, non non! Alors pourquoi s'embarrasser avec des notions dont personne ne tenait compte de toute façon?

"Les enfants sont peut-être les seuls à savoir ce qui est bien ou mal... Mais les adultes, eux, ils changent la définition pour faire des choses horrible et dire ensuite que c'est bien. Tu devrais le savoir, non? Ou peut-être pas. Après tout, beaucoup d'enfants sont aveugles."

Puis ses mains repartirent dans ses cheveux, glissant les doigts entre les mèches pour les démêler, offrir leur pâleur au soleil pour les sécher, en douceur, dans des gestes si lents qu'ils en paraissaient parfaitement calculés. Elle ne pu s'empêcher de rire, un rire cristallin et franchement amusé quand elle parla de sympathie, et d'amie. Elle était vraiment drôle, cette adorable enfant. Mais son rire se tut brusquement quand elle parla de sa mère, qui fut danseuse. Vraiment?

"Alors elle t'a tuée elle aussi? Les mamans, c'est peut-être ça le mal."

Elle réprima un tremblement, saisissant ses chaussons pour les secouer, et les faire un peu sécher.

"L'amitié n'existe pas. Nous le savons toutes les deux! Oh, il existe le dévouement, la douceur... Mais pas l'amitié. C'est un peu comme l'amour! Des choses créées pour se faire croire que le monde n'est pas aussi cruel qu'il en a l'air. Mais il l'est! La Vallée n'a pas peur de le montrer, elle."

Elle tendit sa main libre, refermant ses doigts, sauf l'indexe qu'elle pointa sur l'objet tendu par la fillette.

"S'il est précieux, gardes-le. Ta maman n'aimerait pas te voir jouer avec des objets trop dangereux. Tu le sais aussi. Nous t'admirons, tu joue bien! Aussi bien qu'un adulte. Hélas, nous avons beau être folles, nous ne sommes pas manipulables pour autant. Mais je m'incline devant tant de hardiesse."

Ce qu'elle fit, au sens propre, et avec grâce évidemment, en parfaite danseuse qu'elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vatesis.over-blog.com/
Anthea Glen'finnen
Innocente égarée - syndrome du moustique en pleine nuit
avatar

Nombre de messages : 710
Temps passé à Hollow Dream : Plus d'un an déjà... On fait une fête d'anniversaire..?
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   Mar 13 Oct - 16:10

‘’Bien sur que je le sais, mais ce n’est pas parce que les adultes le font, que c’est bien !’

Répondit Anthéa à myst, d’un petit air outré. Non, elle n’était pas bête, aveugle ou même sourde, bien au contraire… Seulement, Elle se refusait à accepter un état de fait comme étant une réalité indiscutable.. Et puis bien souvent, c’était les adultes les plus bêtes, pas les enfants. Lorsque l’ombre lui demanda si sa mère l’avait tué elle aussi, Anthéa se braqua rapidement en direction de cette dernière et lui hurla presque :

‘’Non !!! Ma maman ne m’a jamais fait de mal, elle m’aime beaucoup elle !!!’’


Puis elle se calma rapidement, consciente de s’être emportée face à une pauvre fille qui n’avait plus vraiment toute sa tête et qui, accessoirement était une créature capable de la tuer en l’espace d’une seconde, et elle baissa la tête en direction du sable qu’elle commença à manipuler de manière inconsciente, avant de poursuivre sur un ton nettement plus apaisé, bien que empreint d’une certaine forme de tristesse…

‘’C’est une gentille maman, qui m’aime plus que tout le reste… Ce n’est pas de sa faute si je suis arrivée ici tu sais… Je sortais de l’école, et puis je l’ai vue sur le trottoir d’en face en train de me faire signe de la main. J’étais pressée de la rejoindre, alors je n’ai pas attendue qu’elle traverse la route pour venir me chercher et je me suis mise à courir dans sa direction… Et puis… Je ne sais plus… Je me rappelle seulement que je me rapprochait d’elle, et qu’elle me souriait. Ensuite, je me suis retrouvée dans un endroit tout noir avec Griffin, et puis j’ai vu de la lumière avant de me retrouver dans un endroit plein de neige.’’

Anthéa poussa un petit soupir dépité, puis elle cessa de jouer avec le sable et reporta à nouveau son regard sur Myst

‘’Les mamans, ce n’est pas le mal, c’est de l’amour… Je suis désolée si ta maman a été méchante avec toi, mais elle ne sont pas comme ça les vrais mamans, elles aiment leurs enfants… Elles aiment tous les enfants, comme…’’


Avant de commettre l’irréparable, la fillette se ravisa et se tut. Hors de question, de parler de Sol à cette ombre, elle ne voulait pas qu’elle lui fasse du mal. D’après ce que lui avait dit sa maman chimère, entre les ombres et eux ce n’était pas non plus l’entente franche et cordiale, d’autant plus que les deux ethnies visaient les mêmes sources de nourriture, lorsque ce n’était pas une nécessité réciproque de se nourrir l’une de l’autre… Alors, Anthéa protégerait Sol contre vents et marées, foi de fillette et de son Griffin ! Lorsque Myst commença à lui faire la démonstration de son raisonnement sur l’amour et l’amitié, après avoir repoussé son offre et ainsi que le fait de lui donner l’un de ses couteaux, Anthéa ramena à elle son pendentif d’un air quelque peu déçu. Bien sur que sa mère n’aimerait pas la voir jouer avec quelque chose de dangereux… Mais elle aimerait encore moins la savoir sans défense face à quelqu’un lui voulant du mal. Repliant ses genoux contre sa poitrine, elle enlaça ces derniers de ses bras et écouta l’ombre en silence. Lorsque c’elle-ci en eu fini avec sa vision négative de tous ces doux sentiments, la fillette la regarda d’un air quelque peu attristé avant de lui dire :

‘’C’est triste que tu pense ça… J’ai même de la peine pour toi tu sais… Cela doit être dur de croire que tous le monde ment, lorsque l’on dit que l’on nous aime bien. En plus, tu dois pas avoir d’amis, c’est dommage. Elle en pense quoi… Heu… C’est quoi son prénom au fait.. ?’’


Interrogea alors Anthéa, à propos de ce ‘’nous’’ maintes fois répété par Myst. Même si l’ombre était une ennemi potentielle, il fallait bien avouer que aux yeux de la fillette elle commençait à faire quelque peu pitié. D’après ce qu’elle avait pu comprendre de ses quelques propos, cette dernière n’avait visiblement pas eu une vraie mère digne de ce nom. C’était vraiment triste de penser que des enfants avaient des mères qui ne les aimait pas. Elle au moins, avait eu la chance de trouver Sol en arrivant ici, autrement elle ne sait pas ce qu’elle serait devenue.

‘’Tu sais Myst… Même si tu ne veux pas que l’on s’échange des cadeaux d’amitié, ou pourrait essayer d’être amie quand même… Enfin, si tu continue à ne pas vouloir me manger, parce que ce n’est pas parce que l’on est ami avec quelqu’un, que on doit dire oui à tout ce qu’il veut non plus… Maman dit que la vraie amitié, c’est celle ou l’on sait parfois dire non à l’autre… Et puis… Tu te trompe, je n’ai pas essayer de te tromper…’’

Essaya-t-elle de mentir maladroitement, bien que fondamentalement elle était sincère dans son propos… Si l’ombre avait voulu être son amie, elle ne l’aurait pas tromper sur ce point, ce n’était pas son genre Et même si elle ne lui avait pas encore soutiré la moindre lame pour se défendre, à terme avoir une amie quelque part c’était tout aussi intéressant lorsque l’on y songeais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coin ! Coin !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coin ! Coin !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bon coin
» Colline de coin de table
» MC : nombre de "coin" selon le nombre de joueur
» [RP][Petit Coin des Artisans] Les charpentiers.
» Soirée au coin du feu {PV Cassy} [Autres pouffy en PNJ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: AUSTRAL :: Les Cataractes-
Sauter vers: