AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cleo Donovan [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cleo Donovan
Créatrice d'Etoiles - fausse blonde vraiment rousse
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 34
Temps passé à Hollow Dream : Nouvelle arrivante
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Cleo Donovan [Validée]   Mer 14 Mai - 14:59

Nom: Donovan
Prénom: Cleo Michaëla Line
Surnom: Ma puce (Père) ; Petite garce (Mère)

Rang souhaité: Créatrice d’étoiles

Age du coma: 25 ans
Temps passé à Hollow Dream: Vient tout juste d’arriver
Ancienne profession: Bijoutière

Résistant ou Séparatiste? Aucun connu pour le moment étant donné qu’elle vient d’arriver sur Hollow Dream… La suite dépendra de ses futures rencontres rp… Je ne peux malheureusement pas donner un seul renseignement sur son futur mouvement humain…

Description physique:

Une flamme dansante, un être irréel, un Ange déchu.. Ces mots ne peuvent avec exactitude vous décrire la beauté fascinante de Cleo… On pourrait dire qu’elle est parfaite mais ça serait se tromper… Elle possède des défauts qui donne à son charme une touche de naturel qui n’indiffère ni les hommes ni les femmes… Elle est simple, et dans sa simplicité elle est parfaite…
Ses cheveux sont d’un roux flamboyant légèrement ondulé qui lui descendent jusqu’à ses omoplates. Ils sont épais et difficilement domptables ce qui lui rend la tâche difficile le matin… Elle préfère donc les laisser libre et les mèches plus ou moins longues effleurent son visage sans pour autant dissimuler ses yeux, ce qui serait une complication pour son métier…
Ses yeux sont d’un bleu gris profond qui cillent à peine quand ils se posent sur vous… Bordés de longs cils noirs, ils ont l’amande adoucis par un léger trait de khôl, seul maquillage qu’elle s’autorise. Ses sourcils fins et d’un auburn un peu plus foncés que sa chevelure sont naturelle haussés ce qui donne à son visage un air d’interrogation perpétuelle, comme si la jeune femme était curieuse de tout et avide d’apprendre.
Ses pommettes sont hautes et sa peau blanche unie comme celle d’un bébé. On distingue à peine ses pores de peau tant son grain est clair et unis… Seule marque sur ce visage, un petit grain de beauté en dessous de l’œil gauche mais si discret qu’on le remarque à peine…
Ses lèvres pulpeuses sont d’un rosés pâle et sa bouche invite aux baisers… Elle a souvent le tic de se mordiller les lèvres quand elle réfléchit ou de se caresser doucement pour en tester la souplesse nonchalamment du bout de l’index.
Ses mains sont fines et plutôt longues, gracieuses, mais un peu gâchées par des ongles courts… Elle n’aime pas les avoir long et trouve que les entretenir est une perte de temps…
Elle n’est pas très grande, à peine 1 mètre 65 mais est fine et élancée. Son poids doit à peine frôler les 50 kilos… Elle s’habille toujours très simplement, avec des vêtements achetés sur les marchés ou les magasins à petits prix. Généralement, elle porte des jeans et des tee-shirt… Ces derniers toujours un peu larges. Les tee-shirt arrivent souvent à dissimuler sa poitrine ferme et bien dessiné sans être trop avantageuse. Les jeans gâchent sa silhouette et s’évasent à ses pieds, laissant à peine entrapercevoir le bout de ses basket usées. Quand elle travaille, elle fait un effort et prend la peine de porter un pantalon à pince noir ainsi qu’une chemisier blanche… Mais c’est tout. Pas de robe, ni de jupes… pas de short… Elle aime être à l’aise, c’est pour cela qu’on ne la verra jamais juchée sur des hauts talons.
Elle n’a pas de boucle d’oreille mais a les oreilles percées. Ne porte pas de bagues mais possède une alliance accrochée à une chaîne en argent toujours cachée sous ses hauts… Ce n’est pas que l’alliance ne lui va pas… elle essaye juste de le faire croire.
Elle n’a pas de tatouages ni de cicatrices…. Juste quelques grains de beauté.

Description morale:

Les yeux dans le vague, comme si rien au monde ne pouvait troubler ses pensées et ses réflexions intérieures, il n’est pas rare parfois de la trouver à son arrêt de bus entrain de fixer les gens avec une douceur dans le regard infinie et parfois de rater son bus… sans le faire exprès… ou pas. Elle est tendre, aimante et silencieuse… Elle observe, apprend, retient, sourit et s’en va, avec une démarche qui n’a rien de léger mais qui vous trouble cœur à cause de cette grâce presque inhumaine qu’elle a de balancer ses mains comme si elle était sans cesse en équilibre… Elle essaie toujours de comprendre les gens, ce qu’ils ressentent… Essaye de deviner leur histoire, leur vécu, ce qui les attends… Elle les observe avec minutie, les yeux grands ouverts et sans ciller… Tout, tout l’intéresse…
C’est une amie qui préfère écouter que conseiller… celle dont on sait qu’elle décrochera à 4 heures du matin et vous écoutera vous épancher sur tels ou tels de problèmes sans dire un mot… de ces personnes qui même sans rien dire trouve le moyen de vous apaiser le cœur quand vous avez raccroché… Elle ne sait pas conseiller, elle ne sait pas trouver les mots justes pour aider quelqu’un et ne peut que vous apporter sa présence, sa chaleur. Elle est silencieuse, trop parfois… Ceux qui la connaissent aimeraient qu’elle crie, qu’elle dise enfin quelque chose… juste un éclat de voix… Mais elle préfère sourire doucement, avoir un geste évasif de la main… Elle ne dit rien mais sait se faire entendre quand même… Elle est invisible mais personne ne l’oublie car elle est sans cesse présente, comme le vent. Elle est fidèle, dans tout ce qu’elle fait et assez conciliante. Elle ne veut pas que vous choisissiez à sa place mais approuvera toujours votre choix si vous devez faire une sortie avec elle. Elle ne veut pas être gouvernée par quoique ce soit mais choisira de vous suivre, les yeux fermés, pour tester, pour connaître… Ou pour reconnaître…
Elle est simple et aime la simplicité.
Elle n’aime pas la politique et ne veut donner aucun avis… Elle marche au feeling mais est du genre à voter blanc. Elle est minutieuse et si elle doit savoir quelque chose, elle vous épuisera avec ses questions jusqu’à obtenir satisfaction… Elle est très sérieuse dans son travail qui la passionne et peut parfois rester plusieurs heures devant son établit à travailler jusqu’à en avoir mal aux yeux juste pour la satisfaction de l’œuvre aboutie… On retrouve cette satisfaction à aboutir à quelque chose qu’elle désire… Que ça soit dans ses relations sociales… amoureuses… ou même juste vis-à-vis d’elle-même.
La seule personne qui peut la mettre en colère est sa mère, et encore c’est juste un léger agacement et un mutisme encore plus profond… Elle se montre braquée vis-à-vis d’elle et la pense responsable de la mort de son père… C’est aussi la seule personne qui lui fait faire des cauchemars et l’angoisser autant. Sinon, elle est très calme, patiente et maîtresse d’elle-même… Elle ne se laisse pas facilement impressionner mais sait toujours trouver son intérêt à chaque situation… C’est pour cela qu’elle sait agir avec intelligence et ne pas céder à la panique…

Et comme elle le dit si bien: La colère trouble l’esprit, étouffe l’intelligence et préfère le manque de discernement à la logique humaine… Ce n’est dans l’intérêt de personne d’agir ainsi, n’est ce pas ?

Style de combat: Cleo est beaucoup plus tacticienne que combattante. Elle préfère de loin réfléchir à un plan d’attaque sûr que de foncer dans le tas… Elle n’est pas très solide physiquement mais possède un esprit de synthèse remarquable ainsi qu’une logique, une pragmatisme et une prudence qui font d‘elle un être de réflexion que l‘on ne doit pas sous-estimer…

Phobie(s): Sa mère, ce n’est pas qu’elle ne l’aime pas mais elle a envers elle un respect mêlé de crainte et de soumission… Elle n’aime pas la mettre en colère mais tout ses efforts ne servant généralement à rien, elle se laisse vite dépasser par les crises de sa mère. Si elle devait avoir une crainte, ça serait celle là: Sa mère l’appelant d’une voix sèche, les poings sur les hanches et le regard brillant de haine et de dégoût…

Autres:

Comment avez-vous connu Hollow Dream? Et bien… Un jour que je me baladais sur le flood d’un forum qui est assez connu par ici dont je ne citerais pas le nom pour ne pas faire de publicité (ah j’ai le droit ? Oo Et bien c’est VampireS ^^) j’eus ouïe dire d’une certaine blague faite à l’un des modérateurs d’Hollow Dream. La blague concernait un ravalement de façade du design pour quelque chose de plus… euh… acidulé… Arrivant bien après les faits, je visitais par curiosité et me gaussais en voyant les quelques surnoms et rang des membres de ce forum… Puis, étant donné que j’avais le lien depuis un petit moment, je me suis enfin décidée à m’inscrire parce que bon j‘avoue, le contexte du forum est tout bonnement excellent… Oui je sais, il a fallu ça pour que je vienne mais bon, mon cher Nika, soyez heureux, cela vous aura fait de la pub gratuite au moins ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapse.forumactif.org/index.htm?sid=15ecb8783a5ecfd5f35112
Cleo Donovan
Créatrice d'Etoiles - fausse blonde vraiment rousse
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 34
Temps passé à Hollow Dream : Nouvelle arrivante
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Cleo Donovan [Validée]   Mer 14 Mai - 15:05

Histoire:


Ce n’est pas que son père l’ait chouchouté et gâté dès qu’elle eut trois ans mais disons simplement que le fait de ne plus regarder sa femme avec la même étincelle de passion amoureuse que l’on avait à 20 ans et emmener sans cesse sa fille en balade en forêt ou à la mer n’est pas pour rendre les choses faciles… C’est sans doute pour cela que la mère de Cleo, Michaëla Adams Donovan conçut pour sa fille une animosité teintée d’une jalousie profonde qui ne cessa d’augmenter avec les années… Plus sa fille attirait les éloges de son père en ramenant d’excellentes notes à l’école et devenait belle, plus la mère dépérissait et essayait par tout les moyens de trouver quelque chose à redire pour la punir et la faire descendre du piédestal où son père l’avait placé.

Cleo ignorait tout cela et se fut sans doute dans son intérêt car si à 7 ans on commence à deviner que notre mère, celle qui doit nous prendre dans ses bras pour chanter des chansons et nous sourire d’un air paisible, nous déteste parce qu’elle trouve l’amour de notre père démesuré, sans nul doute on en viendra à culpabiliser, puis à haïr, pour enfin finir à se servir de cet amour contre cette mère indigne ce qui n’est pas « mal » étant donné que « c’est elle qui a commencé »…
Non, Cleo ne savait pas… ne devinait pas… Elle pensait simplement que sa mère aurait aimé un garçon… ou quelque chose d’autre… une autre vie… Peut-être son mariage avec son père avait été arrangé… Peut-être Cleo n’était pas assez gentille… Peut-être…
Des tas de peut-être et des « si » qui finissent dans un coin du tiroir d’une chambre d’enfant blanches sans dessins naïfs mais avec des travaux tous notés A sur le mur… Non, elle ne se vante pas mais son père aime les voir accrochés alors pourquoi pas… Et puis le dessin ce n’est pas son fort…

Elle est jolie, elle s’en rend compte parfois… Elle n’a que 10 ans et déjà les hommes posent sur elle un regard plein de convoitise qu’elle ignore… Le seul qui compte, c’est son père.
Son père s’appelle Victor… Et Victor, c’est le plus beau prénom du monde… Son père est grand et fort et il peut la porter très haut sur ses épaules pour le 4 juillet tandis qu’elle regarde les feux d’artifices devenir des étoiles dans le ciel l’espace d’un instant…
Le ciel la fascine, les feux d’artifices encore plus… Elle les préfère aux étoiles qui brillent dans le ciel… Elle aime leurs couleurs, leurs éclats… Elle aime les feux d’artifice et décide dès lors de créer ces étoiles quand elle sera plus grande…

Par artificier non…

Créer enfin des feux d’artifices éternels que les gens pourront observer à leur gré chaque jour… Elle sait que ce qui fait la beauté des feux d’artifice, c’est le fait qu’ils soient éphémères… Mais elle veut quand même garder ses trésors près d’elle… En créer chaque jour des nouveaux… Elle veut créer des étoiles. Elle trouve que les bijoux leur ressemblent… Des formes différentes, brillantes, éphémères ou pas, que l’on achète par caprice ou par amour… Qu’on finit par laisser dans le tiroir ou par porter toute une vie avec fidélité.

C’est à cela qu’elle pense, grimpée sur les épaules de son père en sachant que ce soir il n’y aura pas de barbecue… pas de feux de joie dans le jardin… Non sa mère va encore faire la gueule et gâcher cette belle nuit du 4 juillet en allant se coucher tôt en leur laissant un plat froid qu’il faudra réchauffer au micro-onde… Pas de pastèque, ni de maïs… une simple viande et des pâtes certainement… Elle ne doit pas y penser, elle ne veut pas y penser… Elle se contente de sourire à son père qui la regarde avec les feux d’artifice qui font pétiller son regard… Elle lui ressemble, elle en est fière… Il la tient de ses mains et elle sait qu’il ne la lâchera jamais… Son papa est invincible, son papa est immortel… C’est comme ça, c’est son papa c’est tout…

A la ceinture de son papa brille l’éclat métallique de son arme de service.

Quand quelques années plus tard, d’une voix sifflante assourdie par ses sanglots, sa mère viendra lui dire que son père vient de se faire sauter le caisson comme le sale lâche qu’il était, Cleo pensera encore que les papa ne peuvent pas mourir car les papa sont immortels… C’est une Loi qui n’est pas naturelle mais qui est dans sa logique… Dans celle de tout les enfants…
Elle a 14 ans et ne comprend pas…
On n’a pas cherché à lui expliquer correctement ce qui c’est passé…
Elle sait que l’état de son père a commencé à se détériorer 6 mois plus tôt, à cause de la perte de son travail… Non, pas la perte c’est vrai: il avait démissionné.
Il avait rendu sa plaque et son arme de service… Il avait abandonné son rôle de héros mais n’avait pas pour autant chuter aux yeux de sa fille. Depuis ce jour, il avait été pâle, pensif… passant une main alanguie dans ses cheveux presque sans la voir… Bien sûr sa mère avait jubilé mais souvent, très souvent, elle se contentait de dire à son père qu’il n’avait pas à être ainsi, que de toute façon c’était de sa faute et que tout ce qu’il pouvait faire c’était assumer.
Assumer quoi ?
Elle ne savait pas…

Citation :

Extrait du Times, 20 septembre xxxx, les pages régionales

…. Une petite ville de ****** pleure aujourd’hui l’un de ses enfants… Mardi soir, lors d’une course poursuite, le policier en service essayant d’arrêter le cambrioleur qui avait plutôt dans la soirée braqué la petite banque locale, n’a pût éviter Eric Lloyd (7 ans) qui traversait la rue… Les autorités non pas remis en cause l’irresponsabilité du policier…. La famille n’a pas tenu à porter plainte selon nos sources concordantes…

« Ton père s’est fait sauter le caisson pour un petit garçon alors qu’il avait sa fille sous ses yeux… tu vois il ne t’aimait pas tant que ça… »


Parfois elle entend le rire de sa mère dans ses cauchemars…

Elle la revoit devant la fenêtre de la cuisine avec un verre de lait dans la main…
Cleo allait partir pour l’école et puis sa mère lui a lancé ça, elle ne sait pas trop pourquoi.
Elle a vu le regard de sa mère qui se posait sur elle, avide de sa réaction… peut-être allait-elle pleurer.
Mais elle s’est contentée de sortir de cette maison, d’un pas normal, le regard rivé devant elle, le visage neutre…

« C’est ça, fais ta mijaurée, sale petit garce… »


Dans la rue, elle éclate en sanglots… il y a les voisins qui passent mais il ne lui lancent même pas un regard. Généralement, la tristesse de quelqu’un nous rend mal à l’aise… Autant l’éviter cette pauvre gosse…

Ces cauchemars la hantent pendant des années. La vérité au sujet de la mort de son père ne lui sera jamais clairement avouée et elle reste dans la perplexité, à essayer de deviner, d’arracher à sa mère quelques indices. Mais cette dernière se contente de cracher son venin sur elle… Alors elle finit toute seule dans sa chambre et se concentre sur ses études, entrapercevant la vérité sans toutefois s’en saisir, la mort dans l’âme.
Elle est brillante, pas la plus brillante mais en tête quand même et le choix s’ouvre sur différentes possibilités de carrière alors qu’elle n’a pas la majorité. Mais elle sait déjà ce qu’elle veut faire depuis si longtemps…

Bijoutière, manier l’or, l’argent, les métaux, les pierres…. Créer des étoiles…
Revoir sur ses bagues, colliers, bracelets, boucles d’oreilles les mêmes étoiles qui brillaient dans les yeux de son père lors des feux d’artifice… Elle s’amuse déjà avec les bijoux en toc qu’elle possède, le peu qui lui reste étant donné que sa mère ne lui offre plus rien, à peine quelques vêtements pour se renouveler.
Elle crée des petits bijoux et se fait de l’argent de poche en les vendant… C’est un passe-temps comme un autre et cet argent est vite placé dans sa tirelire pour ses futures études. Elle ignore totalement combien elles coûteront… elle sait juste qu’elle possède 254 $ et 6 cents.

Ce n‘est que des semaines plus tard, en rentrant des cours, qu’elle trouvera sa chambre en désordre, les couvertures jetées à terre, son bureau débarrassé de tout ses papiers et surtout, sa tirelire brisée au sol. Des 254 $ et 6 cents, ne restent que ces derniers qui traînent au sol parmi la porcelaine. Quand sa mère rentrera du travail et qu’elle lui posera la question, cette dernière lui répondra….

« Attends, tu crois que j’ai pas deviné ce que tu essayais de faire avec ce fric ? Te casser loin d’ici et me laisser toute seule ! Heureusement que cette vieille Pig m’a dit pour tes bijoux de pacotille et tes économies sinon un jour en rentrant j’aurais trouvé la maison vide et toi partie dans le premier bus pour New-York…. T’allais faire quoi là-bas ? La pute ? Comme avec ton père ? Pour te faire plus de fric ? La belle vie, hein ? Non mais tu rêves ma pauvre fille, t’as une mère à charge alors assume ! …. »


Je te hais maman.

/Elle ne sait pas quoi faire, reste désemparée et préfère de loin se murer dans le silence et ne rien répondre plutôt que de hurler à sa mère sa haine. Cette dernière la poursuit, la harcèle, se moque./

« Ah si ton père était là c’est sûr que… »
« … Des cigarettes, pas chères en plus, et des courses, merci ma fille… »
« N’essaye pas de recommencer, je te prendrais tout… TOUT ! »


/Elle ne sait pas quoi faire et en elle son cœur hurle et hurle et hurle… SALE PUTE !!!/

Baby-sitting en secret. Devoirs pour des camarades. Sortir des chiens. Descendre des poubelles. Mendier.
Tout, tout est bon et l’argent reçu elle le garde sur elle, 24h/24. Elle a honte d’elle mais la colère qui la tenaille est plus forte que tout… 100 $ … 200 $ …. 300 $…
Elle ne sait plus quand elle s’est arrêtée, ses mains pleines d’argent mais son cœur s’est serrée et pour une fois… pour une fois elle s’est sentie fière.
Elle a eut 18 ans et a claqué la porte derrière elle, deux valises dans ses mains. Elle n’a pas regardé en arrière et s’est peut-être mieux ainsi.

Elle n’a pas vu sa mère pleurer.


Dernière édition par Cleo Donovan le Mer 14 Mai - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapse.forumactif.org/index.htm?sid=15ecb8783a5ecfd5f35112
Cleo Donovan
Créatrice d'Etoiles - fausse blonde vraiment rousse
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 34
Temps passé à Hollow Dream : Nouvelle arrivante
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Cleo Donovan [Validée]   Mer 14 Mai - 15:05

Les années ont passés, sans que le regret ne vienne une seule fois teinter sa vie de gris… Elle a terminé ses études et est sortie brillement avec le diplôme en poche, un sourire radieux aux lèvres. Elle a rencontré un garçon, Matthew, pendant ses études, il y a déjà un an de cela… Ils vivent ensemble, se sont même fiancés et parlent en plaisantant du prénom de leur future fille. Matthew pense à Kelly, Cleo préfère Zoe…
Mais le plus important, c’est la boutique.

Placée dans un quartier plutôt sensible de New-York, Cleo l’a acquit pour une bouchée de pain et compte en faire sa bijouterie. Matthew est plus distant, préfère qu’elle réfléchisse comme elle le fait toujours et désapprouve ce choix car nombre de voyous peuvent venir la braquer… Mais elle est décidée, son rêve peut se réaliser et elle se contente de lui sourire et de foncer, pour la première fois de sa vie.

Elle commence déjà à réfléchir aux meubles, à comment accueillir les clients, au type de bijoux qu’elle créera, à ses fournisseurs, à sa banque… Elle a du talent, a été reçu avec les honneurs à ses examens et elle sait ce qu’elle fait. Elle a hâte, tellement hâte de concrétiser ses rêves qu’elle se met tout de suite au travail, partant tôt le matin pour rentrer le plus tard possible. Matthew la voit moins mais lui laisse sa liberté… il sait que cela lui tient à cœur, il ne dit rien… Il attend que l’orage passe pour profiter enfin pleinement de sa future femme… De son côté, il prévoit le mariage, sa demande dans un restaurant français étant donné que Cleo a toujours été fasciné par cette culture de goût.

Tandis que tout se met en place, il réserve une table et invite le matin même Cleo à le rejoindre. Cette dernière hésite puis finit par accepter… Elle doit venir à 20h, tenue correcte exigée, plaisante Matthew, enfin à peine.

Tout ce que fera Cleo ce soir-là c’est d’acquiescer d’un geste vague avant de partir en courant… A ce moment la confiance que Matthew a envers elle vacillera un peu mais il préférera se dire que ce n’est qu’une passade… qu’elle se calmera, que leur couple s’en tirera…

A 20h au restaurant, elle ne sera pas là.
A 20h dans sa boutique, elle regardera le flingue pointé sur elle. Il tremblera.

- Tu vas nous donner les bijoux et la caisse salope ! Ou mon copain va te tirer une balle entre les deux yeux !
- Il n’y a pas de bijoux ni d’argent ici la boutique n’est pas encore ouverte…
- TU VAS NOUS DONNER LES BIJOUX ET LA CAISSE MERDE ! ARRETE DE TE FOUTRE DE NOUS !


A 20h01 son copain aura un frisson de terreur en l’entendant gueuler et le priera en silence de faire moins de bruit, pour ne pas alerter les flics.
A 20h01 Cleo pensera que si elle avait tout bien fait, elle aurait mit la sécurité sous le comptoir, l’alarme rouge insonore qui appelle les flics, comme dans les banques… La sécurité n’a pas été sa priorité…. L’une des nombreuses erreurs qu’elle a commit…

- Il n’y a pas de bijoux ni d’argent ici la boutique n’est pas encore ouverte…
- Elle ment Rico… Elle ment putain prend tout qu’on se tire les flics vont arriver…
- TA GUEULE !


A 20h02 Matthew tapotera des doigts sur la table, impatient. Il songera qu’elle a dût oublier l’heure… peut-être devrait-il l’appeler… Non se dira-t-il, elle va bientôt arriver.
A 20h02 alors que les deux autres hurleront, Cleo reverra son père entrer de ranger l’arme dans le tiroir et de fermer à clé… Par prudence…
A 20h02 l’arme vacillera devant elle et elle pensera avec raison que c’est le premier casse de ces deux-là… ils sont débutants… ils ont peur…

- …. Écoute moi bien salope, tu vas nous dire ce que tu as dans cette PUTAIN DE BOUTIQUE OU ON TE BUTE !!! T’as compris ?????
- Je n’ai rien, la boutique n’est pas encore ouverte… j’ai juste un portefeuille dans ma poche arrière et il est presque vide….


A 20h03 tandis que son visage ne reflète que le calme elle pensera à Matthew au restaurant qui doit se demander ce qu’elle fabrique… Certainement sera-t-il en colère après elle quand il verra qu’elle n’arrive toujours pas…. Sera-t-il triste si elle meurt ? Non, elle ne doit pas y penser…
A 20h03, alerté par les cris, un policier qui passait dans ce coin paumé dégainera en s’approchant de la boutique, très prudent.
A 20h03 le dénommé Rico perdra son calme et s’approchera vivement d’elle pour l’attraper par le col.

- Putain t’es foutu salope, je t’avais laissé une chance et tu l’as gâché.


20h03 et il se prendra pour un pauvre petit mafioso…

- Maintenant file moi ton portefeuille. Puis on partira et si tu dis quoique ce soit…


20h03 et Rico remarquera pas la porte qui s’ouvre lentement derrière lui… Leurs deux visages sont découverts, quels débutants…

- MAINS EN L’AIR ! POLICE ! VOUS ETES EN ETAT D’ARRESTA…


20h04 et Matthew frissonnera en regardant la bague dans son écrin.
20h04 et le jeune ami de Rico, Silvio, se tournera en tirant à l’aveuglette sur le policier.
20h04 et le policier ripostera aussitôt dans la pénombre, avec l'arme de service, et dans l'éclat des balles elle reconnaitra l'arme de service de son père...

La roue du destin, pensera-t-elle.
Dernière pensée.

20h04 et une balle perdue atteindra la tête de Cleo Donovan.

…………..

Ce n’est pas la mort qui vient tout d’abord… ce sont de vagues échos autour d’elle… Elle ne sait pas qu’on a appelé les pompiers, que les deux débutants ont été arrêté, l’un avec une balle dans l’épaule… Elle ne sait pas que le policier pleure hystériquement car il se sent coupable… Elle ne sait pas à l’hôpital que les lèvres sur sa bouche sont celles de Matthew, tout juste avertit, qui gémit qu’il aurait dût faire quelque chose, n’importe quoi, même l’engueuler pour passer la journée avec elle…

Elle ne sait rien, elle dort.
Les yeux clos, le teint pâle et une goutte de sang séchée dans le creux du cou tandis qu’on l’installe sur le lit.
Elle n’entends pas le médecin dire d’une voix très douce à Matthew qu’elle est dans un coma profond, que les chances de réveil sont faibles mais qu’elle est tout de même… vivante… Qu’elle peut se réveiller, oui c’est possible, mais vous devez bien comprendre que son état ne sera pas le même à son réveil…
Comment cela ?

… état végétatif…. perte de la motricité du corps… tétraplégie… mort cérébrale….


Là-bas… ça n’existe pas.
Là-bas… ou ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapse.forumactif.org/index.htm?sid=15ecb8783a5ecfd5f35112
Vincent
Chef des Ombres - Idole martyrisée
avatar

Nombre de messages : 1098
Temps passé à Hollow Dream : Trop longtemps...
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Cleo Donovan [Validée]   Mer 14 Mai - 16:19

Wow. Fiche exemplaire, histoire prenante et belle. Evidemment son physique est un peu trop parfait, mais je te fais confiance pour en jouer.

Bienvenue dans le jeu. ^^ (finalement c'était peut-être utile leur révolution gore, à tous ces bisounours... >.>)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hollowdream.darkbb.com
Mary Malone
Without a trace
avatar

Nombre de messages : 1749
Age : 33
Temps passé à Hollow Dream : 4 longues années...
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Cleo Donovan [Validée]   Mer 14 Mai - 16:37

Mwahahaha bien sûr que c'était utile!!!

Bienvenue Cléo!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cleo Donovan [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cleo Donovan [Validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Gregory Donovan. [Validée]
» Yuki-Onna Vs Olivia Donovan [Validée]
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Dream :: LA PREFACE :: Présentations :: Humains-
Sauter vers: